Assurance de prêt immobilier avec un métier à risque : tout ce qu’il faut savoir

Vous êtes chimiste, diplomate ou pompier ? Il y a fort à parier que votre organisme d’assurance de prêt immobilier considère votre profession comme une profession “à risque”, et que l’assurance de votre prêt immobilier soit donc plus chère et/ou moins avantageuse.
Suivez-nous pour toutes les explications.

Pourquoi souscrire à une assurance prêt immobilier quand on exerce un métier à risque ? 

La souscription d’une assurance est quasiment toujours exigée lors de la négociation d’un prêt immobilier.
Via cette assurance, la banque se protège en cas d’incapacité de remboursement de l’emprunteur : c’est le cas des garanties décès, Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA), Incapacité Temporaire de Travail (ITT) ou encore Incapacité Permanente Totale (IPT). 

A cela s’ajoutent les risques encourus lors de l’exercice de certaines professions, appelées “professions à risques”, jugés plus élevés que la moyenne. 

Si l’on pense immédiatement aux militaires ou pompiers, la liste est pourtant bien plus large : 

  • Agent de sécurité, policier, gendarme
  • Agriculteur
  • Artificier
  • Chauffeur routier et taxi
  • Chimiste et biologiste,
  • Convoyeur de fonds,
  • Couvreur et autres métiers exercés en hauteur,
  • Diplomate,
  • Marin,
  • Métiers du cirque et intermittents du spectacle,
  • Métiers de l’aviation,
  • Ouvrier du bâtiment,
  • Pharmacien,
  • Professionnel du pétrole et du gaz.

Chaque établissement proposant une assurance de prêt immobilier dispose de sa propre liste de métiers considérés “à risques”.
Cette liste se trouve bien souvent dans les exclusions indiquées dans les conditions générales du contrat. 

Focus sur certains métiers à risques et l'assurance emprunteur

Comment obtenir une assurance emprunteur lorsque l’on exerce un métier à risque ? 

Notez tout d’abord que la plupart des contrats d’assurance proposés s’adressent à des profils standards, ce qui exclut d’office les métiers à risques. 

Lorsque l’on exerce un métier à risque, plusieurs cas de figure peuvent se produire : 

  1. L’assureur refuse d’assurer l’emprunteur ; 
  2. L’assureur accepte d’assurer l’emprunteur mais applique une surprime afin de racheter l’exclusion de garantie ; 
  3. L’assureur assure l’emprunteur mais ajoute à la surprime des délais de carence et/ou de franchise. 

Avec la deuxième ou la troisième option, le contrat d’assurance proposé sera très probablement coûteux, voire peu adapté.

Bon à savoir

Heureusement, il existe des assurances de prêt immobilier spécifiques pour les personnes exerçant un métier à risque, sans exclusion ni surprime.

Comment choisir la meilleure assurance emprunteur avec un métier à risque ? 

Pour obtenir la meilleure assurance emprunteur, quand on a un métier à risque, il convient d’être attentif dès l’obtention du contrat d’assurance emprunteur : 

  • Etudiez attentivement le contrat afin d’analyser s’il correspond vraiment bien à votre profil et votre situation,
  • N’hésitez pas à négocier le contrat : les différents organismes ont des politiques différentes en matière de surprime, délai de carence et franchise, et chaque élément se discute et se négocie.
  • Enfin, pensez à faire jouer la concurrence !
Important

Inutile de mentir sur votre situation professionnelle, cela pourrait être un motif de résiliation du contrat par l’assureur.

Pour vous accompagner dans l’étude et la comparaison d'offres d’assurance emprunteur dans le cadre d’un prêt immobilier, et surtout lorsque l’on exerce une profession à risque, la présence d’un courtier en assurance de prêt est un gros plus. Cet expert du crédit et de l’assurance se charge alors de trouver pour vous la meilleure offre d’assurance.

À retenir
  • La souscription d’une assurance de prêt immobilier est incontournable, car elle permet à la banque de se protéger en cas de défaut de paiement de l’emprunteur.
  • Mais cela peut s’avérer plus compliqué et coûteux lorsqu’on exerce un métier à risque.
  • Chaque assureur dispose d’une liste de métiers qu’il considère comme “à risque” et qui est toujours indiquée dans les conditions générales du contrat.
  • Avec un métier à risque, un emprunteur pourra se voir refuser une assurance, ou bien l’ajout d’une surprime voire de délais de carence et/ou de franchise.
  • Pour obtenir la meilleure offre, il ne faudra pas hésiter à analyser et comparer différentes offres, mais surtout à se faire accompagner par un courtier.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 26/07/2022
Mis à jour le 05/12/2022
Jusqu’à 60% d'économie(1) sur votre assurance emprunteur
Obtenir un devis gratuit

Assurance prêt immobilier

Economisez jusqu'à
15 000€(2) sur votre crédit
Obtenir un devis gratuit
  • 2 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 27 042 avis
230 Agences