Assurance de prêt immobilier pour journaliste : tout ce qu’il faut savoir

Vous êtes journaliste et souhaitez assurer votre prêt immobilier ?
Votre profession étant considérée comme “à risque”, trouver une assurance adaptée peut s’avérer compliqué.
Voici nos conseils pour souscrire la meilleure assurance de prêt immobilier possible.

Pourquoi souscrire une assurance de prêt immobilier lorsque l’on est journaliste ? 

Ayant besoin de recueillir des informations sur le terrain, un journaliste est souvent amené à se déplacer, sur le territoire français ou à l’étranger, et parfois peut-être sur des scènes dangereuses (accident, catastrophe naturelle, zone de guerre ou d’attentat, etc.).
Le métier de journaliste impose par ailleurs un rythme de travail soutenu, requérant une bonne condition physique et psychologique. Il faut enfin disposer d’une forte résistance au stress, à la pression et aux intimidations. 

Le métier de journaliste pouvant être dangereux, cette profession est souvent considérée comme “à risque” par les organismes bancaires et d’assurances. 
Et par conséquent, il peut être plus difficile pour un emprunteur exerçant cette profession d’obtenir un prêt immobilier, et l’assurance de prêt assortie.

Bon à savoir

Tous les journalistes ne sont pas exposés aux mêmes risques suivant le type de journalisme pratiqué. Chaque dossier sera donc étudié au cas par cas.

L’assurance de prêt immobilier est un élément indispensable conditionnant l’obtention du financement, puisqu’elle permet de rassurer la banque qui a ainsi la certitude d’être remboursée en cas de défaut de paiement de l’emprunteur pour cause de perte d’emploi, Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA), incapacité de travail (temporaire ou totale), invalidité ou décès.

Comment obtenir une assurance emprunteur quand on exerce le journalisme ? 

Un journaliste souhaitant assurer son prêt immobilier aura le choix entre l’assurance de groupe de l’établissement prêteur ou une assurance fournie par une compagnie indépendante. 

De son côté, pour évaluer le profil et les risques auxquels est exposé le journaliste, l’assureur adressera en plus du questionnaire de santé classique un questionnaire à l’emprunteur sur les risques de son métier.
Ce questionnaire abordera les thématiques suivantes : 

  • Fonction exacte (journaliste, reporter, cameraman, etc.) ; 
  • Média au sein duquel la fonction est exercée ; 
  • Spécialité (journalisme sportif, reportage, politique, mode, etc.) ; 
  • Fréquence des déplacements à l’étranger et moyens de transport utilisés ;
  • Agressions et/ou accidents déjà subis dans le cadre de ses fonctions. 

Les réponses à ces différents points définiront le niveau de risque du journaliste et donc de l’emprunteur. 

L’assureur peut ensuite opter pour :

  •  Un refus d’assurer ; 
  • Assurer l'emprunteur en appliquant une surprime ou des exclusions de garanties ; 
  • Assurer l’emprunteur en modifiant les délais de carence et/ou de franchise. 

Comment choisir la meilleure assurance emprunteur pour le métier de journaliste ? 

Malgré un métier “à risque”, il est tout à fait possible d’obtenir une assurance emprunteur adaptée à son profil. 

Pour cela, sachez tout d’abord que vous êtes libre de choisir votre assureur : depuis la loi Lagarde de 2010, vous n’êtes plus obligé d’être assuré par la banque qui vous accorde votre crédit et pouvez opter pour une autre assurance, à condition que le niveau de garanties soit au moins équivalent. 

N’hésitez pas également à faire jouer la concurrence, cette stratégie est le meilleur moyen pour obtenir la meilleure assurance emprunteur, au meilleur tarif. 

Et pour cela, rapprochez-vous rapidement d’un courtier en assurance de prêt : cet expert du crédit et de l’assurance saura vous conseiller, interpréter avec vous les offres reçues via son réseau de partenaires, négocier et défendre vos intérêts.

À retenir
  • En raison des risques encourus (suivant le type de journalisme exercé), le métier de journaliste est considéré comme “à risque” par les assureurs. 
  • Il peut donc être compliqué d’obtenir une assurance emprunteur adaptée. 
  • Il vous faudra d’abord remplir un questionnaire afin que l’assureur évalue le degré de risque. 
  • Selon la proposition de l’assureur (assurance avec surprime, exclusions de garanties, délais de carence et franchise modifiés), vous êtes libre de faire appel à une délégation d’assurance. 
  • Pensez également à faire jouer la concurrence et surtout à vous faire accompagner par un courtier en assurance.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 26/07/2022
Mis à jour le 26/07/2022
Jusqu’à 60% d'économie(1) sur votre assurance emprunteur
Obtenir un devis gratuit

Assurance prêt immobilier

Economisez jusqu'à
15 000€(2) sur votre crédit
Obtenir un devis gratuit
  • 2 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 24 259 avis
230 Agences