L’emprunt pour un achat immobilier peut se faire à deux ou plus. En couple, en famille ou entre amis, cette pratique est courante pour mener à bien un projet commun. Être co-emprunteur implique une responsabilité solidaire du crédit immobilier. Vous devez assurer ce prêt de manière adaptée. Comment choisir son assurance co-emprunteur pour un prêt immobilier effectué à plusieurs ? Qu’est-ce qu’une quotité d’assurance et comment la choisir ? Peut-on souscrire un ou plusieurs contrats d’assurance pour le même emprunt immobilier ? Comment se passe le remboursement du prêt en cas de défaillance ? Voici toutes nos réponses à vos questions !

Co-emprunteurs : quelle assurance de prêt immobilier ?

Qu’est-ce qu’un co-emprunteur ?

Lorsque plusieurs personnes contractent ensemble un unique prêt, ce sont des co-emprunteurs. Il peut s’agir de personnes en couple, issues d’une même famille ou d’amis.
Les co-emprunteurs sont tenus de rembourser le crédit de manière solidaire. Si un co-emprunteur ne peut plus régler ses mensualités de remboursement, le montant dû à l’établissement prêteur doit être pris en charge.

Souscrire une assurance de crédit

La souscription d’une assurance de prêt immobilier protège l’emprunteur en cas d’événement l’empêchant d’en assumer le remboursement. Il peut s’agir d’un décès, d’une maladie ou d’un accident entraînant une invalidité, d’un arrêt de travail ou encore d’une perte d’emploi. Cette assurance protège aussi l’organisme prêteur. Elle lui garantit la prise en charge des mensualités ou du capital restant dû sur le crédit immobilier. 

Important

L’assurance liée au prêt pour un achat immobilier est divisible. La quotité d’assurance représente le pourcentage pour lequel chaque co-emprunteur est couvert sur le prêt : c’est la part du capital assuré. La somme des quotités des différents co-emprunteurs doit représenter au moins 100% du montant du crédit immobilier.

Souscrire un contrat d’assurance de prêt immobilier pour le co-emprunteur permet de ne pas avoir à rembourser les mensualités de la personne se trouvant en défaut à la suite d'un aléa de la vie couvert par le contrat. Il est très fortement conseillé de le faire. En effet, l’assuré non touché par l’événement n’est pas forcément capable de rembourser en plus la quotité de son co-emprunteur.

L’établissement de crédit exige toujours au minimum la garantie décès et la garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) sur l’assurance du prêt. Peuvent s’y ajouter des garanties complémentaires pour couvrir les arrêts de travail, la perte d’emploi ou l’invalidité (partielle ou totale).

Co-emprunteurs : comment répartir la quotité d’une assurance de crédit immobilier ?

La répartition de la quotité d’assurance peut se faire suivant de multiples configurations entre co-emprunteurs. Elle doit être validée par le prêteur pour être mise en place.

Co-emprunteur 1Co-emprunteur 2Total
0100%100%
50%50%100%
100%50%150%
100%100%200%
Exemple

Votre quotité est de 50 % et votre assurance emprunteur comprend la garantie couvrant l’Incapacité Temporaire de Travail (ou ITT). Si vous êtes mis en arrêt de travail par votre médecin, l’assureur prendra en charge 50 % du montant des mensualités du crédit au terme de la franchise.

Les quotités inscrites à votre contrat d'assurance ne peuvent être inférieures à celles exigées par la banque sans que celle-ci ne donne son accord et émette un avenant à l'offre de prêt pour le formaliser.

Pour évaluer la quotité (et donc la couverture) de chaque emprunteur dans l’assurance du crédit, son profil est étudié. Les garanties de chacun peuvent être déterminées en fonction des profils personnels et professionnels. La quotité de l’un peut donc être plus élevée que celle de l’autre.

C’est notamment le cas si un co-emprunteur :

  • a un niveau de revenus et/ou d'épargne différents de l'autre co-emprunteur,
  • a d'autres contrats d'assurances qui le couvrent déjà (une prévoyance par exemple)
  • présente un risque aggravé de santé.

Faut-il souscrire à la même assurance quand on est co-emprunteurs ?

Les co-emprunteurs ne sont pas tenus de souscrire leur contrat d’assurance auprès de la même compagnie d’assurance ou dans la banque prêteuse. Selon les profils, opter pour deux assurances différentes peut être plus intéressant à la fois du point de vue des garanties et des tarifs. Les conditions proposées diffèrent par exemple selon que vous soyez retraités, jeunes salariés, en profession libérale ou pratiquant un sport dangereux. 

Choisir de séparer les contrats d’assurance de prêt immobilier est parfois une bonne idée. C’est surtout le cas si l’un des co-emprunteurs présente un risque avéré (maladie, handicap, profession risquée…) ou si les co-emprunteurs ont des profils différents (âge, fumeur/non-fumeur, CSP,...).

Les courtiers CAFPI sont là pour vous aider à bien comparer les différentes offres et vous conseillent sur l’opportunité de choisir deux assurances distinctes. N’hésitez pas à faire appel à leurs services !

Il est possible de recourir à la délégation d’assurance avec un assureur indépendant plutôt qu’avec la banque prêteuse pour l’un des co-emprunteurs ou pour les deux. Un assureur tiers propose des garanties personnalisées, contrairement au contrat groupe de la banque. Cela permet aussi de faire des économies car les tarifs sont souvent plus attractifs.

Comment choisir une assurance co-emprunteur pour prêt immobilier ?

Étude et comparaison des offres de contrats d’assurance

La première chose à faire est de dresser la liste de vos besoins réels. Les assureurs que vous contacterez vous proposeront de faire le point. De quoi aurez-vous besoin en cas de sinistre ? Quel taux de couverture minimal est nécessaire ? Faites le point avec un conseiller CAFPI qui vous fera gagner du temps en interrogeant pour vous différentes assurances susceptibles de vous couvrir.

Avant de choisir une assurance emprunteur, prenez bien le temps de lire les conditions des assurances proposées afin d’étudier :

  • le montant des indemnités touchées en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité,
  • les exclusions de garanties,
  • les périodes de franchise,
  • les délais de carence.

Dans le cadre d’un emprunt à deux ou plusieurs, vos profils de risque peuvent fortement diverger. Comparez alors la souscription d’une assurance de prêt en commun d’une part, et la souscription d’assurances individuelles d’autre part. Il est possible que la seconde option soit la plus intéressante. 

La délégation d’assurance permet en effet de bénéficier d’un tarif de cotisations fixé selon le risque réel présenté par chaque co-emprunteur avec des garanties personnalisées. Le calcul dépend aussi de la quotité choisie.

Comment changer d’assurance immobilier emprunteur ?

Même si vous avez déjà souscrit à une assurance de crédit immobilier en couple, entre amis ou en famille, vous avez le droit d’en changer. Diverses lois encadrent cette procédure :

  • depuis la loi Hamon, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance au cours de la première année,
  • depuis la loi Lemoine, vous pouvez résilier à tout moment votre assurance emprunteur pour souscrire à une nouvelle offre. Celle-ci doit assurer un niveau de garanties égal ou supérieur à celles exigées par la banque prêteuse.

Notez bien que la résiliation ne génère aucuns frais pour l’assuré.

Commencez par chercher une nouvelle offre plus intéressante, un contrat sur mesure et adapté à votre propre situation. Nos courtiers peuvent vous aider dans cette démarche pour bénéficier d’un contrat personnalisé au coût le plus attractif. 

Ensuite, faites une lettre de résiliation d’assurance par courrier, de préférence recommandé, et envoyez-la à votre banque prêteuse pour l’informer de votre demande, en joignant les conditions générales et le certificat d’adhésion de votre nouveau contrat d’assurance. Si votre nouvelle assurance respecte bien la condition d’équivalence des garanties, votre demande sera obligatoirement acceptée. La validation intervient dans un délai de 10 jours, à compter de la date de réception du courrier.

Vous souhaitez souscrire un crédit pour un achat immobilier ? Vous avez déjà un prêt immobilier ? Vous désirez vous couvrir pour toutes les éventualités afin d’assumer le remboursement du crédit ? Les experts CAFPI vous accompagnent dans votre recherche de la meilleure assurance co-emprunteur de prêt immobilier pour votre profil. 

À retenir
  • Souscrire une assurance de prêt immobilier protège les co-emprunteurs en cas d’événement ou sinistre empêchant l’un ou l’autre d’assumer sa part de remboursement du crédit. 
  • Obtenir un crédit à deux ou plus auprès du même établissement prêteur n’empêche pas les co-emprunteurs de souscrire des assurances emprunteurs différentes.
  • La quotité d’assurance peut être répartie inégalement entre co-emprunteurs. 
  • Le total des quotités doit atteindre au moins 100 % du montant du prêt emprunteur.
  • La délégation d’assurance individuelle est profitable aux co-emprunteurs dont les profils de risque diffèrent. Elle permet de bénéficier d’un montant de prime établi suivant le risque réel présenté par chaque emprunteur.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 28/11/2022
Mis à jour le 05/12/2022
Jusqu’à 60% d'économie(1) sur votre assurance emprunteur
Obtenir un devis gratuit
  • L’assurance co-emprunteur pour un prêt immobilier

    En cours de lecture

Assurance prêt immobilier

Economisez jusqu'à
15 000€(2) sur votre crédit
Obtenir un devis gratuit
  • 2 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 28 320 avis
230 Agences