Dépression, bipolarité, burn-out, TOC,... autant de troubles de la santé mentale pouvant compliquer l’obtention d’une bonne assurance emprunteur.
Voici nos conseils pour choisir l’assurance qui vous convient si vous souffrez d’une affection psychique.

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur lorsque l’on souffre d’une affection psychique ? 

Les affections psychologiques (ou Maladies Non Objectivable (MNO)) décrivent plusieurs troubles de la santé mentale, parmi lesquels : 

  • La dépression (passagère ou plus longue),
  • La bipolarité,
  • La schizophrénie,
  • L’autisme,
  • Le burn-out,
  • La fatigue chronique,
  • L’anorexie,
  • Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

Certaines affections psychiques sont bénignes et temporaires, mais d’autres peuvent être soignées ou contrôlées au quotidien via des traitements médicamenteux. 

Toutefois, certaines maladies peuvent avoir un impact majeur sur les personnes concernées en les conduisant à une incapacité de travail, temporairement ou plus durablement. 

Une telle situation entraînera forcément des difficultés financières, et donc des difficultés à rembourser un prêt immobilier par exemple. C’est pourquoi la plupart des assureurs préfèrent connaître de tels risques - qu’ils considèrent comme des risques aggravés de santé - et qui font donc souvent l’objet d’exclusion de garantie dans le cadre d’une assurance prêt immobilier.

Bon à savoir

Pour couvrir des risques psychologiques, il est possible d’effectuer un rachat de garantie (dorsale/psychiatrique ou MNO).

Comment obtenir une assurance emprunteur en souffrant d’affection psychique ? 

Vous souffrez d’une affection psychique ?
Au moment de souscrire votre assurance emprunteur (celle qui assurera votre prêt immobilier), il vous faudra le mentionner. Pour vous y aider, l’assureur vous transmettra un questionnaire de santé.

Important

Ce questionnaire de santé doit être rempli avec exactitude, sans quoi vous êtes exposé à ne pas être couvert (votre assurance étant frappée de nullité).

D’autres documents complémentaires pourront être demandés afin d’en savoir plus (compte-rendu d’examen, traitement suivi…) 

Selon les réponses apportées au questionnaire, l’assureur pourra décider d’appliquer des exclusions qui se répercuteront sur plusieurs garanties. La compagnie d’assurance pourra aussi choisir d’appliquer une surprime. Dans un cas plus radical, un refus d’assurance pourra être essuyé par l’emprunteur. 

Comment choisir la meilleure assurance emprunteur avec une affection psychique ? 

Tout d’abord, sachez que tous les assureurs n'appliquent pas les mêmes critères et n’évaluent pas tous les risques de la même manière. Notre premier conseil est donc de comparer attentivement différentes assurances de prêt pour avoir une bonne visibilité sur ce qui peut vous être proposé et opter ensuite pour l’assurance répondant le mieux à votre profil et votre situation. 

Sachez également qu’il est possible de changer d’assurance même une fois votre contrat souscrit. Cela s’appelle la délégation d’assurance

Enfin, et c’est sans doute notre conseil le plus précieux, n'hésitez pas à vous rapprocher d’un courtier en assurance dès les prémices de votre projet. Celui-ci vous aidera à analyser les offres d’assurances emprunteur reçues, négociera pour vous les meilleures conditions auprès de son réseau de partenaire et les meilleurs tarifs. En outre, il vous guidera à chaque étape.

Bon à savoir

Si l’affection psychique dont vous souffrez complique votre accès à une assurance emprunteur, vous pouvez avoir recours à la convention AERAS (S'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) : cette dernière peut vous permettre d’éviter surprime et limitation de garantie.

À retenir
  • On parle d’affection psychique ou Maladies Non Objectivable (MNO)) pour décrire des troubles de la santé mentale tels que la dépression, la bipolarité, la fatigue chronique ou les TOC.
  • Une affection psychique peut compliquer la souscription d’une assurance de prêt car en cas d’incapacité à travailler, l’emprunteur pourra également être dans l’incapacité de rembourser son prêt immobilier. 
  • C’est pourquoi les assurances appliquent souvent exclusions de garantie et/ou surprime. 
  • Pour obtenir la meilleure assurance de prêt, il vous faudra faire jouer la concurrence et ne pas hésiter à vous tourner vers un courtier pour un accompagnement personnalisé.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 25/07/2022
Mis à jour le 25/07/2022
Jusqu’à 60% d'économie(1) sur votre assurance emprunteur
Obtenir un devis gratuit

Assurance prêt immobilier

Economisez jusqu'à
15 000€(2) sur votre crédit
Obtenir un devis gratuit
  • 2 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 27 022 avis
230 Agences