Assurance de prêt immobilier et maladie des os et articulations : tout ce qu’il faut savoir

Concrétiser un projet immobilier lorsqu’on est atteint d’une maladie des os et des articulations est parfois difficile. Aux yeux d’un assureur, ces pathologies lentes peuvent priver un emprunteur de ses sources de revenus et présentent un risque aggravé de santé. Cela peut entraîner un coût plus élevé de l’assurance de prêt immobilier.
Comment trouver la meilleure assurance de prêt immobilier avec une maladie des articulations ou une maladie des os ?

Assurance de prêt immobilier et maladie des os et articulations : tout savoir 

L’assurance de prêt immobilier garantit la banque et l’emprunteur contre les accidents de la vie. Au moment de la conclusion d’un contrat d’assurance, l’organisme évalue les risques, notamment en fonction de l’état de santé de l’emprunteur. 
Lorsqu’un risque de santé aggravé est décelé, l’accord d’une assurance de prêt immobilier au meilleur coût est plus long et plus difficile à obtenir. 

Pourquoi une maladie des os ou des articulations est-elle considérée comme un risque aggravé de santé ? Tout simplement parce que ces pathologies de longue durée évoluent en général de manière défavorable. 
On retrouve parmi ces maladies :

  • scoliose idiopathique structurale évolutive,
  • polyarthrite rhumatoïde évolutive,
  • spondylarthrite grave,
  • arthrose,
  • ostéoporose,
  • rhumatismes, etc.

Les trois premières sont même considérées comme des maladies de longue durée, énumérées à l’article D 322-1 du Code de la Sécurité sociale. 

Il convient de mentionner ces maladies sur le questionnaire médical exigé par les assureurs pour souscrire une assurance de prêt immobilier. Cette mention peut entraîner des demandes complémentaires : nouveaux examens, copie des examens passés, nouvelles analyses, etc.
Tout dépend du niveau de la maladie, de son évolution, de l’âge de l’emprunteur au moment du prêt immobilier.

Bon à savoir

Chaque maladie, chaque personne et chaque assureur sont uniques ! Le refus d’un assureur ne signifie pas que votre projet immobilier est impossible à réaliser. 
Les critères d’analyse des risques diffèrent selon chaque compagnie d’assurance.

Comment assurer un prêt immobilier avec une maladie des os ou des articulations ? 

Il faut tenir compte des délais imposés par les assureurs dans votre projet immobilier. Trouver une assurance de prêt immobilier avec une maladie des os avérée prend du temps. Entre les refus et les examens complémentaires, l’achat d’un logement peut échouer faute d’anticipation. C’est la raison pour laquelle un courtier immobilier permet d'être plus rapide et plus efficace pour trouver la meilleure assurance au meilleur coût. 

Même après un premier refus, sachez que la convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) facilite l’accès à l’assurance emprunteur et, par conséquent, facilite l’obtention d’un crédit immobilier. 

Ensuite, une comparaison minutieuse des offres d’assurances s’impose : coût total, couverture des risques, exclusions de garantie, franchise.

À retenir
  • Obtenir une assurance de crédit immobilier avec une maladie des os ou une maladie des articulations peut être difficile et prendre du temps. 
  • Le premier questionnaire médical est souvent complété par des examens complémentaires et la fourniture de comptes-rendus médicaux. 
  • Un courtier en crédit immobilier accompagne les emprunteurs atteints de maladies pour trouver la meilleure assurance au meilleur coût.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 25/07/2022
Mis à jour le 26/07/2022
Jusqu’à 60% d'économie(1) sur votre assurance emprunteur
Obtenir un devis gratuit

Assurance prêt immobilier

Economisez jusqu'à
15 000€(2) sur votre crédit
Obtenir un devis gratuit
  • 2 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 24 474 avis
230 Agences