CAFPI Courtier en crédit

La bonne approche
pour réussir son prêt professionnel

En France, le prêt professionnel représente la solution la plus répandue pour financer des actifs inscrits au bilan de l’entreprise.

Est-ce réellement le meilleur moyen pour concrétiser des projets d’investissement corporel ou incorporel ? Comment faire en sorte d’optimiser ce prêt ?

Adapter l’échéancier du prêt

Pour un prêt professionnel classique, votre entreprise rembourse progressivement, selon un échéancier convenu d'avance, les intérêts d’emprunt et le capital jusqu'au terme du prêt. L’emprunt peut donner lieu au paiement d’annuités constantes, à des remboursements constants ou être remboursable in fine.

Il est important d'adapter l'échéancier du prêt à la rentabilité anticipée des investissements et de tenir compte des évolutions de l’activité et de la trésorerie :

  • Choisir la bonne échéance : la durée du prêt constitue un paramètre de premier plan à prendre en considération. Pour les investissements matériels ou immatériels, les remboursements s'échelonnent généralement sur une période d'environ 5 ans. A l’inverse, le plan de financement d'un bien immobilier dépassant les 10 à 15 ans. Dans tous les cas, il est important d'ajuster la durée de son prêt à la durée d'amortissement du bien acquis.
  • Négocier un différé de remboursement : un différé en début d’emprunt permet de mieux prendre en compte le moment où l’investissement se traduit effectivement en flux de trésorerie supplémentaire.

Choisir entre taux fixe et taux variable

En fonction de la conjoncture et de l'évolution pressentie des taux d'intérêt, vous aurez à choisir entre un taux fixe et un taux variable. Dans ce cadre, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • Minimiser le coût,
  • Réduire le risque,
  • Suivre ses anticipations…

Sur ce dernier point, les anticipations de hausse ou de baisse des taux d’intérêt ont une forte influence.
Il s’agit de s’endetter à taux variable quand on pense que les taux vont baisser.
Inversement, il faut choisir un taux fixe si on estime que le niveau actuel des taux est bas.
Ceci constitue une forme de spéculation représentant un risque pour l’entreprise : hausse du coût futur de son financement ou perte d’opportunité sur le coût de son endettement.
Il est notamment difficile pour une entreprise fortement endettée ou située dans un secteur cyclique de prendre le risque d’une remontée des taux qui alourdirait ses coûts.

Négocier les garanties exigées par le prêteur

L'obtention d'un prêt professionnel est souvent conditionnée à la délivrance de garanties au profit du prêteur. On distingue, d’une part, les sûretés personnelles qui protègent le prêteur en lui permettant d’agir contre d’autres personnes (par exemple, un dirigeant se porte caution) et, d’autre part, les sûretés réelles qui garantissent le prêt par l’affectation d’un bien au paiement du prêt.

Un des moyens les plus sûrs de garantir le remboursement est pour le prêteur de prendre en garantie un actif de l’entreprise. Ceci impose des contraintes fortes à l’entreprise (impossibilité de céder l’actif…) mais peut lui permettre d’abaisser son coût de financement ou de trouver des financements plus importants.
Point positif, plus les garanties apportées sont substantielles, plus vous serez en position de force pour négocier le taux de votre prêt.

Quels sont les avantages d'un prêt professionnel ?

Simple et rapide à mettre en œuvre, le prêt professionnel s'adapte aux exigences de tous les profils. Cette solution de financement multiplie les avantages :

  • Le prêt professionnel s’adapte exactement aux besoins des entreprises.
  • Le prêt professionnel peut être renégocié lors de modifications des flux de trésorerie (changement de conjoncture économique, cession ou acquisitions d’actifs…).
  • Les intérêts d’un prêt professionnel sont des charges déductibles de votre impôt sur les bénéfices.
  • Le prêt professionnel est généralement moins coûteux que le crédit-bail.

Avec CAFPI, vous accédez aux offres de prêts professionnels vous permettant de financer en plusieurs fois vos équipements, y compris les plus onéreux, avec des échéances parfaitement adaptées à vos rentrées d'argent. Au-delà de vous assurer un taux compétitif, nos experts vous aident à optimiser toutes les modalités de votre prêt, avec les meilleures assurances et garanties du marché.

Bon à savoir

L'octroi d'un prêt pour financer un projet professionnel se fonde sur la solidité financière de votre entreprise, présente et future. Pour s’assurer de la confiance des prêteurs, nos experts vous aident à construire votre dossier de financement en valorisant la rentabilité anticipée de votre investissement. Par ailleurs, nos experts mobilisent plusieurs leviers afin d’optimiser le financement de votre projet.

Prêt à trouver le meilleur financement pour votre entreprise ?

Reposez-vous sur des experts | Gagnez du temps | Optimisez votre financement

DÉMARREZ VOTRE RECHERCHE

D'autres projets à financer ?
Découvrez nos fiches pratiques