CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Taux 

Actualité des taux de crédits immobiliers – Juillet 2019

Devenir propriétaire est aujourd’hui l’affaire de tous !
En ce mois de juillet, la tendance des taux de crédits immobilier est toujours à la baisse. De nouveaux records de taux bas sont annoncés sur toutes les durées ! Ce qui fait le bonheur de tous les emprunteurs, quel que soit leur profil.
Explications.

VISU_ACTU_TEASER_JUILLET19

Un service d’accompagnement de plus en plus demandé

Dans cet univers de crédit immobilier ultra porteur, CAFPI remplit pleinement sa mission de négociateur pour ses clients. En effet, les clients sont de plus en plus demandeurs de ces services sur mesure, de conseils et d’expertise pour réaliser leur projet immobilier.

Une tendance qui se ressent nettement chez CAFPI : en ce mois de juillet, son activité est en hausse, son volume de dossiers validés ainsi que le montant total de ses crédits accordés ne cessent de croître. Les taux records proposés offrent donc la possibilité d’accéder à la propriété. Et ce, pour tous les profils.

Concrètement, avec 0,93% négociés sur 20 ans par CAFPI pour sa clientèle en juillet, contre 0,95% un mois plus tôt, les taux n’ont jamais autant favorisé l’achat d’un bien immobilier. Cette tendance se retrouve aussi pour les autres durées : 0,50% négociés sur 10 ans, 0,72% sur 15 ans et enfin 1,12% sur 25 ans.

Les taux affichés pour ce mois de juillet sont à destination des bons profils, mais pour les très bons profils, avec une bonne épargne, des revenus stables... il est encore possible de négocier et gagner jusqu’à 0,25% sur le taux du crédit.

Tous les voyants sont donc au vert

Le marché de l’immobilier connaît une embellie et une dynamique qui attirent massivement les primo accédants mais également les autres accédants. Chacun optimisant son projet... Les taux au plus bas permettent une amélioration du pouvoir d’achat de tous les emprunteurs !

Les primo accédants, eux, continuent de profiter de cette baisse des taux et restent raisonnable sur leur capacité d’emprunt. Souvent, ils réalisent leur projet dans des zones détendues où les prix de l’immobilier sont stables et où il n’est donc pas obligatoire d’augmenter le montant de l’emprunt.

Les autres accédants, eux, utilisent cette hausse du pouvoir d’achat pour augmenter leur enveloppe budgétaire et acheter des biens avec une plus grande surface ou plus proche des centres villes.

Enfin, bonne nouvelle, du côté du marché de l’immobilier neuf.
On observe un redémarrage : +3,8% d’autorisations de construction de logements entre mars et mai 2019. Côté taux, la région Normandie poursuit sa course en tête des taux les plus intéressants en cette période estivale sur toutes les durées : 0,50% sur 10 ans, 0,72% sur 15 ans, 0,93% sur 20 ans et 1,12% sur 25 ans.
Le Grand Est et les Hauts-de-France proposent aussi des taux attractifs avec 0,55% sur 10 ans, 0,80% sur 15 ans et 1,00% sur 20 ans.
Sur 25 ans, la Bretagne et les Pays de la Loire sont en seconde position avec 1,18%.

Concernant la suite, Mario Draghi, président de la BCE, assure un maintien des taux directeurs à des niveaux bas jusqu’à la fin du 1er semestre 2020. Une très bonne nouvelle qui ne devrait pas être contrariée par l’annonce de la nomination de Christine Lagarde qui lui succédera en octobre prochain et qui devrait poursuivre la politique actuelle visant à relancer l’économie.

A lire sur le même sujet :