CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Crédit 

Comment alléger ses mensualités ?

Un crédit immobilier, un crédit auto, un crédit consommation… Au fil du temps, comme beaucoup, vous avez cumulé plusieurs emprunts différents pour répondre à vos besoins et à vos envies. Au final, les mensualités deviennent importantes et complexes avec des prélèvements à des dates différentes. Vous souhaitez les diminuer pour améliorer votre budget mensuel ou financer un nouveau projet et simplifier la gestion de vos finances ?
Nous vous aidons à trouver des solutions concrètes pour alléger vos mensualités. Suivez notre guide pour découvrir toutes les possibilités !

photo_interieure_alleger_ses_mensualités_cafpimag

Allonger le crédit pour réduire les mensualités

Le rachat de crédits permet de regrouper tous vos prêts immobiliers, prêts personnels, prêts travaux, etc. Concrètement, un établissement de crédit vous accorde un nouvel emprunt unique pour couvrir le remboursement du capital restant dû de tous les crédits en cours.

Le rachat de crédits permet d’alléger le budget mensuel mais cela simplifie également votre gestion quotidienne et apporte une meilleure vision de votre situation financière.

Pour alléger vos mensualités, le rachat de crédit rassemble en un seul prêt généralement d’une durée plus longue tous vos anciens emprunts, quelles que soient leurs natures ! Résultat : vous retrouvez un meilleur taux d’endettement et votre mensualité unique est allégée ! En contrepartie, la durée totale de crédit est prolongée. Nos courtiers vous accompagnent à chaque étape pour analyser votre situation personnelle et trouver les meilleures solutions.

Négocier le taux d'intérêt

Négocier un nouvel emprunt unique vous permet aussi très souvent de négocier un meilleur taux de crédit. En particulier, si vous avez plusieurs emprunts anciens, vous avez tout intérêt à profiter des taux de crédit historiquement bas proposés depuis plusieurs années.

Le taux appliqué à ce nouvel emprunt dépend de la composition de vos crédits. Par exemple, si la part du crédit immobilier dépasse 60 % des encours totaux, c’est un taux applicable aux crédits immobiliers qui devra être négocié. En revanche, si la part est inférieure à 60 %, le rachat de crédit sera de type immobilier avec un taux applicable aux prêts à la consommation.

Faire baisser l’assurance

Chaque économie pèse sur votre mensualité et votre budget global. C’est la raison pour laquelle il est judicieux de négocier chaque composante du crédit. L’assurance emprunteur, en particulier, est un point souvent négligé mais essentiel.
Trop souvent, l’emprunteur focalise son attention sur le seul taux d’intérêt alors que l’assurance, la garantie, les frais de dossier et les frais annexes présentent également des coûts importants à optimiser.

L’assurance emprunteur dépend de nombreux facteurs :

  • Votre situation personnelle (un ou deux emprunteurs),
  • Votre situation professionnelle (fonctionnaire, salarié en CDI, entrepreneur, sans emploi, métiers à risques, etc.),
  • Vos antécédents médicaux (maladies connues).

Bon à savoir

Vous pouvez choisir librement l’assurance emprunteur. La banque ne peut pas vous imposer de prendre son assurance ! Profitez-en pour faire jouer la concurrence.

Négocier les frais de dossier

De la même manière, les frais de dossier peuvent vite représenter une somme non négligeable. Comme tout élément de votre crédit, les frais de dossier des banques sont bien évidemment négociables. Tout dépend de la qualité de votre dossier de financement : plus vous présentez un dossier complet et sérieux, plus vous avez des chances d’obtenir une marge de manœuvre importante.

L’apport des courtiers CAFPI est essentiel, notamment à cette étape. Leur expertise et leur parfaite connaissance des rouages bancaires vous permettent d’obtenir un taux optimal de crédit, une assurance emprunteur avantageuse et de bénéficier d’une bonne négociation sur les frais de dossier !

Diminuer sa facture d’énergie

Pour retrouver un peu de confort financier, cherchez les sources d’optimisation parmi vos autres charges fixes mensuelles ! Par exemple, votre facture d’énergie peut diminuer de manière significative.

Tout d’abord, n’hésitez pas à comparer les fournisseurs d’énergie pour trouver la solution la plus adaptée à votre budget et à votre consommation. Des comparateurs d’énergie, comme Hopenergie, vous accompagnent en analysant vos factures, en vous guidant parmi les nombreuses offres de fournitures d’électricité et de gaz. Votre facture d’énergie peut ainsi diminuer de 10 à 20 % !

Enfin, ajoutez à cela les bons gestes pour réduire votre facture d’énergie dans chaque pièce de la maison :

  • Éteindre ses appareils électroniques la nuit,
  • Baisser d’un ou de deux degrés la température,
  • Privilégier des appareils électroménagers peu énergivores et les entretenir,
  • Préférer les douches aux bains, etc.

Ainsi, avec un peu de méthode et de temps, il est assez simple d’alléger ses mensualités de crédit mais aussi ses dépenses fixes. Vous pouvez alors retrouver une marge de manœuvre pour donner vie à de nouveaux projets !

Mis à jour le 24/09/2020
Rédigé par CAFPI le 24/09/2020
A lire sur le même sujet :