CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Crédit 

Quel prêt choisir pour vos travaux de rénovation ?

Si vous venez d'acheter un bien à rénover, vous recherchez peut-être un prêt travaux intéressant pour régler les artisans ou acheter vos matériaux. Ce financement doit être adapté à vos besoins et vous permettre de rembourser à votre rythme et dans des conditions raisonnables.
Quels sont les critères pour bien choisir son prêt rénovation et sur quelles bases emprunter ?

photo_interieure_pret_travaux_cafpimag

Estimez le coût de vos travaux de rénovation

Le prix du projet de rénovation dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  • La surface à rénover
  • La complexité du chantier
  • Le choix de la gamme de travaux
  • Le choix de l'entrepreneur
  • La pièce à remettre à neuf, etc.

Pour vous donner une idée, voici une étude que Hemea a réalisé sur le coût des travaux au m² en fonction du type de rénovation :

  • Un simple rafraîchissement (remplacement de moquette, changement du carrelage, réfection de la peinture …) : [ 80 ; 300 € TTC ] / m ² pour une maison et [ 100 ; 300 € TTC ] / m ² pour un appartement
  • Une rénovation complète incluant une réfection de la cuisine, rénovation de la salle de bain, rénovations électriques, du chauffage, de la plomberie … : [ 500 ; 1000 € TTC ] / m ² pour une maison et [ 700 ; 1100 € TTC ] / m ² pour un appartement
  • Une rénovation lourde avec le remplacement de la structure du plancher, la refonte intégrale de l’électricité, du système de chauffage, de l’isolation et de la plomberie : [ 1000 ; 1200 € TTC ] / m ² pour une maison et [ 1100 ; 1500 € TTC ] / m ² pour un appartement

Un prêt rénovation pour quels travaux ?

Le prêt rénovation fait partie des crédits à la consommation les plus demandés. Les matières premières nécessaires aux aménagements et plusieurs types de travaux peuvent être financés grâce à ce prêt : des travaux de gros œuvre (charpente, terrassement, viabilisation, élévation des murs), des travaux de second œuvre (électricité, plomberie, rénovation énergétique), des travaux de finition (peinture, pose de revêtements muraux et de sol, etc.).

Les propositions des banques implantées en région

Les banques et agences de crédit proposent des solutions personnalisées en fonction de la situation du client, de ses revenus annuels et de ses besoins précis. Il peut s'agir d'un crédit à la consommation, d'un crédit renouvelable ou d'un éco-prêt à taux zéro : un emprunt aidé à 0 % réservé aux travaux énergétiques : isolation des murs et des combles, isolation par l'extérieur, pose d'un chauffage (chaudière, pompe à chaleur, poêle à bois ou à pellets, chauffage solaire), etc. La durée maximum de remboursement de l'éco-prêt est de 15 ans et la somme empruntée à 0 % peut s'élever à 30 000 €.

Le rachat de crédit pour financer des travaux

Les crédits dédiés aux travaux de rénovation ne peuvent dépasser 75 000 €.
Cependant, il peut parfois être compliqué de souscrire à un nouveau prêt pour financer ces travaux lorsque l’on est déjà propriétaire et que l’on a déjà une voire plusieurs mensualités à rembourser. En effet, l’arrivée d’une nouvelle mensualité pourrait alourdir votre budget et augmenter votre taux d’endettement ce qui ne vous permet pas de solliciter un nouveau prêt.

Pour alléger votre budget mensuel, le rachat de crédit peut être une solution pour vous permettre de financer ce projet de travaux. Comment ça marche ? Le rachat de crédit rassemble plusieurs crédits afin de ne plus avoir qu’une seule mensualité unique à rembourser chaque mois.

Vous pouvez ainsi rééquilibrer votre budget, tout en finançant vos travaux.

Lors d’un rachat de crédit pour son projet de travaux, le nouvel établissement prêteur solde les dettes en cours et reporte les sommes dues sur un nouveau contrat, avec un nouveau taux d’intérêt, une nouvelle durée de remboursement et une nouvelle mensualité(1).

Pour évaluer la faisabilité de votre projet en amont, un courtier en rachat de crédit sera votre meilleur allié.

(1) La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d’un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Bon à savoir sur les différents types de prêts travaux

Tout crédit à la consommation de moins de 10 000 € peut être remboursé sans pénalités en une seule fois. Pour des emprunts plus importants, le remboursement anticipé donne lieu à des pénalités fixées par la banque.

Autre fait important, le déblocage du crédit ne s'effectue qu'après avoir fourni à l'organisme bancaire les factures acquittées par les artisans et autres professionnels du bâtiment. Pour monter votre dossier de demande, vous aurez également besoin de devis détaillés et réalisés dans les règles.

Que rechercher sur le contrat de prêt ?

Plusieurs éléments apparaissent sur la proposition de prêt puis sur le contrat signé avec la banque :

  • Le taux d'intérêt ;
  • La durée de remboursement ;
  • Les clauses suspensives ;
  • Le montant de la mensualité ;
  • Le nombre de mensualités ;
  • Le montant total du prêt, intérêts compris ;
  • Les conditions de banque en cas de règlement anticipé, etc.

Le délai de rétractation : comment renoncer à son emprunt ?

Le délai de rétractation légal concernant un prêt à la rénovation est de 14 jours. Ce délai concerne l'ensemble des crédits à la consommation.
Attention, un crédit engage et vous ne pouvez emprunter que si votre situation permet le remboursement mensuel des sommes dues. Votre banque ou agence de crédit n'acceptera de vous prêter la somme qu'après avoir examiné vos comptes et déterminé votre capacité de remboursement.

Mis à jour le 17/05/2021
Rédigé par CAFPI le 17/12/2020
A lire sur le même sujet :