CAFPI
CAFPI Mag
#Taux 

Actualité des taux de crédits immobiliers - Novembre 2018

Avec la persistance des taux bas, le retour d’activité se confirme en octobre : + 10% de la demande de crédits immobiliers par rapport à l’année dernière. Le deuxième semestre 2018 s’annonce prospère et devrait absorber les mauvaises performances du premier semestre.

video-taux-credits-immobiliers-novembre-2018

La reprise de l’accès à la propriété

Cette reprise d’activité devrait même permettre une année record en matière de transactions dans l’immobilier ancien. La diminution des aides incite les acheteurs à se lancer davantage sur un bien existant que sur un projet de construction. Ainsi, ce sont 1 million de transactions qui ont été annoncées pour l’année 2018 contre 960 000 en 2017.

Chez CAFPI, nous avons référencé 82,22% des opérations de crédits immobiliers uniquement sur le marché de l’immobilier ancien. Un marché très convoité par les profils des primo-accédants.

 

Un marché présentant des taux bas, l’allongement des durées d’emprunt, mais aussi des possibilités de financement à 100%, tous ces éléments sont de véritables leviers qui ouvrent des conditions d’accès à la propriété très avantageuses pour les primo accédants !

Pour cette fin d’année 2018, la conjoncture est clairement favorable pour accéder à la propriété, en revanche rien ne certifie que celle-ci soit stable pour l’année 2019.

Le risque réel de hausse des taux et du resserrement du crédit pousse les particuliers à s’engager dans l’aventure de l’achat immobilier.

On voit également ressurgir le profil des seniors, soucieux eux aussi de protéger leurs pouvoirs d’achat à la retraite, ils sont moins hésitants à investir dans l’achat d’un bien immobilier. Une clientèle en hausse chez CAFPI pour ce deuxième semestre 2018.

Tour d’horizon des taux en région

La Nouvelle Aquitaine reste la région la plus compétitive sur 10 ans.
La région Grand Est et les Hauts-de-France remportent la mise concernant les taux sur 15 et 20 ans.
La région Hauts-de-France affiche également un taux attractif sur 25 ans.

A l’opposé, l’Ile-de-France, les Dom-Tom et la Corse ont les taux les plus élevés sur respectivement 10, 20 et 25 ans.

Les tendances du marché de l’immobilier restent attractives pour cette fin 2018.
Les conditions actuelles du marché de l’immobilier offrent des circonstances très favorables pour une demande de prêt immobilier.

A lire sur le même sujet :