Investisseurs immobilier : le guide
CAFPI Courtier en crédit
Dipositifs et régimes fiscaux

Investissement immobilier : comment choisir entre nom propre et SCI ?

Guide investisseurs: investir sur quel mode?

Vous souhaitez investir dans l'immobilier mais vous hésitez encore entre nom propre et SCI ? CAFPI vous conseille pour vous aider à choisir le mode d’investissement le plus adapté.

Nom propre / SCI / indivision : ce qu’il faut savoir

Solution souvent privilégiée pour investir dans un bien immobilier, l'achat en nom propre signifie qu’une même personne signe l'acte de vente et dispose de la pleine propriété. C'est également cette personne qui contracte le prêt immobilier.

Si vous souhaitez investir dans l'immobilier à plusieurs ou éviter l'indivision d'un bien lors d'un héritage, la solution de la SCI peut être intéressante. Une SCI, ou société civile immobilière, est un groupement d'investisseurs qui s'unissent pour acheter un bien dans l'objectif d'en tirer profit. La SCI possède plusieurs avantages :

  • Fiscaux (coût des travaux et intérêts à déduire, possibilité de créer un déficit, revente des parts après 15 ans exonérée d'impôts...)
  • Pour la succession (transmission du patrimoine plus facile et évolutive...)
  • Patrimoniaux (pas de problèmes de propriété d'un bien en indivision, mise à l'abri des locaux professionnels contre la liquidation et le redressement...)

Investir dans l'immobilier en famille grâce à la SCI

Vous souhaitez acheter un bien immobilier avec votre frère, votre sœur ou vos parents ? La SCI familiale vous permet de profiter de nombreux avantages. Elle est réservée aux associés liés par un PACS, un mariage ou des relations filiales.
La SCI vous permet de mieux gérer et de transmettre plus facilement votre patrimoine. Elle représente un excellent moyen d'éviter les aléas de l'indivision et de transmettre votre patrimoine judicieusement.

Bon à savoir

Certaines activités comme des achats pour revente ou la location meublée ne sont pas compatibles avec la SCI car elles sont considérées comme des activités commerciales.

Investir dans l'immobilier en nom propre ou en SCI ?

Au moment d'acheter votre bien, vous devrez choisir entre un investissement en SCI ou un investissement en nom propre. Le choix dépendra avant tout de votre situation.

  • Pouvoir de décision

En nom propre, l'accord des co-emprunteurs est essentiel.
En SCI, le gérant de la société a la liberté de prendre les décisions pour la gestion courante de la SCI (en cas de vente d’un bien, l’unanimité des associés sera nécessaire).

  • Transmission du patrimoine

En nom propre, la transmission est soumise aux droits de donation et implique l'intervention du notaire.
En SCI, les parts sociales peuvent être transmises sous seing privé.

  • Fiscalité

En nom propre, la plus-value effectuée est intégrée dans la déclaration fiscale.
En SCI, tous les frais et charges sont déduits et il est possible de créer un déficit, les pertes se reportant sur les années suivantes.

Pour plus de détails, renseignez-vous auprès de votre notaire.