Premier achat immobilier : le guide
CAFPI Courtier en crédit
Comprendre un prêt immobilier

Quelles sont les aides pour accéder à la propriété ?

Guide 1er achat immobilier: les aides financières

Vous rêvez de devenir propriétaire de votre appartement ou de votre maison mais percevez des revenus modestes ? Sachez qu'il existe en France de nombreux prêts aidés qui vous permettront d’acheter plus facilement. CAFPI vous propose un tour d'horizon de ces prêts aidés, appelés aussi « prêts bonifiés ».

Le Prêt à Taux Zéro

Le Prêt à Taux Zéro est un prêt aidé destiné aux primo-accédants. Il vous permet de bénéficier d'un crédit immobilier sans intérêts, ni frais, pour un logement acheté à usage de résidence principale ou appartenant au plan locatif social.

Le montant accordé au ménage est défini en fonction de :

  • la situation géographique du projet
  • les revenus et la composition du foyer
  • le nombre de personnes dans le foyer
  • le type de projet immobilier

Pour pouvoir bénéficier du prêt à taux zéro (PTZ), il ne faut pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années (suite à un achat, un héritage ou bien une donation) et ne pas dépasser un plafond de revenus.

Autre point, l’achat doit concerner un logement neuf ou ancien avec des travaux de rénovation qui doivent représenter à minima 25% du coût total achat net vendeur. Les travaux concernent l’assainissement, la modernisation, la création ou l’aménagement de surfaces habitables et des travaux de rénovations non financés par l’ECO PTZ.

Les prêts départementaux et régionaux

Accessibles si votre Conseil départemental ou régional a constitué un fonds pour ses habitants, les prêts départementaux et régionaux sont des prêts dits "sociaux" réservés aux familles aux revenus modestes.
Rapprochez-vous de votre Conseil départemental ou régional pour obtenir plus d’informations.

Les prêts employeurs

Aussi appelé « prêt 1% logement », le prêt employeur est proposé par de nombreuses entreprises. Il s'adresse aux salariés qui souhaitent acquérir leur résidence principale et permet de bénéficier d'un crédit immobilier à un taux avantageux.
Renseignez-vous auprès de votre employeur pour en savoir plus.

Bon à savoir

Un couple peut tout à fait cumuler deux prêts 1% logement, à condition de ne pas dépasser un certain plafond.

L'éco Prêt à Taux Zéro (PTZ)

L'éco PTZ est un prêt aidé destiné aux personnes souhaitant acheter une résidence principale construite avant le 1er janvier 1990. Il n'existe aucune condition de ressources pour accéder à ce prêt mais vous devrez toutefois répondre à l'une de ces conditions pour en bénéficier :

  • Prévoir un bouquet de travaux
  • Remplacer un dispositif d'assainissement individuel par un système ne consommant pas d'énergie
  • Atteindre un niveau de "performance énergétique globale"

Vous trouverez davantage d'informations sur le site du gouvernement.

Le Prêt d’Accession Sociale (PAS)

Destiné aux personnes aux revenus modestes, le PAS peut vous permettre d'acheter votre résidence principale tout en continuant à toucher l'aide personnalisée au logement (APL).

Le prêt du Compte Épargne Logement (CEL)

Le CEL vous permet de bénéficier, après 18 mois d'épargne minimum, d'un crédit immobilier à taux compétitif. Son montant est limité à 23 000 € et les intérêts acquis devront avoir atteint au moins 75 €.

Le Prêt Social Location Accession (PSLA)

Destiné aux ménages sous plafonds de ressources désirant acheter un logement neuf, le PSLA permet de bénéficier d'un certain nombre d'avantages :

  • L'exonération de la taxe foncière pendant 15 ans
  • Un taux de TVA réduit à 5,5%
  • L'absence d'intérêts intercalaires
  • Des frais de notaire réduits
  • La possibilité de cumuler ce prêt à d'autres aides...

Le Prêt Locatif Aidé d'Intégration (PLAI)

Le PLAI est un prêt aidé par l'État pour le financement de maisons et appartements loués à des personnes en grande précarité. Ses avantages sont nombreux : exonération de l'impôt foncier pendant 25 ans, TVA à 5,5% pour les travaux et la construction, taux d'emprunt préférentiel...
Deux conditions pour en bénéficier :

  • Louer les logements concernés à des personnes ayant de faibles revenus ou des problèmes d'intégration
  • Les loyers ne doivent pas dépasser 60% du plafond prévu pour les logements financés par le prêt locatif à usage social