Premier achat immobilier : le guide
CAFPI Courtier en crédit
L'achat

Comment bien négocier le prix de votre bien immobilier ?

Guide 1er achat immobilier: négociation du prix

Vous avez trouvé la maison ou l'appartement idéal mais trouvez son prix trop élevé ? Arrive alors le moment de la négociation, une étape indispensable lors de votre achat. En faisant baisser le prix de votre futur bien, vous économiserez également sur tous les autres frais liés à votre investissement : garantie, assurance, taux d'intérêt, frais de notaire…

Négociation immobilière : des économies globales

Si la négociation d'un bien immobilier vous permet avant tout de faire des économies sur la valeur de ce bien, elle est aussi indispensable pour faire baisser les autres frais liés à votre investissement. Les frais de notaire, le montant des intérêts, le montant de l'assurance, les garanties... Tous ces frais annexes sont calculés sur le montant emprunté. En faisant baisser le prix de votre maison ou de votre appartement, vous ferez aussi des économies sur les frais additionnels.

Le prix net vendeur d'un bien immobilier est-il négociable ?

Le prix net vendeur d'un bien immobilier correspond au montant touché par le vendeur (auquel s’ajoute ensuite la commission de l'agence immobilière). Il peut être négocié directement auprès du vendeur, en direct ou via l'agent immobilier qui détient le mandat.

Quelle marge de négociation pour faire baisser le prix d'un bien ?

Chaque vente étant unique et comportant ses propres caractéristiques, il n'existe pas de marge de négociation type. Pour bien négocier votre bien immobilier, nous vous conseillons de vous renseigner sur les prix du marché. Prenez ensuite en considération l'état du bien en question et jouez sur les éventuels défauts pour faire baisser le prix.
La marge de négociation d'un bien immobilier peut varier de 5% pour un bien affiché au bon prix à plus de 15% pour un bien largement surévalué.

Comment négocier les frais d'agence lors d'un achat immobilier ?

La commission touchée par une agence immobilière lors de l'achat d'un bien est pratiquement toujours à la charge de l’acquéreur, sauf négociations ou accord entre les parties. Cette dernière varie en moyenne de 3 à 10% du montant du bien et peut être négociée dans certains cas. Tout dépend en fait du mandat de vente signé par les propriétaires :

  • Si le mandat est simple, plusieurs professionnels essaient de vendre le même bien simultanément. La négociation des frais d'agence peut donc être envisagée puisque l'agence avec laquelle vous traitez aura envie de vendre le bien avant ses concurrents.
  • Si le mandat est exclusif, une négociation sera plus difficile à envisager puisque vous ne serez pas en mesure de faire jouer la concurrence.