Contraignantes et douloureuses au jour le jour, les maladies du dos peuvent aussi faire barrage à l’obtention d’une assurance de prêt immobilier. Faisons le point sur l’assurance emprunteur lorsque l’on souffre d’une maladie du dos.

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur lorsque l’on souffre d’une maladie du dos ? 

Sciatiques, lumbago, hernie discale, scoliose… Les problèmes de dos sont des affections courantes qui touchent des millions de français chaque année. 
Ils sont aussi responsables d’arrêts de travail temporaires ou de plus longue durée, car les douleurs de dos empêchent bien souvent l’exercice d’une activité professionnelle. 

A long terme, l’incapacité de travail peut être durable.
Et si vous avez contracté un prêt immobilier, vous pouvez vous retrouver en difficulté pour honorer vos mensualités.
C’est pourquoi il est indispensable de souscrire une assurance pour son prêt immobilier. Mais les assureurs ont tendance à exclure les maladies du dos des garanties proposées, sauf si cette maladie a nécessité une intervention chirurgicale. 

Comme pour les affections psychiques (comme la dépression), il est possible de racheter cette exclusion de garantie.
Un rachat de garantie aura pour but de supprimer les restrictions afin d’être indemnisé de la même façon que pour les autres maladies. 

Comment s’assurer lorsque l’on a une maladie du dos ? 

Le processus d’assurance prêt immobilier, lorsque l’on souffre d’une maladie du dos, commence obligatoirement par un questionnaire de santé à remplir. Ce dernier est crucial pour l’assureur puisqu’il l’aide à analyser votre état de santé général et à évaluer le risque pris en vous assurant.

Important

Des réponses exactes et honnêtes sont attendues de l’emprunteur, sans quoi le contrat pourra être nul.

L’assureur pourra en outre demander des précisions : comptes-rendus d’examens ou d’opération, traitement suivi… avant que le médecin-conseil rende son avis. 

Ensuite, plusieurs options s’offrent à l’assureur : 

  • Refus d’assurer l’emprunteur,
  • Appliquer des exclusions de garantie,
  • Appliquer une surprime.

Comment choisir la meilleure assurance emprunteur avec une maladie du dos ? 

Notre premier conseil ? N’attendez pas pour faire jouer la concurrence : obtenir des offres diverses vous permettra de vous faire une bonne idée du marché et du type de couverture que vous pouvez espérer obtenir. 

Même une fois votre assurance souscrite, sachez que vous avez le droit d’en changer pour une plus avantageuse, notamment grâce aux lois Hamon et Bourquin, et plus récemment la loi Lemoine, permettant la délégation d’assurance et la résiliation de contrats d’assurance. 

Un courtier en assurance de prêt immobilier sera votre meilleur allié : il décrypte pour vous les offres reçues et pourra négocier une offre sur-mesure pour votre profil et votre situation, le tout au meilleur tarif.

Bon à savoir

Vous ne parvenez pas à assurer votre prêt immobilier ? Jetez un œil à la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), ce dispositif pouvant vous aider à éviter surprime et limitation de garanties.

À retenir
  • Les maladies du dos sont très répandues parmi la population (lumbago, hernie discale, sciatique…) et peuvent poser problème dans l’obtention d’une assurance de prêt immobilier. 
  • Un emprunteur souffrant d’une maladie du dos devra impérativement remplir un questionnaire de santé afin que l’assureur puisse évaluer son état de santé et le risque encouru. 
  • Parmi les bonnes pratiques pour choisir la meilleure assurance de prêt, il faudra faire jouer la concurrence, recourir à la délégation d’assurance et se faire accompagner par un courtier.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 25/07/2022
Mis à jour le 26/07/2022
Jusqu’à 60% d'économie(1) sur votre assurance emprunteur
Obtenir un devis gratuit

Assurance prêt immobilier

Economisez jusqu'à
15 000€(2) sur votre crédit
Obtenir un devis gratuit
  • 2 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 24 474 avis
230 Agences