2 min

Les primes et prêts de financement de rénovation énergétique : les changements de 2022

Les primes et prêts de financement de rénovation énergétique : les changements de 2022 Les primes et prêts de financement de rénovation énergétique : les changements de 2022

L’année 2022 donne lieu à de nombreux changements dans le secteur de la rénovation énergétique. Les aides mises à disposition pour le financement des travaux comme MaPrimeRénov’, la prime énergie ainsi que les prêts bancaires sont en effet sujet à des évolutions notables. Voyons tout cela plus en détail.

Beaucoup de changements prévus pour les primes à la rénovation énergétique

L’évolution du dispositif MaPrimeRénov’

Le dispositif MaPrimeRénov’, proposé depuis le 1er octobre 2020 par l’Agence nationale de l’Habitat (Anah), est aujourd'hui l’aide la plus reconnue pour les travaux de rénovation énergétique. Elle permet aux propriétaires de bénéficier d’une prime à l’investissement avec un montant variable selon les revenus et le gain écologique des travaux. En 2022, les conditions pour en bénéficier ont légèrement changées. Il faut à présent que le logement du demandeur soit construit depuis au moins 15 ans et non plus 2 ans. À noter que ce changement ne s’applique pas dans le cas d’une demande de remplacement de chaudière fioul. Enfin, le délai de réalisation des travaux a été augmenté à deux ans.

La nouvelle aide MaPrimeRénov’ Sérénité

Jusqu’ici, l’Anah proposait deux aides à la rénovation énergétique différentes  : MaPrimeRénov’ pour l’ensemble des ménages quels que soient leurs revenus, et l’aide Habiter Mieux Sérénité pour les ménages aux revenus modestes. Désormais, les deux aides ont fusionné pour devenir MaPrimeRénov’ Sérénité. Pour en bénéficier, il faut tout d’abord avoir un profil bleu ou jaune selon le barème MaPrimeRénov’. Ensuite, les travaux de rénovation prévus doivent donner lieu à un gain énergétique d’au moins 35%. Contrairement à l’ancienne aide Habiter Mieux, MaPrimeRénov’ Sérénité a également l’avantage d’être cumulable avec la prime CEE.

La mise en place de France Rénov’ et Mon Accompagnateur Rénov’

L’un des principaux objectifs de 2022 dans le secteur de la rénovation énergétique est de proposer un meilleur accompagnement aux ménages souhaitant effectuer des travaux. Pour cela, il y a premièrement un nouveau site web qui a été introduit : France Rénov’. Ce dernier regroupe toutes les informations nécessaires sur les aides à la rénovation énergétique ainsi que des conseils pour les différents travaux. En parallèle, des Accompagnateurs Rénov’ seront désormais intégrés au dispositif MaPrimeRénov’ afin de guider les ménages dans leur démarche. Cela passe par un accompagnement au niveau technique, social, financier et administratif

L’évolution de la prime énergie 

La prime énergie (ou prime CEE) est une aide à la rénovation énergétique proposée depuis quelques années par les fournisseurs d’électricité. En 2022, cette aide devient un peu moins intéressante avec une baisse des primes pour les travaux d’isolation. Cela concerne l’isolation des murs avec une baisse de 33%, l’isolation des planchers bas avec une baisse de 32 %, l’isolation des toitures terrasses avec une baisse de 26% ainsi que l’isolation des réseaux hydrauliques de chauffage ou d’eau chaude sanitaire avec une baisse de 21 %. Enfin, la bonification des grands précaires énergétiques a également été supprimée. Rendez vous ici pour plus d’infos : tout savoir sur la prime énergie

De bonnes nouvelles pour les prêts de financement 

L’augmentation de l’éco-prêt à taux zéro 

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est une aide permettant d’emprunter de l’argent pour financer des travaux de rénovation énergétique sans payer de frais d’intérêts. Jusqu’ici, le montant maximum empruntable était de 30 000€, avec une durée de remboursement fixé à 15 ans. En 2022, l’éco-PTZ offre encore plus de possibilités puisque le montant maximum passe à 50 000€ avec un durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 20 ans. Pour en bénéficier, il faut soit entreprendre au moins trois types de travaux (isolation thermique, installation d’un chauffage à énergie renouvelable…), soit effectuer des travaux de rénovation globale permettant un gain énergétique de 35%.

Le prêt avance rénovation : une nouveauté 2022

Malgré les nombreuses aides proposées, le reste à charge reste parfois trop élevé pour certains ménages souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique. C’est la raison pour laquelle le prêt avance rénovation fait son apparition en 2022. Il permet en effet de régler le reste à charge des travaux après avoir bénéficié d’aides comme le dispositif MaPrimeRénov’. Son fonctionnement est assez intéressant puisque le bénéficiaire n’a que les frais d’intérêt à payer dans un premier temps. C’est lors de la vente ou de la transmission du bien que le prêt est remboursé. Le prêt avance rénovation s’adresse aux ménages modestes n’ayant pas accès à des prêts “classiques”. 

Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 04/05/2022
Mis à jour le 05/05/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 25 557 avis
230 Agences