Guide
de l'investisseur

Guide de l'investisseur Guide de l'investisseur

Défiscaliser, préparer ma retraite, découvrez nos conseils pratiques pour vos investissements immobiliers

15
guide-investisseur-investir-dans-immobilier

Investir dans l'immobilier

Investir dans l'immobilier

Si l’investissement immobilier a souvent comme but premier la constitution d’un patrimoine, de nombreuses autres raisons peuvent justifier un investissement dans la pierre. 
Découvrez en quoi investir dans l’immobilier permet de préparer sa retraite, de bénéficier de revenus complémentaires, de vous garantir un capital, ou encore de payer moins d’impôts via les dispositifs fiscaux créés notamment pour développer les investissements locatifs. 
Apprenez-en plus également sur les possibilités d’aider vos proches grâce à votre investissement immobilier.

Lire le dossier

L'investissement locatif sans apport

Vous pensez à investir mais vous ne disposez pas d’apport ? Il vous est malgré tout possible de réaliser un investissement locatif. 
Savez-vous comment choisir le bien immobilier que vous allez acquérir ? Convaincre la banque est primordial, connaissez-vous les éléments indispensables à la constitution d’un bon dossier ? Découvrez également le crédit 110 %, l’effet de levier et tous les dispositifs de défiscalisation à votre disposition pour un investissement locatif sans apport.

Lire le dossier

Comment bien choisir son bien dans le cadre d'un investissement immobilier ?

Vous vous apprêtez à investir dans un bien immobilier ? Le choix du bien est primordial ! Comme investissement immobilier rime avec investissement financier, vous devez vous assurer d’investir dans une ville à forte demande locative, c’est-à-dire dynamique, étudiante, culturellement riche, agréable à vivre. 
Renseignez-vous sur les quartiers où investir en prenant en compte l’accessibilité et les commerces. Puis c’est le moment de choisir LE bien idéal selon vos critères : neuf ou ancien, superficie, caractéristiques, budget...

Lire le dossier

Investir dans l'immobilier loin de chez-soi, une bonne idée ?

Mutation, volonté de se constituer un patrimoine, prix trop onéreux dans votre ville de résidence… de nombreuses raisons peuvent vous pousser à investir dans l’immobilier loin de chez vous. 
Pour garantir la rentabilité de votre investissement, veillez cependant à choisir une ville ou région dynamique et porteuse : pour cela, glanez le plus d’informations possibles sur le marché immobilier, la ville, afin d’analyser ce qui se vend et se revend, partout en France. Vous êtes expatriés français ? Vous pouvez bien sûr investir en France, mais entourez-vous des bons professionnels : courtier en crédit, gestionnaire immobilier, etc.

Lire le dossier

Simulation investissement locatif : comment évaluer votre budget et votre capacité d'emprunt ?

Pour un investissement locatif, comme pour tout autre achat immobilier, vous devez calculer votre budget et votre capacité d’emprunt bien en amont. 
La capacité d’emprunt intègre vos revenus locatifs, lorsque le taux d’endettement inclut crédits en cours, pensions et rentes versées, etc.
Dans le calcul de votre budget global, vous tiendrez aussi compte de vos salaires, BIC ou BNC, pensions alimentaires ou de retraite, rentes... 
Les banques étudieront particulièrement votre “reste à vivre” avant de vous accorder ou non un prêt. Rapprochez-vous d’un courtier en crédit immobilier pour être guidé à chaque étape.

Lire le dossier

Comment louer un appartement ?

Vous avez acheté un appartement pour le louer ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous : location meublée ou location vide, louer en direct ou louer par une agence immobilière. 
Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque système ? Que faut-il prévoir pour ne pas perdre de temps et trouver rapidement un locataire ? 
Découvrez nos conseils pour mettre un bien en location dans les meilleures conditions et être à jour des nouvelles réglementations en matière de location à l’année ou de location saisonnière.

Lire le dossier
5 articles pour approfondir

Propriétaire bailleur : les droits et les devoirs

Vous voilà propriétaire bailleur ! Avant votre première mise en location, il est important de faire le point sur vos droits et vos devoirs. La législation est contraignante et changeante ! Quels sont les documents que vous pouvez demander à un locataire ? Que faire en cas d’impayés ou en cas d’appartement dégradé ? 
Retrouvez toutes les informations utiles pour tout savoir sur le statut de bailleur. Vous serez rassuré si la situation se passe bien mais vous serez aussi prêt à agir pour anticiper et éviter le conflit avec le locataire.

Lire le dossier

Investir en SCPI

Connaissez-vous les avantages de la “pierre-papier” ? En investissant dans des SCPI (sociétés civiles de placement immobilier), vous bénéficiez des rendements de la pierre en mutualisant les coûts et les risques. Vous êtes propriétaires de parts sociales et non d’un seul bien immobilier. 
Investir dans des parts de SCPI présente beaucoup d’avantages que nous vous expliquons en détail. A quoi faut-il faire attention ? Quelles sont les modalités lors de la revente des parts ? Quelle est la fiscalité lors de l’achat et lors de la revente ?

Lire le dossier

Investir dans le neuf ou dans l’ancien

Vous souhaitez investir sans réaliser de travaux pendant quelques années ? Privilégiez l’achat d’un bien neuf. Dans certains cas, vous bénéficierez d’outils de défiscalisation mais aussi de frais de notaire réduits par exemple. 
Vous préférez le charme de l’ancien, souvent mieux situé et moins cher ? Privilégiez alors un investissement dans l’ancien. Le bien sera immédiatement disponible. 
Découvrez les avantages de chaque type d’investissement pour prendre la meilleure décision.

Lire le dossier

Investir dans un logement étudiant

Investir dans une résidence pour étudiants ou dans un appartement à proximité d’une université vous tente ? C’est un moyen pérenne de générer des revenus mais attention aux pièges. 
Quels sont les points de vigilance à connaître ? Comment apprécier la véritable valeur d’un bien ? Quels sont les avantages fiscaux ? Comment se passe la gestion ? Suivez nos conseils pour louer en toute sérénité votre logement à des étudiants.

Lire le dossier

Investir dans une colocation

Le terme colocation désigne la location d’un même logement par plusieurs locataires, communément appelés colocataires. Un investissement locatif en colocation peut être un excellent moyen de booster votre portefeuille immobilier. Ce procédé présente de nombreux avantages en termes de rentabilité et de fiscalité.
Comment trouver le logement idéal ? Quelles caractéristiques privilégier ? Quels types de colocataires cibler ? CAFPI vous répond.

Lire le dossier

Investir dans une résidence senior

Vous voulez investir dans une résidence de services pour les personnes âgées ? C’est un placement tranquille à condition de faire attention à plusieurs points tels que la situation du bien, les services proposés ou la qualité du gestionnaire. 
Découvrez également les différences entre résidence senior et EHPAD. Pour connaître tous les avantages, notamment fiscaux, lisez notre guide sur les résidences senior.

Lire le dossier

Investir dans un immeuble de rapport

Acheter un immeuble de rapport consiste à acheter un bâtiment en entier, ce qui comprend à la fois les différents lots, les parties communes, ou les annexes telles que les garages, les parkings ou les caves. On peut alors disposer librement de son immeuble.
Comment acquérir un immeuble de rapport ? Comment bien réussir cet investissement ?

Lire le dossier

Investir dans un viager

Une vente en viager est une vente dans laquelle le prix définitif varie en fonction d’un aléa : le décès du vendeur. Un acheteur va acquérir la propriété du logement sans verser la totalité du prix immédiatement : l’acheteur (appelé débirentier) verse une somme immédiatement (appelée bouquet) puis une rente viagère jusqu’au décès du vendeur (appelé crédirentier). 
L’acheteur devient propriétaire le jour de la signature du viager. Il récupère la pleine propriété en cas de viager libre ou la nue-propriété en cas de viager occupé.
Découvrez toutes les spécificités de la vente en viager.

Lire le dossier
1 article pour approfondir

Investir dans un logement social

Il est tout à fait possible d’acheter un logement social sans en être le locataire. Cependant, vous ne serez pas prioritaire. Le principal avantage est le prix car il est généralement inférieur d'au moins 20%.
Découvrez comment acheter un logement social, les démarches à effectuer ainsi que les aides disponibles.

Lire le dossier

Investir dans une cave

Avec un taux de rentabilité pouvant avoisiner les 5 à 20% et un prix d'achat accessible à toutes les bourses, investir dans une cave peut représenter une alternative de choix. La rentabilité dépend de plusieurs critères : emplacement, taille, état et accessibilité.
Cet investissement a les avantages d'offrir une gestion locative simple, des charges réduites et un faible risque d'impayés. Découvrez notre guide complet.

Lire le dossier

Investir dans une place de parking

L'achat d’une résidence de parking est une bonne manière de diversifier son patrimoine. Avec un ticket d’entrée à partir de 5 000 €, c’est un placement plus accessible que la plupart des investissements immobiliers. L'idéal est de cibler les grandes agglomérations tout en tenant compte des offres de parking déjà présentes. 
En raison de ses frais et de ses risques limités, cet investissement est réputé pour sa forte rentabilité, comprise entre 5 et 10 %.

Lire le dossier

Investir dans le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding est un mode de financement collectif qui permet aux investisseurs particuliers de participer au financement d’un projet. Dans le secteur de l’immobilier, le crowdfunding permet alors de financer des nouveaux projets de construction ou de réhabilitation portés par des promoteurs immobiliers.
Découvrez notre guide qui vous éclaire sur les spécificités de ce financement participatif.

Lire le dossier

Vendre un logement occupé

Vous souhaitez vendre un bien immobilier que vous aviez acheté pour réaliser un investissement locatif ? Oui il est possible de vendre un bien loué sans qu’il soit nécessaire d’attendre la fin du bail ou de donner congé à son locataire. Les modalités de la vente d’un bien occupé varient en fonction du type de location et de bail.
Notez toutefois qu'un bien vendu loué subit généralement une décote de 10 %, en raison de la contrainte que cela représente pour le nouvel acquéreur. 

Lire le dossier
25
guide-investisseur-connaitre-dispositifs-fiscaux

Connaître les dispositifs fiscaux

Défiscalisation et investissement immobilier

Se constituer un patrimoine immobilier, préparer sa retraite, … les raisons d’investir dans l’immobilier sont nombreuses. Mais saviez-vous qu’il était aussi possible de payer moins d’impôts grâce à un investissement locatif ? Les dispositifs de défiscalisation sont multiples, tous pensés pour avantager l’investisseur propriétaire tout en boostant les offres de logements. 
Pour gérer au mieux votre patrimoine immobilier et financier, et comprendre tout le vocabulaire spécifique de la défiscalisation, tournez-vous vers un professionnel.

Lire le dossier

Investir dans l'ancien pour réduire vos impôts

Vous êtes tenté par l'immobilier ancien pour votre investissement locatif ? Parmi les avantages, on retrouve l’emplacement de qualité en centre-ville, un prix d’achat inférieur au m2 que dans le neuf et la possibilité de bénéficier de dispositifs de défiscalisation. 
Avec la loi Malraux par exemple, vous êtes soutenu dans les travaux de rénovation de votre bien, tandis qu’avec la loi Cosse vous bénéficiez d’abattements sur les loyers perçus.

Lire le dossier

Investir dans le neuf : les dispositifs de défiscalisation

C’est plutôt l’immobilier neuf qui vous attire ? Bonne nouvelle, de très nombreux dispositifs de défiscalisation existent à destination de ces investissements locatifs dans le neuf : loi Pinel, loi Censi-Bouvard, etc.
Outre un bien immobilier moderne et conforme aux dernières normes de construction et d’énergie, vous pouvez profiter de réductions d’impôts en investissant dans le neuf, que ce soit dans un logement privé, une résidence de services ou en statut LMNP ou LMP.

Lire le dossier

Imposition des revenus locatifs et fonciers

Les revenus fonciers correspondent à l'ensemble de vos rentrées financières provenant de la location de votre patrimoine immobilier. Les revenus fonciers sont soumis à l'impôt sur le revenu. Le calcul ainsi que la déclaration de vos loyers dépendent du régime auquel ils sont soumis.
Il existe, en effet, différents régimes que vous louiez votre logement vide ou meublé.

Lire le dossier
1 article pour approfondir

Loi Pinel : tout ce qu'il faut savoir sur ce dispositif de défiscalisation

Amélioration de la loi Duflot, la loi Pinel offre la possibilité de défiscaliser, en fonction de la durée de location de son bien immobilier.
La réduction d’impôt s’étend de 12 à 21 %, sur des périodes de location de 6 à 9 ans. 
Pour bénéficier de ce dispositif, le bien doit être neuf, être loué dans les 12 mois suivant son achat ou sa livraison, être situé dans une zone géographique éligible, respecter les plafonds de loyers imposés et répondre aux critères énergétiques.

Lire le dossier

Pinel Outre-Mer : tout savoir sur ce dispositif

Il reprend les mêmes dispositions que le dispositif Pinel classique, en proposant des conditions plus souples en matière de revenus, de loyers, ou de performance thermique. De plus, le dispositif Pinel Outre-mer propose des taux de réductions d’impôts plus avantageux qui varient d'une territoire à l'autre.
Découvrez toutes les caractéristiques de cette loi.

Lire le dossier

Différence entre Pinel et Duflot

S’il s’agit toutes deux de lois d’investissement locatif, les lois Pinel et Duflot sont pourtant différentes : la loi Pinel est une version revue et corrigée de la loi Duflot, ayant pour but de rendre plus flexibles certains avantages et conditions, pour les propriétaires investisseurs comme pour les locataires. 
Avec Pinel, il est désormais possible de louer à ses ascendants ou descendants, ainsi que de choisir la durée de location du logement. Les zones d’éligibilité ont aussi été élargies et les plafonds de loyers et ressources réajustés.

Lire le dossier

Dispositif Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard s’adresse aux contribuables français souhaitant investir dans une résidence de service, c’est-à-dire un logement meublé neuf dans une résidence étudiante, résidence senior ou résidence d’accueil et soins. Le logement est alors loué par bail commercial à l’exploitant de la résidence pour 9 ans.
Son avantage principal est la réduction d’impôt qu’il implique (11 %) mais aussi la récupération de la TVA et la sécurité des loyers garantis pendant 9 ans minimum. La loi Censi-Bouvard n’impose ni zonage géographique ni plafonds de loyers ou ressources.

Lire le dossier

Loi Denormandie

Créée dans le but d’encourager les travaux de rénovation dans l’ancien, la loi Denormandie permet également de défiscaliser. La réduction d’impôt (12 à 211 %) dépend alors de la durée de location du logement (6 à 12 ans). 
Le dispositif est valable pour l’achat d’un bien immobilier jusqu’au 31 décembre 2021, logement ancien situé dans une ville éligible parmi 245 villes, et dans lequel seront effectués des travaux. 
Il permet également d’investir sur un marché porteur, éventuellement sans apport et la location à ses ascendants ou descendants est possible.

Lire le dossier

Investissement immobilier : les anciens dispositifs de défiscalisation

Vous envisagez d’investir dans un bien immobilier ? Saviez-vous que de nombreux dispositifs de défiscalisation peuvent accompagner votre investissement ? Vous pourriez ainsi mettre votre bien immobilier en location, tout en réduisant votre impôt sur le revenu. 
Comme ces lois varient en fonction des gouvernements, faisons le point sur les lois encore en vigueur, celles remplacées ou améliorées, comme par exemple la loi Pinel (depuis 2014) mais précédemment Duflot (2013-2014), Scellier (2009-2013) et Robien (2003-2009).

Lire le dossier

Loi Scellier

Considéré comme l’ancêtre de la loi Duflot puis de la loi Pinel, la loi Scellier est un dispositif de défiscalisation, pour tout achat d’un logement neuf, destiné à être mis en location. 
Si la limite de 300 000 € d’investissement est respectée, le propriétaire peut alors déduire de ses impôts 6 à 13 % du montant d’achat du logement, selon son emplacement géographique. Le loueur devait aussi s’engager à louer le logement vide, pour 9 ans minimum et dans les 12 mois suivant son achat, avec interdiction de louer le bien immobilier à un membre de son foyer fiscal.

Lire le dossier
35
guide-investisseur-comprendre-sci

Comprendre la SCI

Quand et pourquoi créer une SCI ?

Vous investissez dans un bien pour le transmettre à vos enfants ? Vous voulez protéger votre concubin ? Vous souhaitez éviter les querelles entre héritiers lorsque vous ne serez plus là ? Vous investissez à plusieurs et voulez conserver la possibilité de sortir du bien sans le revendre ? 
Découvrez les raisons pour lesquelles investir dans l’immobilier à travers une société civile immobilière (SCI) peut être intéressant. C’est un moyen judicieux pour acheter à plusieurs ou pour prévoir la transmission de ses investissements immobiliers. 
Retrouvez toutes les informations utiles sur les bonnes raisons de créer une SCI.

Lire le dossier

Comment créer une SCI ?

La création d’une SCI répond à vos attentes pour optimiser votre investissement immobilier, mais comment faire concrètement ? Avez-vous vérifié que vous réunissez toutes les conditions préalables ?
Découvrez les différentes étapes pour créer une société civile immobilière. Déjouez les pièges et les risques à chaque phase de montage. 
Avec notre guide de création d’une SCI, vous serez pleinement informés du formalisme obligatoire. Vous serez rassurés afin de ne rien oublier dans la rédaction des statuts.

Lire le dossier

Comment obtenir un prêt immobilier avec une SCI ?

Lorsqu’une SCI veut emprunter, elle peut le faire de 2 manières différentes : en groupe ou individuellement.
La capacité d’emprunt reste une donnée importante. En effet, il ne faut pas oublier que lorsque la société civile immobilière s’adresse à une banque pour financer un projet, cette dernière vérifiera le profil de chaque associé. Elle prendra donc à part la capacité d’emprunt de chacun pour voir si chaque associé est capable de rembourser sa part.
En plus de la capacité d’emprunt des associés, la banque prend également en compte la capacité d’endettement de la société elle-même.
Découvrez toutes les informations nécessaires pour obtenir un prêt immobilier avec une SCI.

Lire le dossier

Taux d'usure et SCI

Le taux d’usure correspond au taux maximum d’un prêt. La SCI étant une société, elle ne bénéficie pas des règles protectrices des particuliers et le taux d'usure ne s'applique donc pas. La SCI peut alors profiter d’une capacité d’emprunt accrue.
Faut-il emprunter via une SCI pour échapper au taux d’usure ? Quels sont les avantages et les points de vigilance ?

Lire le dossier

Fiscalité de la SCI

Après avoir créé une SCI, vous devez l’exploiter correctement, en toute légalité, tout en optimisant la fiscalité. Comment sont imposés les résultats de la SCI ? Qu’est-ce que la transparence ? Comment répercuter le résultat sur chaque associé ? Quels sont les abattements ? Est-il plus avantageux d’opter pour l’impôt sur les sociétés ? 
Découvrez notre guide de la fiscalité des SCI pour répondre à toutes ces questions. Vous serez prêts à affronter le calcul de la plus-value, celui du résultat ou encore de la valorisation lors de la cession des parts d’un associé.

Lire le dossier

Créer une SCI pour louer

Vous voulez investir dans l’immobilier ? Vous souhaitez concrétiser votre projet d’investissement locatif à plusieurs ?
Grâce à la création d’une société pour l’acquisition d’un logement, il est possible d’investir suivant sa capacité financière. Et le fait de pouvoir regrouper les fonds provenant de plusieurs associés permet de constituer plus facilement et plus rapidement le capital nécessaire pour acheter une maison ou un appartement.
Chacun des acteurs ayant apporté sa contribution au capital social de la SCI, recevra des parts sociales proportionnellement à sa participation. 
Découvrez les démarches, les avantages et la fiscalité d'une SCI pour louer.

Lire le dossier
45
guide-investisseur-identifier-regimes-fonciers

Identifier les régimes fonciers

Devenir LMP, loueur de meublé professionnel

Votre investissement immobilier devient une source de revenus importante au sein de votre foyer fiscal ? Peut-être vous interrogez-vous sur le régime des loueurs de meublés professionnels ou LMP. Quels sont les avantages du LMP ? Comment faire pour devenir loueur professionnel ? Il y a-t-il des incompatibilités ou des risques ? 
Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour comprendre la notion de LMP. Vous apprendrez l’intérêt de déclarer des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) plutôt que des revenus fonciers ou encore comment pratiquer des amortissements conformes.

Lire le dossier

Devenir LMNP, loueur de meublé non professionnel

Vous avez entendu parler de cet acronyme LMNP, loueur de meublés non professionnel. Mais que signifie-t-il vraiment ? Est-ce ouvert à tous les investisseurs immobiliers ? Quelles sont les différences avec le statut LMP ? Quelles sont les formalités pour s’inscrire en tant que loueur de meublés non professionnel ? 
Notre guide vous donne toutes les informations utiles pour comprendre et devenir LMNP, en phase de création mais aussi en cas de revente. Retrouvez tous les conseils pour investir sereinement.

Lire le dossier

Calcul et déclaration du régime micro-foncier en 2024

Les revenus fonciers sont les recettes financières d'un foyer issu de la location d'un bien immobilier nu, bâti ou non bâti. 
Les revenus locatifs tirés d'une SCI (société civile immobilière) soumis à l'impôt sur le revenu entrent en compte dans le calcul des revenus fonciers. Cependant, les biens loués meublés ne relèvent pas des revenus fonciers, mais constituent des bénéfices industriels et commerciaux. Il faut également savoir que la sous-location nue relève des bénéfices non commerciaux. 
On vous dit tout sur le calcul et la déclaration du régime micro-foncier dans cet article.

Lire le dossier

Le taux d'imposition sur le revenu locatif : tout ce qu'il faut savoir

Connaître le taux d'imposition permet d'optimiser un investissement locatif. En effet, la fiscalité s'applique différemment selon les différents types de location. Il existe deux principaux types de biens locatifs : la location nue et la location meublée.
Pour la location nue, en fonction du montant perçu, les revenus fonciers seront soumis à deux régimes différents : le régime micro-foncier ou le régime réel.
Pour la location meublée, en fonction du montant des revenus locatifs, le contribuable est soumis au régime micro-BIC ou le régime réel.
Découvrez toutes les spécificités.

Lire le dossier
55
guide-investisseur-informer-rendement-locatif

S'informer sur le rendement locatif

Comment calculer le rendement locatif ?

Avant d’investir, il est essentiel d’avoir de bonnes notions de calcul de votre futur rendement locatif. Comment connaître votre rendement brut, votre rendement net et votre rendement net net ? Comment comparer deux projets d’investissement ? Quels sont les risques et les aléas à prendre en compte pour un calcul au plus juste ? Quelles sont les options pour dégager un meilleur rendement locatif ? 
Vous trouverez toutes les informations pour réussir un investissement immobilier rentable à long terme.

Lire le dossier

Qu’est-ce que la rentabilité en immobilier ?

Investir dans l’immobilier répond à plusieurs objectifs. Vous devez connaître les vôtres avant de vous lancer dans un projet locatif. 
Au moment de la recherche d’un bien, comment comparer les avantages et inconvénients de chaque bien ? Quelle est votre situation fiscale, avant mais également après l’investissement projeté ? Renseignez-vous bien sur tous les aspects d’un investissement immobilier réussi en calculant correctement sa rentabilité.

Lire le dossier

Tout savoir sur le cash flow immobilier pour investir judicieusement

Le cash flow immobilier concerne tous les flux d’entrée et de sortie liés à votre projet. Il permet de savoir si l’opération est bénéficiaire, déficitaire ou à l’équilibre. Les flux de trésorerie s’effectuent tous les mois, pour arriver à un plan de trésorerie annuel. 
Il existe plusieurs façons de jouer sur sa trésorerie : diminuer les dépenses, augmenter les revenus ou changer de fiscalité. On vous explique.

Lire le dossier

Ce qu’il faut savoir sur les taux d’emprunt

Vous devez emprunter pour réaliser votre investissement locatif ? Le taux de crédit immobilier est important car il va influencer vos mensualités ainsi que le coût total de votre crédit.
Découvrez les différents éléments qui vont influencer ce taux avec un focus sur les durées d'emprunt et sur les types de taux.

Lire le dossier

L’investissement locatif autofinancé

Vous souhaitez faire un investissement locatif autofinancé ? C’est une bonne initiative pour un complément de revenus ! Cependant, plusieurs éléments sont à prendre en compte comme l’imposition, les charges et le financement du bien. 
Avec une bonne étude au préalable, vous trouverez un équilibre entre recettes et dépenses. Cafpi vous présente les différentes conditions à respecter pour une location rentable.

Lire le dossier

La vacance locative

La vacance locative désigne les périodes sans location. On parle aussi parfois de carence locative, pour désigner plus particulièrement la période entre l’achat du bien et sa première mise en location. 
Pour apprécier la vacance locative dans votre projet d’investissement immobilier, vous ne prenez en compte que 95 % du montant du loyer estimé. 
Il existe plusieurs façons d’éviter la vacance locative ou de gérer l’absence de revenus locatifs pendant ces périodes. Découvrez nos conseils.

Lire le dossier

La garantie loyers impayés : qu'est-ce que c'est ?

Un investissement locatif propose de nombreux avantages mais peut être source de problèmes notamment avec le locataire. La garantie loyers impayés permet de sécuriser le bailleur sur les risques locatifs : dégradations, impayés, procédures juridiques. 
Retrouvez tous nos conseils pour louer sereinement.

Lire le dossier

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 31 723 avis
230 Agences