CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide de l'investisseur

La garantie loyers impayés :
qu'est-ce que c'est ?

Investir dans l’immobilier est un bonheur mais peut parfois susciter quelques angoisses. La principale peur réside dans le défaut de paiement du locataire. Pourtant, des solutions simples existent pour rassurer l’investisseur immobilier, comme la garantie loyers impayés (GLI). Comment fonctionne-t-elle ? Comment trouver l’équilibre entre recettes et dépenses ? CAFPI vous explique tout sur la garantie loyers impayés pour louer sereinement.

Qu’est-ce qu’une garantie loyers impayés ?

C’est une assurance privée qui couvre plusieurs risques locatifs, tels que :

  • le paiement des loyers et charges en cas de défaut de paiement du locataire ;
  • la prise en charge des procédures envers le locataire (protection juridique) ;
  • les réparations en cas de dégradations  ;
  • le paiement des loyers pendant les phases de carence locative, après le départ prématuré ou le décès du locataire.

Comme toute assurance, il convient de lire attentivement l’étendue précise des garanties, les franchises et les plafonds de remboursement.

Bon à savoir :

Très souvent, la mise en œuvre de la garantie loyers impayés impose au propriétaire bailleur de réagir dès le premier impayé, selon des délais et modalités très précis.

Comment souscrire une garantie loyers impayés ?

Vous pouvez souscrire une garantie loyers impayés si vous louez seul ou par l'intermédiaire du gestionnaire qui assure la location du bien. Le bien doit constituer la résidence principale de votre locataire.

Le coût est très variable d’une assurance à l’autre, en fonction des plafonds de garantie proposés.

Les assurances peuvent exiger que l’investisseur locatif démontre la solvabilité de son locataire. Elles doivent ainsi délivrer un agrément au locataire en fonction de ses revenus.

La garantie loyers impayés est incompatible avec une caution d’un tiers, dans la majorité des cas.

Bon à savoir :

Le montant du coût de la garantie loyers impayés est déductible de vos revenus locatifs si vous déclarez au régime réel (et non pas micro-foncier et micro-BIC).

Quels locataires sont éligibles à la garantie loyers impayés ?

Certains locataires peuvent bénéficier d’une garantie Visale (anciennement garantie contre les risques locatifs). Gérée par Action Logement, cette garantie rembourse le propriétaire bailleur en cas d’impayés du locataire. Attention toutefois aux modalités de mise en jeu de cette garantie Visale. La procédure à respecter est très encadrée. Elle est destinée aux locataires de moins de 30 ans ou en situation de précarité.

Comment réagir face à un loyer impayé ?

La première chose à faire est de contacter votre locataire pour trouver une solution amiable. Il peut s’agir d’un simple oubli. Mais il convient ensuite de réagir rapidement et de pouvoir prouver les démarches entreprises. Consultez les conditions générales et particulières de votre assurance loyers impayés pour respecter la procédure et les délais.

Après avoir commencé les démarches auprès de l’assurance, contactez votre banque. Le remboursement de votre crédit immobilier destiné à financer votre investissement locatif se poursuit. Or, les indemnités sont généralement versées après trois mois même si elles sont rétroactives.

A retenir :

  • L’investissement immobilier suscite souvent la crainte d’impayés de la part du locataire.
  • La garantie loyers impayés rassure le bailleur et couvre les principaux risques locatifs : impayés mais aussi dégradations et procédures juridiques.
  • Soyez attentifs au contenu exact des garanties, des franchises, des plafonds de remboursement.
Mis à jour le 22/09/2021
Rédigé par CAFPI le 22/09/2021

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

  • 17802 avis clients certifiés
    4,7 clients sur 5 sont satisfaits
  • Plus de 120 banques
    comparées

  • Plus de 240 agences
    en France et DOM-TOM