6 min

Immobilier : investir dans une place de parking

Immobilier : Investir dans une place de parking Immobilier : Investir dans une place de parking

Vous souhaitez réaliser un investissement immobilier, mais vous n’avez pas les moyens d’acquérir un appartement ? Avez-vous pensé à acheter une place de parking ? Moins coûteux et plus simple d’accès, ce type d’investissement immobilier peut se montrer très rentable lorsqu’il est bien réalisé.
Avec des places de parking qui se font de plus en plus rares dans les grandes villes, l’achat d’une place de parking se présente comme une alternative pérenne à un investissement immobilier locatif “classique”. Avantages, rentabilité, fiscalité, conseils… Les experts CAFPI vous expliquent tout ce qu’il y a à savoir avant d’investir.

Investir dans un parking : les avantages

Dans les grandes villes, l’achat d’une place de parking est une alternative séduisante pour beaucoup d’investisseurs. Découvrez les avantages de ce placement atypique.

Un investissement accessible

Avec un ticket d’entrée à partir de 5 000 €, c’est un placement plus accessible que la plupart des investissements immobiliers. C’est un investissement qui peut être réalisé sans prêt, le prix d’une place de parking pouvant être équivalent à la somme d’un apport pour l’achat d’un studio. 

Un marché dynamique

Le marché des places de stationnement dans les grandes villes est un marché particulièrement dynamique, où les opportunités d’investissement sont nombreuses. Bien que le nombre de voitures en ville soit voué à baisser, les places en voiries enregistrent une baisse bien plus rapide. Résultat : les habitants des grandes villes qui possèdent déjà un véhicule ont de plus en plus de mal à se garer. Or, si certaines personnes peuvent renoncer à leur automobile au profit des transports en commun, beaucoup ont encore besoin de leur automobile pour se rendre sur leur lieu de travail. 

L’autre problématique du stationnement en ville, c’est la sécurité. On le sait, les cotisations d’assurance auto prennent facilement entre 10 et 20 € supplémentaires par mois pour un stationnement en voirie dans une grande agglomération par rapport à un parking privé ou un box fermé. De plus en plus de personnes préfèrent alors payer un parking pour garer leur véhicule dans un endroit sûr plutôt que de payer un abonnement et des surprimes d’assurance, tout en cherchant un endroit où stationner  tous les soirs. La question se pose également pour les scooters, qui sont des véhicules particulièrement soumis aux risques de vols.

Vous l’avez compris : bien que les transports en commun soient de plus en plus mis en avant par les politiques publiques, les voitures ont encore toute leur place en ville, avec une demande de stationnement qui croît au fur et à mesure que les communes suppriment des places en centre-ville.

Diversifier son patrimoine

Pour les personnes qui ont déjà eu l’occasion de réaliser un investissement locatif classique ou qui sont déjà multi-propriétaires, l’achat d’une résidence de parking est une bonne manière de diversifier son patrimoine. Certes, l’achat d’un bien immobilier peut sembler une alternative plus sûre pour sécuriser son avenir et celui de ses descendants, ne serait-ce que pour pouvoir y habiter. Pour autant, l’achat d’une place de parking reste un investissement pérenne, qui peut faire l’objet d’une donation ou d’une succession. Il constitue donc un bien à part entière.

Des risques limités

Comment tout investissement, investir dans l’immobilier comporte des risques. Ils sont cependant plus limités quand il s’agit d’investir dans une place de parking que lorsqu’il s’agit d’investir dans un studio ! 

Premièrement, les charges et travaux potentiels sont bien plus limités dans un parking que dans un appartement, surtout dans un contexte de durcissement des normes énergétiques. À part l’installation éventuelle d’une borne de recharge pour les voitures électriques, vous êtes donc à l’abri de travaux importants. 

En termes de risques locatifs, une place de parking est moins soumise aux risques de dégradation qu’un appartement, de même qu’aux risques de vacance. Un parking se loue en effet très rapidement, avec des règles de bail plus souples que pour un logement, notamment en termes de congés. Vous avez tout à fait le droit de congédier votre locataire en cas d’impayés !

Est-il intéressant d'investir dans une place de parking ? 

Lorsqu’on parle d’investir dans une place de parking, on parle souvent de forte rentabilité. Mais est-ce toujours vrai ? On vous explique dans quelle mesure il peut être intéressant d’investir dans un tel placement.

Acheter une place de parking : à quel prix ?

Comme vous pouvez vous en douter, le coût d’une place de parking varie énormément d’une agglomération à l’autre, de la même manière que le prix d’un logement au m2. Ainsi, elle vous coûtera plus cher dans le centre de Paris qu’en banlieue, mais aussi plus cher qu’à Lyon ou à Toulouse.

À taille équivalente, une place peut aussi voir son coût varier en fonction du type d’emplacement : en extérieur, en extérieur couvert, en sous-sol, en box individuels, dans un parking ou un garage sécurisé… Forcément, plus un parking est grand et sécurisé, et plus il vous coûtera cher. Ce qui peut avoir une influence sur sa rentabilité ! 

Quelle rentabilité pour un parking ?

En raison de ses frais et de ses risques limités, cet investissement est réputé pour sa forte rentabilité, comprise entre 5 et 10 %. En comparaison, un investissement locatif classique offre une rentabilité comprise entre 2 et 7 %, logements meublés et vides confondus.

Bien entendu, cette rentabilité varie grandement d’une ville à l’autre, du mode de financement choisi pour l’achat, et du prix de l’emplacement. Dans un contexte de hausse des prix immobiliers, les prix des parkings ont eux aussi enregistré une certaine hausse, alors que les loyers sont restés stables. Il faut donc bien choisir la position de sa place de parking, en choisissant un quartier où la demande est forte sans que les coûts soient trop élevés. 

Quels frais prévoir ?

Les frais liés à l’entretien d’une place de parking varient en fonction de la copropriété où il se situe. Pour un parking situé au sous-sol d’une résidence, par exemple, il faudra prévoir des frais de copropriété liés à l’entretien et l’électricité des parties communes. Cependant, cette somme excède rarement 30 € par mois. 

Il faudra également prévoir de payer tous les ans une taxe foncière, bien que le montant de cette taxe soit largement inférieur pour un parking que pour un logement.
Autrement, le fait de louer un parking n’engendre pas de frais, puisque ce type de bien nécessite peu d’entretien. À part l’installation d’une borne de recharge électrique et un changement de porte occasionnel pour un box fermé, il n’y a pas vraiment de travaux à prévoir.

Gardez tout de même à l’esprit que, comme tout achat immobilier, l’achat d’une place de parking engendre forcément des frais d’acquisition, notamment des frais de notaire. Ceux-ci évoluent en fonction du prix d’achat : ils sont d’environ 20 % du tarif du bien pour un montant inférieur à 20 000 €, 10 % pour plus de 45 000 €.

Comme pour l’achat d’un logement, on peut bénéficier de frais de notaire réduits  si la place de parking est achetée dans un immeuble neuf. Ils peuvent même être offerts par le promoteur.

Quelle fiscalité pour un investissement dans une place de parking ? 

Pour évaluer la rentabilité d’un investissement, il convient enfin de se renseigner sur sa fiscalité. Techniquement, les revenus générés par la location d’une place de parking sont soumis au régime foncier. Cependant, si ceux-ci n’excèdent pas 15 000 € par an (charges non comprises), c’est le régime micro-foncier qui s’applique. 
Dans tous les cas, les revenus locatifs doivent être déclarés au moment de la déclaration annuelle de revenus.

Où commencer à investir dans les places de parking ?

Vous êtes prêt à vous lancer ? Découvrez dans quelles communes il fait bon d’investir.

Les villes où acheter une place de parking en 2024

Sans surprise, c’est dans les grandes agglomérations que les opportunités d’investissement sont les plus nombreuses. Paris, Lyon, Strasbourg, Marseille, Montpellier, sont autant de villes intéressantes pour acheter un parking. Il faut cependant prendre en compte différents critères pour choisir la commune où investir, notamment l’offre de parking présente. A Montpellier ou Aix-en-Provence, où l’essentiel du centre-ville est piéton, il y a de vraies opportunités. Mais dans une très grande agglomération comme Paris ou Lyon, les prix des places et l’offre de transports en commun sont tels qu’il peut être difficile de réaliser un investissement rentable. 

Notre conseil : visez des grandes villes mais évitez les métropoles. Une commune comme Strasbourg, Saint-Etienne ou Montpellier constitue le lieu idéal pour un tel investissement.

Investir dans un parking d’aéroport, est-ce une bonne idée ? 

Lors de vos recherches, vous avez probablement entendu parler d’opportunités d’investissement dans des parkings d’aéroports. Comme un achat en résidence étudiante ou senior, ce type d’investissement locatif permet de déléguer complètement la gestion locative à un gestionnaire, qui se charge de louer la place et de reverser des revenus, mais aussi d’entretenir la place de parking.

Bien que cette délégation puisse apporter une certaine sérénité, la présence d’un intermédiaire réduit forcément la rentabilité brute de votre investissement. À vous de voir si vous préférez de hauts rendements ou moins de gestion !

Comment réussir son investissement ?

Un investissement locatif rentable, c’est surtout un placement bien réfléchi en amont. Découvrez tous nos conseils pour réussir votre investissement dans une place de parking. 

Viser un emplacement stratégique

Si le choix de la ville est un élément important, le choix du quartier l’est tout autant ! Lors de vos recherches, vous devez vérifier que la place que vous convoitez ne se situe pas à proximité d’un futur projet de parking public, ou encore, à proximité d’un futur programme immobilier. En effet, les immeubles neufs sont souvent accompagnés d’un parking en sous-sol, ce qui viendrait considérablement enrichir l’offre de votre quartier. Si vous avez investi dans un parking un peu ancien juste à côté, vous risquez d’avoir du mal à le louer à un bon tarif. 

De même, essayez de viser un quartier ou les places se font rares. Dans certaines villes, des politiques ont été mises en place pour supprimer des places de stationnement au profit de trottoirs plus larges, de couloirs de bus ou de pistes cyclables : c’est dans ces quartiers que la demande va le plus augmenter dans les années qui arrivent ! 

La bonne place au bon prix

Sans surprise, le coût de votre place influe directement sur sa rentabilité. Payer trop cher, c’est l’assurance de voir votre rendement baisser ! En effet, si les loyers des places de parking ne sont pas encadrés, ils répondent tout de même aux règles de l’offre et de la demande. N’espérez pas louer un emplacement plus de 100 ou 150 € par mois pour rentabiliser, même à Paris ! 

Faites aussi attention au moment de choisir votre emplacement. Une place facile d’accès, située au premier sous-sol et pas trop éloignée des entrées et sorties du parking, sera toujours plus facile à louer à un bon prix. Évitez les parkings avec des montes-voiture qui, bien que très pratiques, coûtent très cher à entretenir. De même, fuyez les places trop exiguës, qui ne sont pas adaptées à bon nombre de véhicules. 

Choisir une place divisible

Si vous en avez la possibilité, optez pour un emplacement assez grand pour accueillir plusieurs véhicules. Vous pouvez tenter de trouver un box assez grand pour accueillir une automobile de taille moyenne et un deux-roues, par exemple. Sinon, une place juste assez large pour une petite voiture peut être simplement divisée en une place pour 2 ou 3 scooters.

Comment savoir si une place de parking est rentable ?

Il n’y a pas de formule magique pour savoir si une place de parking est rentable. On trouve parfois des annonces qui mentionnent directement le montant du loyer, ce qui permet de se faire une bonne idée de sa rentabilité. Sinon, seule une bonne étude de marché pourra vous permettre d’évaluer la rentabilité de votre investissement : les conditions de stationnement dans la commune et le quartier, le prix moyen des parkings, le montant moyen des loyers… Certains experts conseillent de mettre une fausse annonce sur un site de petites annonces pour faire un test avant de se décider. Mais si vous avez respecté nos précédents conseils, vous ne devriez pas avoir de problème !

À retenir
  • Investir dans une place de parking est un placement plus accessible qu’un investissement locatif classique, en raison d’un ticket d’entrée plus faible et de risques limités.
  • Ce peut être une bonne manière de diversifier son patrimoine, avec une rentabilité élevée et des frais modérés. En termes de fiscalité, ce type d’investissement permet de bénéficier du régime micro-foncier et de ses abattements. 
  • Pour réussir son investissement, il faut viser une commune où les tarifs sont modérés mais la demande assez forte, en raison par exemple d’un centre-ville piéton. Il faut également choisir un secteur stratégique, dans un quartier où les places de stationnement sur voirie sont rares.
  • Pour une meilleure rentabilité, choisissez un emplacement facile d’accès et assez large pour accueillir une grosse voiture ou être divisible.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 06/11/2023 à 16:46
Mis à jour le 01/02/2024 à 14:56
Frédérique a commencé sa carrière en 2011, se spécialisant dans le marketing pour le secteur immobilier. Au fil des années, elle a acquis une solide expérience et des connaissances approfondies dans ce domaine. En 2017, elle a rejoint CAFPI, élargissant son champ d’expertise pour inclure le crédit immobilier et l’assurance emprunteur. Sa contribution significative à ces domaines est démontrée par ses nombreux écrits sur ces sujets sur le site www.cafpi.fr. Actuellement, elle est en charge des activités digitales sur le site CAFPI, où elle continue de faire preuve de son expertise et de son engagement pour rendre accessible le monde parfois complexe du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. > Linkedin
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir un taux personnalisé

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 31 723 avis
230 Agences