CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide de l'investisseur

Investir dans le neuf ou dans l’ancien

Comme pour l’achat de sa résidence principale, le choix du neuf ou de l’ancien est une question qui se pose très tôt dans votre projet d’investissement immobilier. La réponse dépend en grande partie de vos objectifs. L’immobilier neuf et l’immobilier ancien présentent chacun leurs avantages. Suivez nos conseils pour acquérir le logement locatif qui réponde à vos attentes.

Comment choisir entre investir dans le neuf et dans l’ancien ?

Plusieurs points permettent de préciser, en fonction de vos priorités, le but poursuivi par votre désir d’investir et de mieux vous diriger entre le neuf et l’ancien :

  • l’emplacement : comme tout projet immobilier, la localisation du bien est le point crucial. Un mauvais emplacement nuit à la recherche de locataires et à la revente. Dans les grandes villes, c’est plutôt dans l’ancien que se trouvent les meilleurs emplacements.
  • le prix : au-delà du simple prix d’achat, vous devez comparer le coût total des projets incluant le prix, les travaux éventuels, les charges, les frais de notaire, etc.
  • les avantages fiscaux : plusieurs dispositifs différents existent dans le neuf. Dans l’ancien, il n’est pas impossible d’amortir l’achat du bien pour réduire l’imposition des loyers. La défiscalisation est importante mais ne doit pas être le seul moteur de votre projet d’investissement.

Bon à savoir :

Faites attention aux dispositifs fiscaux et lois particulières qui ont souvent une durée de vie limitée. Un investissement immobilier se fait sur un temps long !

Les avantages de l’investissement dans le neuf

Investir dans le neuf répond à une logique de tranquillité à long terme. Voici les principaux avantages du neuf :

  • des constructions aux normes récentes, plus économes en énergie et plus sécurisées.
  • une garantie décennale du constructeur sur les principaux éléments tels que toiture, fondations, etc.
  • des frais de notaire réduits à 2 ou 3 %.
  • le bénéfice de la loi Pinel : si votre logement devient la résidence principale d’un locataire aux revenus inférieurs à certains plafonds, vous pouvez prétendre à une réduction d’impôt sur le revenu à certaines conditions.

Les avantages de l’investissement dans l’ancien

Plus vous vous investissez personnellement dans votre projet d’investissement immobilier, plus vous adhérerez aux avantages de l’ancien :

  • l’emplacement : au cœur des villes, les immeubles anciens sont souvent construits depuis longtemps. Parfois protégés au titre du patrimoine national, les logements anciens ne peuvent laisser la place à des constructions modernes.
  • un prix d’achat plus accessible : le prix au M2 est moins cher dans l’ancien mais vous devez prendre en compte tous les coûts annexes sur plusieurs années tels que les travaux d’entretien ou de rénovation, les dépenses d’énergie (plus importante pour vos locataires), les frais de notaire plus élevés, etc.
  • des rendements plus importants : dans l’ancien, le rendement locatif est un peu meilleur mais les dispositifs de défiscalisation sont aussi moins nombreux.
  • la disponibilité : l’investissement dans l’ancien est souvent disponible immédiatement, contrairement au neuf.

A retenir :

  • Pour choisir entre un investissement dans le neuf ou dans l’ancien, vous devez définir vos principaux objectifs.
  • L’investissement dans le neuf présente des avantages en termes de fiscalité, de garanties, de réduction des frais de notaires.
  • L’investissement dans l’ancien présente des avantages en termes de localisation, de disponibilité, de rendement.
Mis à jour le 06/02/2020
Rédigé par CAFPI le 06/02/2020

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

  • 14154 avis clients certifiés
    4,6 clients sur 5 sont satisfaits
  • Plus de 200 banques
    comparées

  • Plus de 230 agences
    en France et DOM-TOM