Destiné aux professionnels du secteur du BTP (Bâtiments et Travaux Publics), le prêt Pro BTP est un prêt immobilier, à un taux privilégié, pensé pour compléter les financements à taux fixes. 

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce prêt personnalisé proposé par le groupe Pro BTP aux professionnels du bâtiment et travaux publics. 

Montant, durée, conditions, avantages, le prêt Pro-BTP n’aura plus aucun secret pour vous.

Pro BTP : la protection sociale des professionnels du BTP 

Pro BTP est le groupe de protection sociale dédié aux professionnels du bâtiment et des travaux publics. Cet organisme propose notamment des solutions de santé (mutuelle et complémentaire de santé), retraite, prévoyance, épargne, assurance… Mais aussi, toute une offre de solutions de financement

Parmi elles, le prêt Pro BTP est un prêt immobilier aidé, réservé aux titulaires d’un contrat de prévoyance au sein de l’organisme. Ils peuvent alors, en plus d’une offre d’assurance de prêt personnalisée, bénéficier d’un prêt immobilier avec un taux et des conditions d’emprunt particulièrement avantageuses. On vous explique plus en détails. 

Les grandes caractéristiques du prêt Pro BTP 

Le prêt Pro BTP est un prêt immobilier destiné à tous les professionnels du BTP : salariés, retraités, apprentis. La seule condition pour pouvoir y prétendre est d’être titulaire d’un contrat Prévoyance-BTP.

Bon à savoir

Le groupe Pro BTP propose également des prêts travaux, d’un montant compris entre 5 000 et 10 000 €, dédiés au financement de travaux de rénovation énergétique, d’extension ou de réhabilitation.

Le prêt Pro BTP permet de réaliser un emprunt avec un TAEG et des conditions très avantageuses. Comme tout prêt immobilier, il peut être employé pour financer l’acquisition d’un bien immobilier ou bien des travaux dans une résidence principale.

Fonctionnement et conditions 

▶ Un prêt complémentaire 

La première chose à savoir sur le fonctionnement d’un prêt Pro BTP, c’est que ce n’est pas un prêt principal : il doit forcément être complété par un prêt immobilier classique, conventionné, et même un prêt aidé. 

Comme c’est un prêt complémentaire, il ne peut financer qu’un certain pourcentage du coût total de l’opération, fixé à 20 % maximum. Dans tous les cas, le montant d’un prêt Pro BTP ne peut pas dépasser les 20 000 €. 

▶ Les conditions d’éligibilité 

Pour bénéficier de ce prêt Pro BTP, plusieurs conditions doivent être réunies côté emprunteur 

  • Être salarié, apprenti ou retraité d’une entreprise du BTP ; 
  • Être affilié à un contrat de prévoyance conventionnelle auprès de BTP-Prévoyance depuis au moins 12 mois continus ; 
  • Être âgé de 67 ans maximum ; 
  • Ne pas avoir d’autres prêts immobiliers en cours auprès de Pro BTP. 
  • Utiliser son prêt pro-BTP pour le financement d’une résidence principale (acquisition, construction, rénovation globale). 
  • Être primo-accédant, soit, ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années.
Important

Tout employé désirant accéder à ce prêt doit impérativement travailler dans une entreprise du BTP, publique ou privée.

▶ Les projets pouvant être financés 

Le prêt Pro BTP peut être utilisé pour divers projets : 

  • Construire ou acheter une résidence principale en bénéficiant d’un prêt à taux zéro (PTZ) ou en étant primo-accédant ; 
  • Réaliser des travaux pour la résidence principale acquise au cours de la dernière année, avec un statut de primo-accédant. 

Dans le cas de réalisation de travaux, l’emprunteur pourra choisir de voir les fonds alloués être débloqués en 4 fois maximum, et vers des destinataires différents (constructeur, entrepreneur,...) sur présentation des factures à régler. 

▶ Le remboursement du prêt pro-BTP 

Le remboursement d’un prêt pro-BTP est constant. Le remboursement débute le premier ou le second mois qui suit le versement du prêt. Les échéances sont à régler le 5 de chaque mois, les mensualités sont constantes. Il est possible de procéder à un remboursement total ou partiel de son prêt Pro BTP sans aucune pénalité, à condition que chaque remboursement anticipé corresponde à plus de 10 % du capital emprunté. 

Montants, durées et taux du prêt Pro-BTP 

Comme évoqué plus haut, le montant d’un prêt pro-BTP ne peut excéder 20 % du plan de financement d’acquisition.
Quel que soit le coût du projet, le montant du prêt ne peut dépasser les 20 000 €, moins le montant nominal de tous les autres prêts proposés par Pro BTP dont l’emprunteur a pu bénéficier avant sa demande.
À l’inverse, le montant d’un prêt pro-BTP ne peut être inférieur à 5 000 €. 

Sa durée est annexée sur celle du prêt principal qui lui est associé. Cependant, elle ne peut dépasser les 20 ans, ou 10 si les autres prêts liés au projet ne dépassent pas cette durée.

Important

Il n’est pas possible de rembourser la somme allouée sur une durée supérieure à 20 ans, comme c’est le cas pour un crédit classique, du fait du montant relativement faible de ce prêt.

Concernant les taux de crédit, le prêt Pro-BTP propose des conditions très avantageuses.
Attention, on parle ici de TAEG assurance comprise, et pas seulement de taux d’intérêt ! En effet, l’assurance emprunteur est offerte dans le cadre d’un prêt Pro BTP, puisque l’emprunteur possède déjà un contrat de prévoyance auprès de l’organisme. 

Le prêt Pro BTP propose ainsi deux taux en fonction de la situation de l’emprunteur et son projet : 1,25 % dans le cadre d’un prêt pro-BTP classique (en 2022) , et 0 % pour un prêt Pro-BTP à taux zéro. 

Particulièrement avantageux, le prêt Pro-BTP à taux zéro est disponible pour certains emprunteurs. Au-delà des conditions évoquées plus haut, il doit alors être âgé de moins de 36 ans et être bénéficiaire d’un autre prêt d’aide à l’accession sociale : un Prêt à Taux Zéro (PTZ ou PTZ+) ou un Prêt Accession Sociale (PAS).
Cela signifie donc qu’il faut respecter les différents plafonds de revenus fixés par ces prêts aidés pour pouvoir réaliser un tel montage.

Bon à savoir

Si le PAS est un prêt principal, le PTZ, lui, est un prêt complémentaire. Dans le cas d’un montage avec un prêt Pro-BTP, un troisième prêt immobilier classique devra forcément être souscrit. Il est tout à fait possible de cumuler PTZ et PAS pour pouvoir bénéficier d’un prêt Pro-BTP à taux zéro.

Les conditions de revenus du PTZ et du PAS évoluent en fonction de la zone géographique (zonage ABC) et de la composition du foyer (le nombre de personnes qui le composent). Voici les plafonds appliqués en 2022 :

Composition
du ménage 
Zone AZone B1Zone B2Zone C
1 personne37 000 €30 000 €27 000 €24 000 €
2 personnes51 800 €42 000 €37 800 €33 600 €
3 personnes62 900 €51 000 €45 900 €40 800 €
4 personnes74 000 €60 000 €54 000 €48 000 €
5 personnes85 100 €69 000 €62 100 €55 200 €
6 personnes96 200 €78 000 €70 200 €62 400 €
7 personnes107 300 €87 000 €78 300 €69 600 €
8 personnes et +118 400 €96 000 €86 400 €76 800 €

Actuellement, ce sont les ressources de l’année fiscale N-2 qui sont examinées. La loi de finances pour 2022 prévoit la modification des plafonds de ressources pour le PTZ en 2023. 

Dans tous les autres cas, quand l’emprunteur n’est pas éligible au PTZ ou PAS, il pourra bénéficier d’un prêt Pro-BTP classique avec un TAEG préférentiel de 1,25 %. 

Avantages et inconvénients 

Le prêt Pro BTP dispose de nombreux avantages : 

  • Le prêt est intégrable dans l’apport personnel, cela signifie qu’il peut aider à se constituer un apport pour obtenir un prêt immobilier classique 
  • L’assurance du prêt est offerte par les fonds sociaux de BTP-Prévoyance 
  • L’emprunteur est couvert gratuitement pour la garantie Décès et Perte irréversible d’autonomie 
  • Aucun frais de dossier n’est à prévoir 
  • Résultat : un TAEG particulièrement attractif 

Le seul véritable inconvénient du prêt Pro-BTP, c’est son petit montant de 20 000 euros maximum. Mais il reste une solution très intéressante pour tous les salariés, retraités et apprentis du BTP !

À retenir
  • Le prêt Pro BTP est destiné à tous les professionnels du secteur du BTP.
  • Il propose un taux d’intérêt très attractif, si l’emprunteur respecte certaines conditions : être salarié en activité d’une entreprise du BTP, avoir moins de 67 ans ou encore ne pas avoir d’autres prêts immobiliers en cours auprès de l’organisme Pro BTP.
  • Le prêt Pro BTP peut être utilisé pour construire ou acheter une résidence principale, ou pour réaliser des travaux.
  • Le taux d’intérêt du prêt Pro BTP est de 0,6 % pour certaines situations, ou bien de 1,10 %.
  • Il permet de débloquer une somme entre 5 000 et 10 000 € pour des travaux, à rembourser entre 10 et 20 ans.
  • S’il propose un taux d’intérêt très préférentiel, le prêt Pro BTP ne dépassera pas 20 000 €.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 13/12/2017
Mis à jour le 19/08/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 25 772 avis
230 Agences