1 min

Prêt immobilier : les raisons de redevenir optimiste

Prêt immobilier : les raisons de redevenir optimiste Prêt immobilier : les raisons de redevenir optimiste

Plusieurs facteurs offrent des raisons d’entrevoir l’avenir de manière optimiste. Les ménages peuvent enfin espérer accéder à la propriété. L’inflation ralentit enfin et l’augmentation des taux de crédit commence à stagner. En parallèle, les revenus des Français augmentent, même s’ils ne le ressentent pas toujours. Les bonnes nouvelles étant rares, il est bon de les partager…

Ralentissement de l’inflation et des taux de crédit

L’INSEE indique une inflation à 4 %. C’est un ralentissement certain par rapport aux derniers mois. Cette bonne nouvelle a des conséquences immédiates sur les taux de crédit immobilier.

Après plusieurs mois de hausse des taux à plus de 0,2 %, les chiffres se calment depuis la rentrée 2023. L’augmentation mensuelle n’atteint plus qu’une dizaine de centièmes.

Chez CAFPI, on constate que les emprunteurs dotés des meilleurs profils parviennent à emprunter à moins de 4 % sur 20 ans.

Les premières baisses de taux de crédit immobilier apparaissent dans certaines banques pour les meilleurs dossiers de financement. Des baisses avant négociation de 0,1 à 0,15%. Les établissements bancaires pourraient ainsi aborder 2024 en cherchant de nouveaux clients ?

D’autant plus que le taux d’usure est encore en hausse à 5,91 %, ce qui laisse une marge de manœuvre aux banques, en dépit des contraintes du HSCF (Haut conseil de stabilité financière).

Autre bonne nouvelle : les délais de traitement des demandes de prêts immobiliers sont en baisse ! En octobre 2023, les banques émettent une proposition en 14 jours. Un record que nous n’avions plus vu depuis 2 ans.

Augmentation des revenus des Français

Dans un marché immobilier morose, ce sont des signaux encourageants. Les acheteurs potentiels peuvent à nouveau espérer. Surtout, ils peuvent profiter du marché pour soumettre des offres d’achat en baisse tout en réussissant à obtenir un crédit immobilier !

Et cela, d’autant plus facilement que les revenus des emprunteurs augmentent ! L’observatoire crédit Logement constate ainsi une hausse de 7,2 % des revenus en 2023.

Avec le recentrage opéré par les acheteurs sur des biens plus accessibles, le coût moyen des opérations a diminué de plus de 4 ans ! Un record depuis 9 ans.

Il faudrait encore quelques actions pour libérer pleinement l’accès au crédit immobilier et relancer le marché immobilier, à commencer par un assouplissement des règles d’encadrement du crédit…

En attendant un hypothétique retournement du HSCF, profitons de ces nouvelles positives qui redonnent espoir aux ménages.

Maitane Beraza
Par Maitane Beraza, Community Manager
Publié le 09/11/2023 à 09:30 - Mis à jour le 09/11/2023 à 09:50
Dès le début de son parcours professionnel en 2017, Maitane a évolué dans le secteur du marketing digital. Curieuse, elle a tout d'abord travaillé dans une agence web puis, en 2020, elle rejoint l'équipe Marketing de CAFPI. Elle s'occupe de la partie actualité du crédit immobilier, assurance emprunteur et prêt professionnel sur le site cafpi.fr et l'animation des réseaux sociaux afin d'informer nos internautes. > Linkedin
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir un taux personnalisé

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 31 725 avis
230 Agences