Le prêt locatif intermédiaire (PLI) est un prêt préférentiel destiné à financer l’acquisition ou la construction de logements à usage locatif ainsi que leurs travaux d’amélioration. Le bien est destiné à être loué à une famille dont les revenus sont trop élevés pour prétendre à un logement social (HLM ou PLA) et trop faibles pour louer un logement à loyer libre.

Les grandes caractéristiques du prêt locatif intermédiaire

  • L’emprunteur s’engage à louer le logement nu pendant une durée égale à celle du prêt, et comprise impérativement entre 9 ans et 30 ans.
  • L’investisseur s’engage sur un loyer plafonné et un plafond de ressources du locataire.
  • Le PLI est un prêt pour investisseur qui n’ouvre pas droit à une subvention de l’État ni à aucun avantage fiscal.

Comment fonctionne le prêt locatif intermédiaire ?

Le PLI permet de financer :

  • L'achat ou la construction d'un logement neuf (y compris l'achat du terrain)
  • L'acquisition d'un logement vacant et son amélioration (les travaux doivent représenter au moins 15 % du prix de l'acquisition).
  • La transformation de locaux non destinés à l’habitation en logements.
  • La réalisation de dépendances des immeubles ou des logements destinés à la location (garages, jardins, locaux collectifs à usage commun, annexes).

Les opérations PLI sont possibles sans autorisation administrative préalable sauf pour la zone C où un accord de la direction départementale de l’Équipement est requis.

Pendant toute la durée de location obligatoire, les logements financés par un PLI ne peuvent être transformés en locaux commerciaux ou professionnels, affectés à la location en meublé ou à la location saisonnière, utilisés comme résidence secondaire ou occupés à titre d'accessoire d'un contrat de travail ou en raison de l'exercice d'une fonction.

Les plafonds de loyer sont actualisés chaque année en fonction de la variation de l'indice du coût de la construction moyen enregistré l'année précédente. Ils sont exprimés par m2 de surface utile :

2020Zone A bis en eurosZone A en eurosZone B1 en eurosZone B2 en eurosZone C en euros
Plafond de loyer par m²17,4312,9510,449,079,07

Les plafonds de ressources des locataires sont réévalués au 1er janvier de chaque année, en fonction de la variation de l'indice mensuel INSEE des prix de la consommation.

Composition du ménage du locataireZone A bis en eurosZone A en eurosZone B1 en eurosZone B2 en eurosZone C en euros
Personne seule38 46538 46531 35228 21728 217
Couple57 48957 48941 86837 68137 681
Personne seule ou couple ayant une personne à charge75 36169 10550 34945 31445 314
Personne seule ou couple ayant deux personnes à charge89 97689 77660 78354 70554 705
Personne seule ou couple ayant trois personnes à charge107 05397 99171 50464 35464 354
Personne seule ou couple ayant quatre personnes à charge120 463110 27180 58472 25672 256
Personne à charge supplémentaire+ 13 421+ 12 286+ 8 990+ 8 089+ 8 089

Montant et durées

Le PLI peut financer la totalité de l'opération immobilière (pas de quotité maximale de financement) et peut être complété par d'autres prêts immobiliers ou subventions tels que le prêt 1% employeur, les subventions des collectivités locales, les subventions de l'ANAH, les subventions de l'Etat pour surcharge foncière en Ile-de-France.

Aucun montant minimum n’est prévu par la réglementation. En pratique, c’est souvent 10 % minimum du prix de revient de l’opération.

La durée du prêt locatif intermédiaire est de 30 ans maximum. La part de prêt finançant la charge foncière (coût du terrain) peut atteindre 50 ans. Si le bénéficiaire du prêt est un organisme visé par l‘article 279-0 bis A du CGI (TVA à 10 %) et que le logement est en zone A ou B1, la durée maximale du prêt PLI est alors de 35 ans.

Avantages et Inconvénients

Ce prêt dispose de plusieurs avantages. Les souscripteurs peuvent financer leur opération à 100 % et obtenir le PLI pour une durée allant jusqu’à 30 ans.
En revanche, contrairement au prêt locatif social, il n’existe pas d’avantages fiscaux particuliers.

Important
  • Le prêt locatif intermédiaire permet de financer l’intégralité d’un investissement locatif sur une durée longue.
  • En contrepartie, l’investisseur s’engage sur un plafond de loyer et de ressources de ses locataires.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 13/12/2017
Mis à jour le 21/12/2021
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

3 articles
pour approfondir

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 21 820 avis
230 Agences