Devenir propriétaire est un joli projet de vie ! Mais cet objectif peut être difficile à atteindre car il nécessite un apport personnel. D’autant plus si vous n’avez pas droit aux aides de l’Etat ! 
Voici donc nos conseils pour vous constituer un apport afin de devenir propriétaire du logement de vos rêves. Le but étant de faire des économies partout où vous le pouvez pour pouvoir mettre ces sommes de côté.

Etape 1 : prenez d’abord de bonnes habitudes

Automatisez votre épargne et ouvrez un compte dédié à votre apport personnel

Il est très important de traiter votre épargne comme une dépense nécessaire. Faites comme si elle était une facture et programmez des virements réguliers. Ils devront être revus à la hausse ou à la baisse en fonction de votre situation. Prenez également en compte les rentrées d’argent exceptionnelles (prime, chèque d’anniversaire…).

Rappelez-vous : l’important n’est pas le montant qui est mis de côté, mais la régularité.

Ouvrir un compte dédié à votre objectif vous permet de ne pas être tenté.e de dépenser cet argent. Privilégiez les supports qui proposent un rendement annuel.

Pourquoi ne pas utiliser l’application Moka ? Elle vous permet d’épargner sans vous en rendre compte grâce à l’arrondi automatique et aux dépôts récurrents ou ponctuels. En plus de cela s’ajoute le service d’Investissement Socialement Responsable visant à concilier performance économique et impact social et environnemental. Grâce à l’Investissement Socialement Responsable (ISR), obtenez un rendement en fonction du portefeuille choisi parmi les 3 proposés : Prudent, Équilibré ou Audacieux. Tout est automatique, zéro effort garanti !

Etape 2 : faites des économies partout où vous le pouvez et optimisez votre budget

Revoyez votre budget

Cela paraît évident et pourtant : combien d’entre nous font leur budget chaque mois ? Ces informations sont cruciales. Avant d’épargner pour un apport personnel, il est important de savoir où va votre argent. Utilisez une application de gestion de budget ou un tableau Excel. Analysez vos dépenses incompressibles (loyer, factures, courses, transport, etc.) et vos dépenses non nécessaires. Ensuite, regardez où vous pouvez faire des économies. Il y a forcément des postes de dépenses que vous pouvez réduire voire supprimer sans que cela n’impacte votre qualité de vie.

Une fois votre budget revu, déterminez le montant que vous pouvez affecter régulièrement à votre épargne. Et on passe à l’étape suivante !

Réduisez le montant de vos abonnements

Électricité, gaz, téléphone, Internet, plateformes de streaming, salle de sport… Les abonnements pèsent lourd sur un budget. Une seule solution : surveiller la concurrence et renégocier ses abonnements chaque année. Le mois de septembre est la période la plus propice car de nombreux opérateurs lancent des offres attractives.

Réduisez vos frais bancaires

Selon l’UFC Que Choisir, un compte bancaire coûte en moyenne 211 euros par an. Ce n’est pas rien ! Pour réduire ce montant, nous vous conseillons d’éviter les “packages” proposés par les banques où les services ont souvent une utilité relative. La plupart du temps, un compte et une carte bancaire suffisent !

Vous pouvez également faire l’impasse sur l’assurance perte et vol des moyens de paiement. Son intérêt est limité car si vous vous faites voler votre carte bancaire ou votre chéquier, votre banque est tenue de vous rembourser les sommes dérobées même si vous n’avez pas cette assurance.

Et si vous n’avez pas de besoins particuliers, vous pouvez vous tourner vers des formules clés en main à des prix compétitifs que ce soit auprès de banques traditionnelles ou en ligne.

Réduisez vos frais de découvert

1 Français.e sur 4 paie des frais d’incident bancaire dans l’année et la facture peut vite augmenter. Pour éviter cette situation, n’hésitez pas à négocier une autorisation de découvert et de revoir le montant dès que vos revenus augmentent. Vous pouvez vous tourner vers des banques en ligne car celles-ci ne facturent généralement pas de frais d’intervention.

Etape 3 : n’oubliez pas de vous faire plaisir, mais sans perdre de vue votre objectif de devenir propriétaire.

Faites des économies sur votre budget vacances

Les vacances sont un gros poste de dépenses. C’est pourquoi il faut le gérer au mieux pour éviter de gaspiller de l’argent dont vous avez besoin pour votre apport.

Utilisez les comparateurs de prix : Trivago, Kayak, Liligo… Il en existe de nombreux qui vous permettent de comparer les prix des transports et des hôtels à une période donnée. Pour les billets d’avion, pensez à Skyscanner ou Google Flights pour trouver les prix les plus bas.

Bon à savoir

Vous avez vu un hôtel qui vous plaît ? Avant de réserver en passant par des grandes centrales comme Booking.com, pensez à consulter le site de l’hôtel, les prix sont souvent moins chers.

Réservez au premier ou au dernier moment : en réservant plusieurs mois à l’avance, il est possible de diminuer le budget de 15 à 30 %. Et l’inverse est aussi vrai. Réserver au tout dernier moment (sur des sites spécialisés comme Lastminute.com) permet de bénéficier de réductions pouvant aller jusqu’à -70 % ! La condition étant d’être flexible sur les dates.

Mettez votre logement en location pendant votre absence : un bon moyen de générer des revenus de manière passive. Cela permet aussi de rembourser une partie des dépenses de vos vacances !

Utilisez l’application Moka. En créant un objectif pour vos vacances, cela permet d’avoir un budget spécialement pour vous faire plaisir et ne pas prendre dans vos économies dédiées à votre apport personnel. Moka épargne pour vous, sans que vous ayez à vous en soucier. Vous ne culpabiliserez plus de vous faire plaisir !

Utilisez le cashback lors de vos sessions shopping

Cela consiste à reverser à l’acheteur un pourcentage du montant de son achat. De plus en plus de banques le mettent en place. Il existe même des cartes bancaires avec cashback !

En cherchant bien, des économies sont possibles partout. Épargner pour votre apport personnel n’est pas si difficile qu’il n’y paraît. Plus qu’une question de moyens, c’est avant tout une question d’habitude, de régularité et de bonnes pratiques à mettre en place. 
 

Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 04/07/2022
Mis à jour le 05/07/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 27 022 avis
230 Agences