L’inflation a un impact sur les augmentations de loyer, comme sur toute la vie quotidienne des Français. L’Indice de référence des loyers (IRL) se calcule chaque trimestre sur la base de l’évolution des prix à la consommation. Comment éviter une hausse trop importante des loyers ? Entre gel total des loyers et augmentation sur la courbe réelle de l’inflation, le gouvernement opte pour un “bouclier loyer”. 

Comment plafonner l’augmentation des loyers ? 

En l’absence de mesures spécifiques, l’IRL devrait entraîner une augmentation des loyers de 5,5% d’ici la fin de l’année 2022. En 2023, une augmentation plus importante est attendue.

Certaines associations de locataires réclament le gel total des loyers tandis que les propriétaires bailleurs font valoir leurs arguments : les charges d’entretien et les dépenses pour réaliser des travaux d’économie énergétique augmentent également avec l’inflation.

Le gouvernement propose de plafonner la hausse des loyers à 3,5 % jusqu’au début du second semestre 2023. Le Conseil national de l'habitat (CNH), qui regroupe les acteurs du logement, a approuvé cette proposition de “bouclier loyer”.

Cette mesure devra désormais figurer dans le projet de loi de finances rectificative, qui sera voté cet été par la nouvelle Assemblée nationale. 

Quelques précisions sur l’augmentation des loyers

Rappelons que cette augmentation des loyers n’est pas automatique. Tout investisseur immobilier peut décider ou non de procéder à une augmentation annuelle du loyer sur la base de l’IRL. L’augmentation intervient alors à la date anniversaire du bail. Le “bouclier loyer” fixe un plafond d’augmentation du loyer mais tout bailleur peut décider d’augmenter ou non le loyer, ou de procéder à une hausse plus faible que l’IRL.  

Par ailleurs, les APL (aides personnalisées au logement) devraient également être revalorisées le 1er juillet 2022 de 3,5%.

Enfin, pour les locataires, ce peut être le moment idéal de faire le point sur un projet de premier achat immobilier. Les prix immobiliers entrent dans une phase de stagnation dans certaines villes, même s’ils demeurent élevés. L’immobilier demeure un investissement sûr et permet d’envisager une retraite plus sereine dès lors que le remboursement de son crédit immobilier est terminé. Un crédit immobilier à taux fixe offre des mensualités stables tout au long du prêt, quelle que soit la courbe de l’inflation. Les courtiers CAFPI accompagnent les locataires dans leur projet d’accession à la propriété. Faites le point avec eux sur votre projet immobilier ! 

Maitane Beraza
Par Maitane Beraza le 01/07/2022
Mis à jour le 01/07/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 27 022 avis
230 Agences