Prêt à acheter votre résidence principale ? Si vous n’avez pas été propriétaire au cours des 2 dernières années, vous voilà considéré comme un primo-accédant.
Mais que représente ce statut ? A quels prêts et aides donnent-il droit ? Quelle relation crée-t-il avec les banques ?
Zoom sur le statut de primo-accédant avec ce guide complet sur le sujet. C’est parti.

Définition d’un primo-accédant

“Primo-accédant” est un statut, reconnu par les banques, et attribué à toute personne souhaitant acquérir un logement principal pour la première fois.
Plus largement, un primo-accédant est un individu n’ayant encore jamais été propriétaire de sa résidence principale au cours des 2 dernières années.

Bon à savoir

En cas d’achat avec votre conjoint, celui-ci doit également respecter la condition de ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des 2 dernières années.

Un primo-accédant peut donc être locataire de sa résidence principale depuis au moins 2 ans, ou encore propriétaire d’une résidence secondaire ou à l’origine de différents investissements locatifs.

Les prêts avantageux pour les primo-accédants

Pour financer votre projet immobilier en tant que primo-accédant, plusieurs prêts sont attractifs et avantageux.
Ces derniers peuvent vous être proposés selon votre situation et votre projet.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Prêt sans intérêt, le PTZ impose de respecter des conditions de revenus.
Attention, il doit impérativement être complété par un autre prêt puisqu’il ne peut financer que jusqu’à 40% d’un projet immobilier.

Le prêt Action Logement

Le prêt Action Logement vous aide à financer l’achat d’un logement neuf (en VEFA, pour Vente en Etat Futur d’Achèvement), d’un logement en Bail Réel Solidaire (BRS), dans l’ancien pour la vente d’un HLM ou encore la construction de votre maison.

Bon à savoir

Ce prêt est accordé aux salariés des entreprises du secteur privé qui contribuent à Action Logement.

Vous pouvez ainsi emprunter jusqu’à 40 000 €, à un taux fixe de 0,5% et pour une durée de 25 ans maximum.
Sachez que ce prêt est cumulable avec le Prêt à taux zéro et le prêt à l’accession sociale.

Le prêt à l’accession sociale (PAS)

Ce prêt soutient les primo-accédant dans leur démarche d’achat d’une résidence principale et peut être contracté dans les banques conventionnées, c’est-à-dire ayant passé une convention avec l’Etat.

Il est accordé à l’emprunteur sous conditions de revenus et peut financer votre achat à 100%, pour une durée de 5 à 30 ans.
Parmi les autres avantages du PAS, citons la réduction des frais de rémunération du notaire et la possibilité de cumuler ce prêt avec d'autres prêts aidés (Prêt à taux zéro, prêt accession).

Le prêt Conventionné (PC)

Accordé sans conditions de revenus, le prêt conventionné est destiné aux primo-accédants et leur fait bénéficier d’un taux d’intérêt plafonné.

Le crédit conventionné se prête à un achat dans le neuf, dans l’ancien (qu’il y ait ou non des travaux) ou encore à un bien en construction.

Le prêt Épargne Logement

Les détenteurs d’un Plan Epargne Logement (PEL) peuvent solliciter un prêt épargne, dans le cadre d’un premier achat immobilier, dès la fin de la 3ème année du PEL.
Les modalités du prêt dépendront alors de la date d’ouverture du PEL mais son montant ne pourra être supérieur à 92 000 €.

Le prêt social location-accession (PSLA)

Ce prêt s’adresse également aux primo-accédants, à condition de respecter les plafonds.
Ce dispositif comporte de nombreux avantages, parmi lesquels un taux de TVA plus faible, une exonération de la taxe foncière durant 15 ans et une réduction des frais de notaire.

Les aides disponibles pour les primo-accédants

A l’instar des prêts aidés, plusieurs aides existent pour donner un coup de pouce aux primo-accédants en ayant besoin.

Aides des collectivités locales

Plusieurs aides des collectivités locales sont disponibles pour les primo-accédants, afin de les accompagner dans l’achat ou la construction de leur logement.

Chaque collectivité dispose de ses propres aides : rendez-vous dans la mairie de votre futur lieu d'habitation ou à l’ADIL (Agences départementales d’information sur le logement) du département.

Prime Accession

Par ailleurs, la Prime Accession est une aide de 10 000 €, pensée pour les primo-accédants, et distribuée sous forme de subvention. Elle est cumulable, sous certaines conditions, avec le Prêt Accession.
Elle s'accompagne d’un service gratuit de conseil en financement et accession personnalisé.

Acheter sans apport, est-ce possible pour un primo-accédant ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier mais vous ne disposez pas d’un apport personnel ?
Sachez que la majorité des établissements prêteurs conditionnent l’octroi d’un prêt à un apport personnel oscillant au moins entre 5 et 10% du montant du bien immobilier.
Mais en tant que primo-accédant, l’apport personnel n’est pas toujours facile à constituer.

Si cela est moins aisé, il est toutefois possible d’emprunter sans apport personnel :

  • Pensez à soigner votre profil emprunteur notamment grâce à votre situation professionnelle stable (CDI privilégié), vos revenus constants voire croissants, la présence d’un co-emprunteur,...
  • Prouvez une gestion exemplaire de vos comptes bancaires, sans aucun découvert ni incident de paiement, voire même avec une légère capacité d’épargne. Il est préférable que vous n’ayez aucun autre crédit en cours.
Bon à savoir

Votre loyer équivaut à votre mensualité de crédit ? Mettez-le en avant dans votre dossier de financement afin de rassurer la banque.
Un courtier en crédit peut être un allié précieux dans toutes ces démarches.

Vous devrez rassurer la banque sur votre fiabilité et votre solvabilité, afin que celle-ci vous fasse confiance et vous prête la somme désirée.
Soucieuse de récupérer ce qu’elle vous prête, la banque cherchera à se protéger absolument de tout défaut de paiement.
Mais même sans apport ni salaire élevé, si vous présentez une bonne capacité d'épargne et une gestion sérieuse et équilibrée de vos finances, vous pourrez bénéficier d’un prêt immobilier adapté et intéressant.

Banque et primo-accédant : une relation à double-sens

L’attrait des primo-accédants pour les banques

Avec son statut attractif, le primo-accédant est un profil souvent favorisé par les banques puisqu’il leur permettra de fidéliser le client sur le long terme (et donc de lui vendre ses différents produits, à savoir crédit, assurance, etc.)

Le financement à 110%

Nous venons de l’évoquer : l’apport personnel est bien souvent exigé par les banques pour se prémunir d’une défaillance de paiement des mensualités du prêt.
Celui-ci doit ainsi représenter 10% de la valeur du bien et sert généralement à couvrir les frais de notaire et de garantie.
Mais dans certains cas, les banques acceptent d’accorder un prêt sans apport, et l’on parle alors de financement à 110%. Ce financement à 110% est souvent réservé aux primo-accédants.

Les frais bancaires

En tant que primo-accédant, plusieurs frais peuvent être réduits, les banques étant enclines à offrir des réductions pour vous garder auprès d’elles sur le long terme.
Cela peut par exemple concerner les frais de dossier.

Bon à savoir

Pour vous guider à chaque étape du financement de votre projet, mettre votre dossier emprunteur en valeur et négocier pour vous la meilleure offre de prêt, les courtiers CAFPI se tiennent à votre disposition.

Quels avantages fiscaux à accéder à la propriété ?

On distingue surtout 2 avantages fiscaux facilitant l’accès à la propriété :

La réduction de la TVA pour tout achat dans le neuf

Tout primo-accédant peut profiter d’une baisse de TVA de 20% à 5,5% pour l’achat d’un bien neuf, à condition de respecter les plafonds de ressources fixés par arrêtés et variables selon la localisation du bien.

Cet avantage fiscal est néanmoins réservé aux biens immobiliers situés en zone ANRU (pour Agence Nationale de la Rénovation Urbaine, des quartiers faisant l’objet d’une convention de rénovation urbaine) ou dans un Quartier Prioritaire de la politique de la Ville (QPV).

L’exonération de la taxe foncière

Dans certains territoires, il est possible de profiter d’une exonération de la taxe foncière durant les 2 années suivant votre achat.
Pensez à effectuer une déclaration auprès du service des impôts fonciers.

À retenir
  • On désigne par “primo accédant" toute personne n’ayant encore jamais été propriétaire de sa résidence principale au cours des 2 dernières années.
  • Plusieurs prêts sont particulièrement avantageux pour ces profils : le prêt à taux zéro, le prêt Action Logement ou encore le Prêt à l’accession sociale.
  • Parmi les aides disponibles, citons la Prime Accession et les aides des collectivités locales.
  • Si la présence d’un apport personnel est largement valorisée par les établissements prêteurs, il est toutefois possible pour un primo-accédant d’acheter sans apport.
  • Citons pour finir 2 avantages fiscaux favorables pour accéder à la propriété : la réduction de la TVA pour tout achat dans le neuf, et l’exonération de taxe foncière dans certains territoires.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 18/08/2022
Mis à jour le 18/08/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 25 557 avis
230 Agences