CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide du premier achat

Les éléments à anticiper pour
la mise en place de votre prêt immobilier

C’est fait ! Vous avez enfin trouvé le logement de vos rêves et commencez à rechercher un financement pour régler cet achat. Mais attention : pour la mise en place de votre emprunt immobilier, différents éléments sont encore à prendre en considération avant la signature.

La modulation d'échéance : un atout pour votre avenir

Aujourd'hui, la plupart des crédits immobiliers sont modulables : la modulation d'échéance vous permet d'adapter vos remboursements à vos possibilités.
Vous pouvez ainsi réduire la durée de votre emprunt (en cas de rentrée d'argent ou d'augmentation) ou au contraire la rallonger (en cas de perte d'emploi par exemple).

Cette option est présente dans la plupart des contrats de prêt et offre la possibilité de mieux anticiper les éventuels changements et imprévus que vous pourriez connaître dans votre vie.

Apprenez à lire un tableau d'amortissement

Votre proposition de prêt comporte forcément un tableau d'amortissement. Il s’agit d’un tableau reprenant les caractéristiques de votre offre de prêt et résumant clairement la part que représente le remboursement des intérêts et la part que représente le remboursement du capital, tout au long de la durée du crédit.

Le tableau d'amortissement regroupe également plusieurs informations liées à votre prêt immobilier :

  • La date d'échéance (date de prélèvement),
  • Le capital amorti à chaque mensualité,
  • Les intérêts remboursés à chaque échéance (et le taux d’intérêts appliqué),
  • Le montant de l'échéance,
  • Le montant de l'assurance emprunteur​

Les solutions si vous ne pouvez plus payer votre emprunt

Suite à un imprévu ou un coup dur, il arrive qu’un emprunteur ne puisse plus rembourser les mensualités de son prêt immobilier.

Heureusement, il existe des solutions :

  • En cas de difficulté ponctuelle, vous pouvez demander par écrit un découvert à votre banque, ou l'étalement de votre mensualité sur les mois suivants, ou même la suspension des échéances grâce à la clause de modularité du prêt.
     
  • En cas de difficulté persistante (baisse des ressources, maladie, divorce, perte d'emploi), vous pouvez demander à l’établissement prêteur (les banques) le rééchelonnement de la durée de votre prêt immobilier sur une période plus longue.
    Vous aurez ainsi à régler des mensualités plus faibles et l’assurance de les assumer.

Bon à savoir :

Vérifiez que votre accord de prêt stipule bien que le crédit que vous souscrivez est modulable ; vous pourrez ainsi faire face aux imprévus et difficultés plus sereinement.

Rembourser votre prêt de manière anticipée

Le remboursement anticipé vous permettra, en cas de rentrée d'argent imprévue par exemple, de rembourser une partie ou la totalité de votre prêt avant le terme du contrat.
Attention cependant : certains contrats interdisent les remboursements égaux ou inférieurs à 10% du montant initial du prêt, sauf s'il s'agit d'un remboursement total.

Votre proposition de prêt peut prévoir le paiement d'une indemnité à la banque en cas de remboursement anticipé. Cette indemnité ne peut dépasser 3% du capital restant dû et ne peut être supérieure à 6 mois d'intérêts sur le capital remboursé par anticipation.

Le saviez-vous ?

Il est tout à fait possible de négocier les Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA) auprès de votre banque lors de la signature du prêt.

A retenir :

  • Avant de contracter un prêt immobilier, plusieurs éléments sont à prendre en compte.
  • Assurez-vous que votre crédit soit modulable : cela vous permettra d’adapter vos remboursements selon les changements de votre vie.
  • Servez-vous du tableau d’amortissement, ce document reprenant les caractéristiques de votre offre de prêt : date et montant de l'échéance, capital amorti, intérêts remboursés, montant de l’assurance.
  • Le tableau d’amortissement offre aussi une vue d’ensemble sur la répartition intérêts-capital de vos remboursements.
  • En cas d’imprévu et si vous ne pouvez pas payer votre emprunt, demandez par écrit un découvert à votre banque, un étalement de votre mensualité sur les mois suivants ou un rééchelonnement de la durée de votre prêt.
  • A contrario, si vous souhaitez rembourser une partie ou la totalité de votre prêt plus tôt que prévu, renseignez-vous auprès de votre banque : certains contrats interdisent le remboursement anticipé, d’autres le font payer.
  • Les indemnités de remboursement anticipé font partie des points de négociation avec la banque. Faites le point avec un courtier pour étudier vos possibilités en fonction de votre profil.

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE