Bien que l’immobilier neuf offre plusieurs avantages financiers comparativement à l’ancien, il reste impératif de parvenir à boucler son budget et le plus souvent d’obtenir un prêt immobilier pour acquérir un logement neuf. Voici comment financer l’achat d’un appartement neuf.

Comme pour tout achat immobilier, que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien, cela nécessite pour l’acheteur particulier de trouver un financement.
Un budget qu’il faut boucler, la plupart du temps, grâce à un crédit immobilier auprès d’une banque. Mode d’emploi pour préparer le financement de l’acquisition d’un logement neuf.

 Première étape : trouver le bien immobilier qui corresponde à votre capacité d’endettement, c’est-à-dire maximum 35 % de vos revenus nets mensuels avant impôt. Pour cela, effectuez une recherche sur des sites spécialisés dans l’immobilier neuf comme Trouver-un-logement-neuf.com. Ce site offre par exemple un baromètre dédié aux prix du neuf pour connaître le coût par typologie de logement, ville par ville. Un moyen d’orienter vos recherches dans la localité ou le quartier adéquat à votre budget.

Quelle épargne mobiliser pour acheter neuf ?

Une fois le bien de vos rêves déniché, il faut déjà déterminer quel apport pour acheter dans le neuf sera nécessaire pour réunir les conditions requises par l’établissement bancaire. Il est habituel de compter au moins 10 % d’apport personnel pour financer les coûts annexes à une transaction immobilière, notamment les frais de notaire.
Mais bonne nouvelle : dans le neuf, les droits de mutation sont réduits : maximum 3 %, contre jusqu’à 8 % dans l’ancien. De quoi faire baisser la note de cette part d’apport et autres épargnes diverses à mobiliser. Bien sûr, plus vous pourrez augmenter votre part d’apport personnel, meilleures seront les conditions d’accès au crédit immobilier proposées par la banque.

Opter pour un courtier en emprunt immobilier

Pour trouver le meilleur financement, il est aussi conseillé de passer par une société de courtage en crédit immobilier. Un courtier vous aidera à monter votre dossier de prêt et à présenter votre projet aux banques les plus enclines à vous financer.
Si le courtier est là pour vous aider à trouver le meilleur taux d’intérêt, il est aussi une aide importante pour obtenir la meilleure assurance de prêt, limiter les frais de dossier, vérifier les différentes clauses du futur contrat. De quoi éviter les refus de prêt et gagner indéniablement du temps.

Les aides pour financer le neuf !

Autre atout du courtier, il connaît les aides spécifiques au marché du logement neuf.
La première d’entre elle : le PTZ, Prêt à Taux Zéro, qui est pris comme un apport personnel aux yeux des banques. Son montant peut représenter jusqu’à 40 % du prix d’acquisition plafonné, soit jusqu’à 138 000 € selon la composition du ménage, les revenus de celui-ci et le secteur où est situé le bien acquis.

Bon à savoir

A souligner que le PTZ est destiné uniquement aux primo-accédants, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux années précédant l’émission de l’offre de prêt.

Pour les primo-accédants, comme les secundo-accédants, d’autres soutiens propres au neuf pour habiter existent : la TVA réduite dans les zones en rénovation urbaine ou les quartiers prioritaires de la ville, le prêt Action Logement, le PSLA, Prêt Social en Location-Accession ou encore le BRS, Bail Réel Solidaire…
Ce sont d’autres dispositifs pour favoriser l’accession à la propriété, qui en faisant baisser le budget global d’acquisition permettent de boucler le financement d’un logement neuf.

A ces aides nationales, certaines collectivités font aussi bénéficier d’aides locales spécifiques aux accédants qui optent pour l’immobilier neuf. Un moyen ciblé de favoriser l’installation de certains ménages : jeune couple, familles avec enfants… dans certains quartiers, dans certains centres-villes.

Financer un investissement immobilier neuf

Pour les investisseurs immobiliers, là aussi, des dispositifs existent pour aider à financer l’acquisition d’un appartement neuf.
Le premier d’entre eux : la loi Pinel. Ce mécanisme permet de défiscaliser jusqu’à 6 000 € par an, en contrepartie d’engagements de location à respecter durant au moins six ans. De quoi aider à financer un investissement immobilier dans le neuf.

Marc Pilette
Par Marc Pilette le 17/06/2022
Mis à jour le 17/06/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 27 022 avis
230 Agences