1 min

La construction de logements neufs en chute libre ?

La construction de logements neufs en chute libre ? La construction de logements neufs en chute libre ?

La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) est inquiète ! Les ventes de logements neufs ont baissé de plus de 20 % au 1er trimestre 2022 et le nombre de réservations est également en diminution. Plusieurs raisons expliquent cette situation alarmante : la situation internationale, le contexte inflationniste et la réticence de certains élus locaux. Examinons de plus près les causes de la chute de la construction de logements neufs

La hausse des coûts des matériaux de construction

La crise ukrainienne, l’inflation et la hausse des prix de l’énergie ont un impact sur le coût des matériaux de construction. L’augmentation des coûts de construction est ainsi estimée entre 15 % à 20 %. Les promoteurs en absorbent une partie mais construire un logement neuf génère un surcoût de 7 % à 10 % pour l’acheteur d’un logement neuf.

Cela peut conduire au renoncement d’un acquéreur, d’autant plus que les taux d’intérêt des crédits immobiliers, portés par l’inflation, augmentent. Dans le même temps, les prix au mètre carré demeurent très élevés. Résultat : les délais de vente des promoteurs ont diminué à 7,7 mois en moyenne, contre 12 mois auparavant. 

Les collectivités locales réticentes face aux projets de construction

Un problème plus structurel que conjoncturel inquiète la FPI : la réticence des maires à délivrer des permis de construire. Plusieurs raisons peuvent expliquer cela : 

  • gérer les riverains mécontents et hostiles à la densification de l’habitat et aux travaux autour de chez eux ; 
  • gérer les ressources collectives lorsque la population augmente alors que les recettes des collectivités locales diminuent (suppression de la taxe d’habitation, diminution des dotations de l’État, etc.).

Ajoutons à cela l’entrée en vigueur de la réglementation environnementale RE2020 depuis le 1er janvier 2022, qui rend plus complexe tout projet de construction.

La FPI suggère des pistes pour améliorer la situation, notamment en reversant une partie de la TVA sur la construction de logements neufs aux communes. Les promoteurs pourraient également aider financièrement les communes et afficher ainsi que la construction de tel immeuble neuf a permis de rénover la piscine municipale.

Il conviendrait également de libérer du foncier appartenant à l’État pour relancer la construction et satisfaire la pénurie de logements en France. Près de 800 terrains ont été recensés pour construire 35 000 logements. Hélas, aucun appel à manifestation d’intérêt n’est lancé.

Début 2021, le ministre du Logement avait proposé une enveloppe de 350 millions d’euros pour financer des contrats de relance État-commune. A ce jour, seul une quinzaine de contrats ont été conclus.

La situation du marché de la construction est appelée à rester complexe pour l’année 2022. 

Maitane Beraza
Par Maitane Beraza le 03/06/2022
Mis à jour le 03/06/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 23 122 avis
230 Agences