Vous êtes dentiste ? Bon choix tant les perspectives du marché sont encourageantes : vieillissement de la population, multiplication des soins esthétiques, etc. Pour s’installer à son compte comme dentiste, seul ou au sein d’un cabinet dentaire, le besoin en financement est important, notamment pour le matériel. Un crédit professionnel dédié facilite l’ouverture et le développement d’un cabinet dentaire.

Pourquoi emprunter lorsqu’on est dentiste ? 

Lorsque l’on lance une activité médicale, les frais d’installation sont conséquents : 

  • Frais immobiliers : le cabinet d’un dentiste doit être bien situé, facilement accessible pour tous les clients, suffisamment grand pour offrir une salle d’attente, un bureau, un accueil, une salle de radio et une salle de soins. Le financement d’un bail commercial ou d’un achat immobilier bien situé est la première étape importante. Il faut également prévoir les travaux d’aménagement du local en cabinet dentaire.
  • Frais d’équipement : un dentiste doit proposer un matériel médical confortable, doté des dernières technologies. Le fameux fauteuil de dentiste vaut à lui seul environ 30 000 euros. L’équipement radiologique pour réaliser les panoramiques dentaires coûte facilement plus de 20 000 euros.
  • Trésorerie : comme toute activité, un fonds de roulement est indispensable au bon déroulement de son activité de chirurgien-dentiste, même si une grande partie du chiffre d’affaires est réalisé par le paiement direct des patients, hors remboursement de l’assurance-maladie.

Après l’installation du cabinet dentaire, le renouvellement d’un matériel devenu rapidement obsolète doit être programmé à échéances régulières. 

Devenir chirurgien-dentiste est un métier d’avenir ! En effet, les signaux favorables sont nombreux : une population vieillissante, une alimentation de plus en plus sucrée, des soins esthétiques de plus en plus nombreux. La multiplication de soins dentaires dits de confort (implants dentaires, prothèses dentaires, appareil dentaire, etc.) ne donne pas forcément lieu à un remboursement par la Sécurité Sociale mais cela ne freine pas de nombreux Français. 

Comment obtenir un prêt professionnel pour un dentiste ?  

Le financement d’une activité dentaire, comme toute activité médicale, nécessite des investissements importants qui peuvent se réaliser par prêt professionnel et crédit bail notamment.

Un prêt pour dentiste est rapide à mettre en place et fonctionne de manière souple. Une fois le besoin établi, rendez vous sur le site CAFPI pour effectuer les premières simulations de prêt professionnel directement sur notre plateforme. Puis, avec votre courtier CAFPI, vous analysez la situation et les différentes possibilités de financement professionnel.

L'octroi d'un prêt pour financer un projet de cabinet dentaire ne pose pas de problème en général. En effet, les banques savent à quel point l’agenda du dentiste est complet. Toutefois, un dossier de financement complet est indispensable pour trouver le meilleur crédit bancaire professionnel.  

CAFPI contacte ses partenaires issus du monde bancaire et non-bancaire pour vous proposer les meilleurs offres de crédit dentiste : 

  • le meilleur taux de crédit professionnel,
  • les garanties et assurances,
  • le coût global,
  • la durée optimale de prêt.
Bon à savoir

Certaines communes aident l’installation de dentistes pour les inciter à s’établir dans leur ville. Il peut alors être intéressant de s’associer au sein d’un cabinet médical pluridisciplinaire. 

À retenir
  • Un prêt professionnel pour dentiste permet de financer l’installation de son cabinet médical, puis sa modernisation régulière.  
  • Il existe différentes formes de financement d’un projet professionnel dont le crédit, souple et simple à mettre en place. 
  • Les experts CAFPI vous accompagnent pour trouver et finaliser le meilleur crédit pour dentiste.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 31/03/2022
Mis à jour le 27/04/2022
Prêt à concrétiser votre projet professionnel ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Prêt Professionnel

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement