1 min

Crédit professionnel pour pharmacien : tout ce qu’il faut savoir

Crédit professionnel pour pharmacien : tout ce qu’il faut savoir Crédit professionnel pour pharmacien : tout ce qu’il faut savoir

Avec une officine pour 2800 habitants, la création ou la reprise d'une pharmacie est généralement un projet qui fonctionne. D’autant qu’après 5 ans, 9 pharmacies sur 10 sont en bonne santé financière.
Voici tout ce qu’il faut savoir sur le crédit pour pharmacien.

Emprunter pour créer sa pharmacie d’officine...

Acquérir une officine nécessite de mobiliser un capital important :

  • Éléments incorporels tels que l’enseigne et le droit au bail ;
  • Éléments corporels : matériel informatique, agencement, matériels divers,...
  • Autres frais : coût du stock, droits, honoraires d’actes, frais d'architecte, frais d’hypothèque, etc.

Et/ou pour développer sa pharmacie

Une fois installé, d’autres investissements seront également à prévoir afin que l’officine se développe :

  • Il peut s’agir de l’acquisition d’un automate, ce robot permettant de gagner du temps au comptoir et d’optimiser la gestion des stocks, mais également de dépenses d’agencement afin d’optimiser l’aménagement des postes de travail et/ou de rendre le lieu plus agréable tout en mettant en valeur les produits.
  • Le financement des charges (paiement du loyer, charges de personnel, stock de médicaments, assurances, cotisations, factures énergétiques, etc.) est également à prévoir.
  • Dernier poste de dépense potentiel : l'achat de matériel informatique, pour un suivi comptable et administratif performant. Grâce à un matériel dernière génération, vous pourrez mieux gérer votre stock, mais également toutes vos opérations comptables : facturation, encaissements, tiers payant, télétransmission des feuilles de soin et ainsi de suite !

Obtenir un prêt professionnel en tant que pharmacien

Une fois votre projet d’installation ou de reprise de pharmacie d’officine arrêté, il est temps de trouver un financement.

Voici nos conseils :

  • Constituez-vous un dossier solide ;
  • Restez motivé : plus vous serez déterminé, plus il y a de chances que votre projet se concrétise ;
  • Essayez de disposer d’un apport personnel (environ 15 - 20% du montant que vous souhaitez investir) afin de rassurer la banque et la convaincre de vous accorder un prêt professionnel.
Bon à savoir

L’apport pourra par exemple vous aider à financer les travaux de l’officine, les frais d’acte ou encore votre besoin en fonds de roulement.

Le crédit professionnel que la banque vous accordera sera probablement conclu pour une durée de 12 à 15 ans.

Bon à savoir

Vous pouvez trouver d’autres solutions de financement du côté des groupements pharmaceutiques, et bénéficier de leur accompagnement avant, pendant et même après votre installation.
Attention, pour cela, il vous faudra rejoindre le mouvement et vous engager à y rester.
 

De la définition de vos besoins et la demande de prêt pour financer votre projet professionnel, nous ne pouvons que vous encourager à vous faire accompagner d’un expert CAFPI.

À retenir
  • Créer son officine implique des investissements conséquents : achat du fonds de commerce, achat de la patientèle, investissement dans le matériel informatique, etc.
  • Une fois installé, d’autres dépenses sont à prévoir pour optimiser l’aménagement de votre pharmacie et son fonctionnement.
  • Pour soutenir ces différents investissements, le pharmacien peut recourir au crédit professionnel.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 04/04/2022
Mis à jour le 27/04/2022
Prêt à concrétiser votre projet professionnel ?
Obtenir mon avis de faisabilité

2 articles
pour approfondir

Prêt Professionnel

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement