Au moment de s’installer ou de développer son activité, le radiologue peut être amené à effectuer des investissements conséquents.
Découvrez les types de financements à leur disposition pour soutenir ces investissements.

Quels investissements pour un radiologue ?

Vous êtes radiologue ? Vous êtes donc le spécialiste médical utilisant des rayons X ou des ultrasons pour obtenir des images d’une partie du corps ou des organes.
Radiographie, échographie, scanner, IRM… sont autant d’examens que vous proposez de faire passer à vos patients.

Pour se lancer puis perdurer dans cette activité, plusieurs investissements sont indispensables :

  • L’installation

Il s'agit de créer votre cabinet, quoiqu’il s’agisse d’un positionnement de plus en plus rare du fait de la densité des cabinets déjà installés.
Si tel est votre choix, il faudra prévoir un investissement conséquent pour l’acquisition de votre patientèle (pour les professionnels de santé, on parle de patientèle plutôt que de clientèle), ainsi que pour le bien immobilier et tout le mobilier à prévoir pour équiper votre cabinet, la salle d’attente, etc.
 

Bon à savoir

Pour rentabiliser votre investissement, vous pouvez être poussé à vous regrouper en société. Il vous faudra alors choisir la structure juridique, liée à la volonté des associés : le partage des honoraires avec la Société Civile Professionnelle (SCP), le contrat d’exercice en commun ou la Société d'Exercice Libéral (SEL), ou bien uniquement le partage des moyens avec la société civile de moyens.

  • Les investissements

Pour le métier de radiologue, les investissements en matériel médical sont conséquents car le matériel est onéreux, les scanners notamment.
Vous devrez ensuite vous assurer que le volume d’actes à traiter est suffisant pour amortir vos immobilisations.
Encore une fois, c’est pour mutualiser les coûts que les radiologues ont tendance à se regrouper et constituer des centres de radiologie.

  • La trésorerie

Pour conserver votre trésorerie, notamment entre la réalisation des soins et le versement du tiers payant, gardez en tête qu’il vous faut toujours disposer d’un mois minimum de fonds de roulement.

Quels types de crédits pour soutenir ses investissements en tant que radiologue ?

S’ils sont indispensables pour se lancer ou développer son activité, les investissements à mener peuvent être lourds à assumer.
Pour soutenir ces investissements, le radiologue peut avoir recours à 2 types de financements :

  • Le crédit professionnel

Il s'agit d’une solution de prêt classique.
Vous pouvez ainsi investir dans le matériel médical dont vous avez besoin pour vous installer ou celui à renouveler, mais vous pouvez tout aussi bien combler votre trésorerie.
Et en achetant à titre professionnel, vous amortissez le matériel et déduisez les intérêts d'emprunt de vos revenus.

Le prêt professionnel offre l’avantage de financer un matériel neuf ou d’occasion. Vous profitez de taux fixes très compétitifs, et vos mensualités sont constantes sur toute la durée du crédit : pas de mauvaise surprise, vous gardez la main sur votre budget.
En bonus, vous devenez immédiatement propriétaire du matériel.

  • Le crédit-bail

Autre solution pour financer l’achat de matériel médical : le crédit-bail.
Il s’agit en fait d’une location avec option d’achat (LOA), ce qui signifie qu’à l’issue du contrat (entre 3 et 7 ans), vous pouvez choisir d’acheter le matériel à sa valeur résiduelle et vous en devenez propriétaire (vous n’en étiez que locataire auparavant).

Parmi les autres avantages :

  • Les loyers sont intégralement déductibles de vos revenus ;
  • Vous pouvez renouveler régulièrement le matériel ;
  • C’est une solution permettant d'optimiser votre fiscalité (en augmentant le premier loyer par exemple) ;
  • Son financement est souple : vous pouvez obtenir rapidement le matériel qu’il vous faut, sans forcément disposer d’un apport personnel et en couvrant à 100% le budget requis (tandis qu’un prêt comble parfois 70 à 80% de la dépense nécessaire).
Bon à savoir

Pour choisir la solution de financement la plus adaptée, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un courtier CAFPI dès les prémices de votre projet. Vous serez conseillé de A à Z suivant votre situation, votre profession spécifique et vos besoins.

À retenir
  • Pour s’installer ou développer son activité, un radiologue pourra faire appel à au moins 4 types d’investissements : l’immobilier, le mobilier, le matériel médical et la trésorerie.
  • Le prêt bancaire classique est la solution la plus utilisée, mais le radiologue peut aussi faire appel au crédit-bail : il loue alors le matériel qui lui est nécessaire avant de pouvoir jouir d’une option d’achat à l’issue du contrat.
  • Pour choisir les bonnes sources de financement, il est vivement recommandé d’être accompagné par un courtier en crédits.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 31/03/2022
Mis à jour le 27/04/2022
Prêt à concrétiser votre projet professionnel ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Prêt Professionnel

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement