CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Immobilier 

A quoi sert un chasseur immobilier ?

Depuis une vingtaine d’années maintenant, le métier de chasseur immobilier rencontre de plus en plus de succès en France. Il faut dire qu’avec la tension des marchés immobiliers dans les grandes villes, ce professionnel, à l’instar du courtier immobilier, est un allié de choix pour les acquéreurs qui sont souvent seuls face à leur projet immobilier.

photo_interieure_chasseur_immobilier_cafpimag

La mission d’un chasseur immobilier est de bien prendre en compte les critères de recherche et le projet de ses clients afin de trouver la perle rare dans les meilleurs délais.
Dans ce cadre, le chasseur d’appartements accomplit plusieurs tâches :

  • Réaliser une veille exhaustive du marché,
  • Identifier les meilleurs biens off market auprès de ses partenaires agents immobiliers,
  • Filtrer les annonces,
  • Organiser les visites, aider à la négociation et,
  • Accompagner son client tout au long de son projet. Le chasseur replace l’acquéreur au coeur du projet et lui permet de s’appuyer sur un expert immobilier qui saura le conseiller dans ses choix.

Voici les principales fonctions d’un chasseur immobilier :

Des recherches ultra ciblées via un réseau de professionnels

Vous avez peut-être l’impression de voir toujours les mêmes biens sur les portails d’annonces immobilières. En effet une part significative d’annonces reviennent inlassablement pendant de longs mois : il s’agit souvent des biens qui présentent des défauts, qui ont du mal à se vendre, ou qui sont commercialisés par plusieurs agences. Pour les biens de qualité, chaque minute compte après la publication, il faut être très réactif !

A cela s’ajoute la tendance grandissante du off market ou marché immobilier caché : de plus en plus, les agences proposent les meilleurs biens directement à leur fichier de prospects et de partenaires avant de les publier sur les sites d’annonces.

Avoir un accès au marché caché pour un particulier est long et complexe car il s’agit de faire référencer sa recherche auprès d’une myriade d’agences immobilières.

Compte tenu de leur réseau de partenaires, les chasseurs immobiliers obtiennent justement un accès privilégié à ce marché caché et en font bénéficier leurs clients.

Un accompagnement sur-mesure

Agent immobilier, notaire, courtier, ... les acquéreurs rencontrent souvent de nombreux interlocuteurs tout au long de l’avancée de leur projet immobilier. Pour des projets particulièrement complexes comme l’achat-revente, l’aide du chasseur immobilier peut s’avérer précieuse. Il va en effet aider ses clients dans toutes les étapes de leur projet.

Un gain de temps

La recherche d’annonces immobilières sur internet est chronophage et souvent... démotivante :

  • Identifier des annonces correspondant à vos critères,
  • Contacter les agents immobiliers pour en savoir plus sur le bien,
  • Organiser les visites

​Tout cela prend en moyenne plus d’une heure par jour lors d’une recherche active.

Confier sa recherche à un chasseur d’appartements ou de maisons vous permettra de gagner du temps et de trouver la perle rare plus rapidement.

Cela vous évitera aussi de vous déplacer et de perdre du temps en visites inutiles car le chasseur s’assure en amont de chaque visite qu’il organise que le bien correspond scrupuleusement à vos souhaits en posant les bonnes questions à l’agent immobilier.

Combien ça coûte ?

Tout comme les agents immobiliers, les chasseurs d’appartements sont rémunérés au succès, c’est à dire lorsqu’ils ont trouvé le bien idéal et qu’une transaction est conclue auprès d’un notaire. Avant la signature d’un acte de vente définitif, il n’y a aucun frais à verser au titre de la recherche, et par ailleurs, si les clients ne sont pas convaincus par les services d’un chasseur, ils restent libres de rompre le mandat de recherche du chasseur, dans les termes prévus par leur contrat.

Les honoraires des chasseurs immobiliers ne sont pas encadrés et ces professionnels sont libres de fixer leurs prix librement. La majorité d’entre eux proposent des honoraires proportionnels au prix du bien recherché, dans une fourchette comprise entre 2 % et 5 %.

Depuis quelques années, on observe l’émergence de nouveaux acteurs qui proposent des modalités de tarifications différentes, par exemple un forfait fixe au succès ou un modèle sans frais, à l’instar de Familiv, chasseur immobilier dédié aux propriétaires qui souhaitent changer de résidence principale.

Mis à jour le 10/11/2020
Rédigé par CAFPI le 10/11/2020
A lire sur le même sujet :