1 min

Nouvelle hausse du taux d’usure dès le 1er septembre 2023

Nouvelle hausse du taux d’usure dès le 1er septembre 2023 Nouvelle hausse du taux d’usure dès le 1er septembre 2023

Depuis février, les professionnels de l’immobilier attendent la hausse mensuelle du taux d’usure. Dès le 1er septembre 2023, les taux des prêts immobiliers sur 20 ans pourront atteindre 5,56 %. Une croissance prévisible et bienvenue, qui ne suffit pas à elle seule à libérer le marché immobilier.

Nouveau taux d’usure septembre 2023

L’avis du 24 août 2023 prévoit une hausse des taux d’usure pour tous les types de prêts. C’est logique puisque le calcul se base sur les taux pratiqués au cours des 3 derniers mois, qui ne cessent d’augmenter.

  • Un prêt immobilier à taux fixe accordé pour une durée inférieure à 10 ans devra ainsi afficher un TAEG (taux annuel effectif global) plafond de 4,23 %.
  • Pour les crédits compris entre 10 et 20 ans, le taux d’usure est de 5,28 %. 
  • Pour les prêts immobiliers supérieurs à 20 ans, le taux d’usure passe à 5,56%. 
  • Les prêts à taux variable affichent un plafond à 5,13 %. 
  • Un prêt relais bénéficie d’un taux d’usure à 5,53 %. 

Évolution du taux d’usure en 2023

Rappelons que le taux d’usure pour un prêt immobilier sur 20 ans était fixé à 3,57 % le 1er janvier 2023. Il affiche ainsi une croissance de près de 2 points en 8 mois. Sur le dernier, le taux d’usure passe de 5,33 % à 5,56 %.

Historiquement, la Banque de France fixe le taux d’usure chaque trimestre. Toutefois, à titre exceptionnel, depuis février 2023 et pour une période de 6 mois, elle accepte une révision mensuelle.

L’objectif est de protéger l’emprunteur. Mais la hausse rapide des taux des prêts immobiliers ces derniers mois a conduit le taux d’usure a écarté du marché du crédit un grand nombre d’emprunteurs.

Quels impacts sur le marché immobilier ?

CAFPI constate des taux moyens autour entre 4 et 4,5 % dans son baromètre des taux. Il faut ajouter l’assurance emprunteur, les frais de dossiers et de garantie dans le TAEG, qui sera comparé au taux d’usure.

Certains évoquent déjà des taux d’intérêts à 5 % rapidement. Ce chiffre n’avait pas été atteint depuis 15 ans, en 2008. Les emprunteurs voient leur capacité d’emprunt diminuer. Très souvent, ils décident de revoir leur projet d’achat immobilier, en modifiant la localisation ou la superficie.

Les refus de prêts des banques se poursuivent et accentuent les difficultés du marché immobilier. Des difficultés qui se conjuguent avec un marché locatif hypertendu. Les baisses des prix restent trop légères pour compenser cette hausse des taux d’intérêt : le pouvoir d’achat immobilier des Français s’érode.  

Plus que jamais, dans ce contexte complexe, l'accompagnement d’un courtier permet de comprendre l’analyse des banques, de présenter un bon dossier de financement, de dénicher le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre prêt immobilier. Bref, cela offre la solution pour concrétiser votre rêve de devenir propriétaire. 

Maitane Beraza
Par Maitane Beraza, Community Manager
Publié le 31/08/2023 à 00:00 - Mis à jour le 31/08/2023 à 09:45
Dès le début de son parcours professionnel en 2017, Maitane a évolué dans le secteur du marketing digital. Curieuse, elle a tout d'abord travaillé dans une agence web puis, en 2020, elle rejoint l'équipe Marketing de CAFPI. Elle s'occupe de la partie actualité du crédit immobilier, assurance emprunteur et prêt professionnel sur le site cafpi.fr et l'animation des réseaux sociaux afin d'informer nos internautes. > Linkedin
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir un taux personnalisé

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 31 725 avis
230 Agences