CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Crédit 

Crédit immobilier : que cachent des taux d’intérêts records ?

Les taux d’intérêt poursuivent leur baisse. Mais dans le même temps, les prix de l'immobilier s’envolent, le marché se tend et ce sont tous les taux financiers qui se retrouvent en tension.
Alors que cachent vraiment les taux d’intérêts records ?

actu-interieure-taux-record-face-cachee

Dernière ligne droite pour profiter des taux records pour cet automne 2021

C’est l’automne de tous les records : à la hausse pour les prix de l’immobilier, et à la baisse pour les taux d’intérêts.

En ce mois d’octobre 2021, un crédit immobilier dit “classique”, contracté pour une durée de 20 ans, se négocie sous la barre des 1%.
C’est donc la dernière ligne droite pour profiter de taux records, les banques en profitant pour atteindre leurs objectifs, voire même les dépasser !

Si vous avez un projet immobilier, le moment est donc propice : dès le mois de novembre, il sera trop tard puisque les dossiers de crédit déposés seront comptabilisés dans la production de l’année prochaine, en accord avec les ambitions des banques pour 2022.

Sauf pour les meilleurs profils emprunteurs, les politiques bancaires et d’octroi de crédit devraient donc se durcir pour le dernier trimestre 2021 et le début 2022.

Bon à savoir :

Pas de panique cependant : en cas de remontée des taux, celle-ci sera progressive pour ne pas alerter les marchés financiers.

La tension des taux financiers

En parallèle de ce dernier mois pour des taux d’intérêts records, notons une tension sur les taux financiers :

  • Le taux des emprunts d’Etat (OAT) à 10 ans est remonté au-dessus de 0 et se situe aujourd’hui autour de 0,16% ;
  • La hausse de l’inflation serait de 2% d'après les dernières informations de l’INSEE, conséquence de la politique monétaire de la Banque centrale européenne ;
  • Les dernières annonces du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) laissent présager de nouvelles contraintes sur le crédit immobilier.

Des taux bas mais des prix immobiliers élevés

Des taux bas, une bonne nouvelle à nuancer ? La réponse est oui lorsque l’on se penche sur les prix de l’immobilier, s’envolant toujours plus haut.
Les prix ont en effet progressé trop rapidement, sans cohérence avec l’inflation ou encore l’augmentation moyenne des salaires.

Malgré des taux d’intérêt historiquement bas, favorisant l’achat immobilier, il est difficile de neutraliser cette hausse des prix.

En cet automne 2021, le montant moyen d’une transaction immobilière est de 268 000 € pour une maison et 229 000 € pour un appartement.
Mais l’apport personnel demandé représente désormais environ 13% du montant de l’acquisition, un effort financier que tous les ménages ne sont pas en mesure de réaliser.

En outre, on remarque que les envies de nature et d’espace n’ont pas toujours été exaucées, les foyers s’étant heurté à la réalité d’un marché tendu et/ou à des budgets non extensibles à l’infini.
Rendez-vous au printemps prochain avec de nouveaux désirs d’exode urbain transformés en réalité ?

Mis à jour le 15/10/2021
Rédigé par CAFPI le 15/10/2021
A lire sur le même sujet :