CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Investir 

Les villes qui ont la cote en Ile-de-France : les opportunités d’investissement dans le Grand Paris

Après une année 2020 mouvementée, le marché immobilier n’est pourtant pas endormi. On constate notamment un bon comportement sur le dernier trimestre, laissant présager de belles opportunités d’investissement dès le 1er janvier 2021.

photo_interieure_villes_qui_ont_la_cote_IDF_cafpimag

Le Grand Paris : facilitateur de mobilité et d’investissement

Projet urbain, social et économique, le Grand Paris mise tout sur son réseau de transport. Avec plus de 200 km de chemin de fer et 68 gares, les grands pôles économiques de la région seront reliés et la mobilité des franciliens grandement facilitée.
Ce projet s’accompagne sans surprise d’une multiplication des constructions neuves, un bon point quand on sait que l’investissement locatif présente bien souvent une rentabilité de 4 à 7 %.

Le Grand Paris ravira donc les primo-accédants pour qui un investissement dans Paris intra muros est difficile à envisager.

Bon à savoir

Vous souhaitez à tout prix investir dans Paris même ? Actuellement, les arrondissements les plus plébiscités sont le 11ème, le 15ème, le 17ème, le 18ème et le 20ème.

Dans chaque département francilien, des villes qui ont la cote

Avec des transactions assez nombreuses en 2020 malgré le contexte, plusieurs villes de chaque département d’Ile-de-France tirent leurs épingles du jeu :

  • Avec 20 % des projets d’achats en Ile-de-France, le département des Hauts-de-Seine est le plus recherché : Boulogne-Billancourt, Asnières-sur-Seine, Colombes, Rueil-Malmaison, Clichy, Clamart, Issy-les-Moulineaux ou encore Antony sont particulièrement appréciées.
  • En deuxième position, l’Essonne : Massy, Viry-Chatillon, Evry-Courcouronnes sont les villes populaires du moment.
  • Enfin, les Yvelines ont toujours ce “ petit truc ” qui plaît : Versailles, Sartrouville ou encore Conflans-Sainte-Honorine attirent de plus en plus de franciliens.

Le saviez-vous ?

Avec des prix encore peu élevés (en comparaison de Paris), le Val d’Oise attire de nombreux primo-accédants ou investisseurs locatifs. On citera notamment les villes de Cergy, Argenteuil et Bezons.

Si l’on observe une hausse des prix au mètre carré dans tous les départements d’Ile-de-France (sauf dans l’Oise et Paris), la tendance actuelle devrait rester stable au cours des prochains mois.

Mis à jour le 15/01/2021
Rédigé par CAFPI le 15/01/2021
A lire sur le même sujet :