CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Immobilier 

Covid-19 : les changements dans le secteur immobilier depuis 1 an

La pandémie de Covid-19 a changé nos habitudes de vie et nos aspirations. Dans le secteur immobilier, elle a contribué à renforcer l’essor du digital. Le marché immobilier est resté globalement dynamique mais montre des changements sans doute pérennes. Une chose est sûre : les Français restent attachés à la pierre, même en période de crise ! CAFPI fait le tour des nouvelles pratiques et envies.

photo_interieure_covid-19-changements-secteur-immobilier_cafpimag

Covid-19 : et l’immobilier devint digital

Confinement total ou partiel, les agences immobilières ont eu du mal à travailler comme avant et se sont donc transformées rapidement. Les pratiques digitales dans l’immobilier ont connu une révolution rapide : visites virtuelles, visites depuis son smartphone, signature électronique des documents, tenue d’assemblée générale de copropriété à distance, etc. Et un certain nombre de ces pratiques digitales vont s’installer durablement.

Covid-19 : de nouvelles envies immobilières

Le confinement a donné des envies de verdure et d’air pur aux citadins. L’essor du télétravail permet d’envisager une vie hors des métropoles, dans un cadre de vie plus agréable et plus grand. Il devient possible de rêver d’une maison avec jardin ou d’un appartement avec terrasse dans une ville moyenne.

Ceci explique peut-être une première légère baisse des prix à Paris. A moins que ce ne soit la régulation d’un marché immobilier qui s’était emballé depuis tant d’années dans la capitale.

La résistance de l’immobilier face à la crise sanitaire et économique

Enfin, la crise inédite traversée n’a eu aucun impact retentissant ni sur les prix, ni sur le dynamisme du marché immobilier :

  • les taux d’intérêts demeurent très bas et ont encore baissé en début d’année 2021 (consultez notre baromètre des taux immobiliers mis à jour chaque semaine).
  • le marché de l’ancien demeure très dynamique et profite de la pénurie de biens sur le marché du neuf.

​Le crédit immobilier reste ainsi accessible à un grand nombre de personnes, primo-accédants compris. Il est favorisé par les prêts aidés, les aides pour la rénovation énergétique dans l’ancien, la délégation d’assurance emprunteur, les dernières recommandations du HCSF (Haut conseil de stabilité financière).

Un bon dossier de financement, élaboré avec soin autour d’un projet immobilier cohérent, offre toutes les chances de décrocher un accord de financement d’une banque. Faites-vous accompagner par un courtier CAFPI pour présenter le meilleur dossier.

Mis à jour le 19/03/2021
Rédigé par CAFPI le 19/03/2021
A lire sur le même sujet :