1 min

La mise en vente de passoires thermiques en hausse sur le marché immobilier

La mise en vente de passoires thermiques en hausse sur le marché immobilier La mise en vente de passoires thermiques en hausse sur le marché immobilier

La future interdiction de location des logements énergivores accroît leur mise en vente. Sans attendre les premières sanctions, certains propriétaires mettent en vente ces passoires thermiques, qu’ils ne souhaitent pas rénover. Risque de moins value pour les vendeurs et opportunité de négociation pour les acheteurs, nous faisons le point sur la vente des passoires thermiques.

Une forte hausse des mises en vente de passoires thermiques

Sur les 29 millions de logements en France, entre 5 et 7 millions seraient des passoires thermiques, des logements avec une étiquette énergie classée F ou G. En 2023 ou en 2025 (une incertitude demeure), les logements avec un diagnostic de performance énergétique (DPE) classé G ne pourront plus se louer. En 2028, ce sera le tour des logements classés F.

La situation ne peut qu’empirer compte tenu de l’urgence climatique et alors que les économies d’énergie sont au cœur de l’actualité. L’incertitude quant aux modes d'évaluation des logements énergivores a accru l'angoisse des bailleurs. Résultat : certains propriétaires préfèrent vendre leur bien plutôt que de s’engager dans des projets de rénovation.

Une étude de Meilleurs Agents Seloger montre le dynamisme des mises en vente des passoires thermiques sur le marché immobilier. Ainsi, en 2021, 12,9 % des logements mis en vente étaient des passoires thermiques. Les mises en vente de maisons classées F ou G ont augmenté de 7,4 % tandis que celles avec un meilleur DPE baissaient de plus de 10 %. Pour les appartements, la hausse est de 8 % pour les logements énergivores quand elle se limite à 3,5 % pour les autres biens. 

Un prix revu à la baisse en raison du diagnostic de performance énergétique (DPE)

Les propriétaires espèrent profiter d’un marché immobilier dynamique : croissance ou stagnation à des prix élevés, taux de crédit immobilier encore bas. Certains acheteurs aiment se lancer dans d’importants travaux de rénovation que ce soit pour habiter le logement ou pour le louer. Ce peut être l’occasion d’acheter dans l’ancien avec travaux en réalisant une belle opération, d’autant plus que les prêts immobiliers sont intéressants. Pour les investisseurs immobiliers, de belles opportunités se dessinent dès lors que les travaux ne les rebutent pas.

La rencontre de l’offre et de la demande peut donc se produire, mais avec quelle marge de négociation ? À caractéristiques générales de superficie et de localisation égales, un appartement énergivore se vend 13 % moins cher qu’un logement classé A ou B tandis qu’une maison se vend 17 % de moins. Tout dépend de la situation géographique : Paris constitue une exception avec ses immeubles anciens majestueux mais mal isolés. Les prix ne cessent de croître et le marché demeure très tendu. Dans de nombreuses autres villes, l’étiquette énergétique devient un argument de vente et de négociation dans la transaction immobilière. 

Maitane Beraza
Par Maitane Beraza le 15/04/2022
Mis à jour le 15/04/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 25 557 avis
230 Agences