CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide du premier achat

Achat dans l'ancien avec travaux

Vous voulez concilier le charme de l’ancien et un logement aux normes actuelles ? Vous rêvez à la fois de poutres apparentes et d’un appartement économe en énergie ? Dans ce cas, un achat immobilier dans l’ancien avec travaux est idéal. Vous cumulez les avantages de l’ancien avec ceux de la rénovation. Pour concrétiser ce rêve, plusieurs vérifications s’imposent. Comment acheter dans l’ancien avec travaux sans se tromper ? Comment financer les travaux de rénovation ?

Acheter dans l’ancien : quelles spécificités ?

Pour rappel, un bien ancien est une maison ou un appartement construit depuis plus de 5 ans ou qui a déjà été occupé.

L’achat dans l’ancien présente des avantages mais aussi des particularités à bien maîtriser avant de se décider, notamment :

  • des frais de notaire plus élevés que le neuf;
  • des prêts aidés moins nombreux.

​Des vérifications supplémentaires s’imposent quand vous projetez un achat d’un logement ancien. Que faut-il vérifier avant d’acheter dans l’ancien avec travaux ? Pour être certain de ne pas vous tromper avant des travaux de rénovation, n’oubliez pas de :

  • Vérifier que toutes les constructions ont été réalisées avec les permis et autorisations nécessaires (ajout d’un garage, récupération de combles, etc.) ;
  • Vérifier que les travaux ont été réalisés dans les règles de l’art, ainsi que les garanties encore en vigueur (garantie décennale) ;
  • Ne négligez aucun aspect du bien immobilier : charpente, toiture, installation électrique, plomberie, état des murs, des sols et des plafonds, etc ;
  • Vérifier minutieusement le contenu des diagnostics immobiliers obligatoires ;
  • Effectuer une visite du bien avec un professionnel (architecte, artisan du BTP, maître d’œuvre, etc.). Ce n’est jamais une dépense inutile d’avoir le regard d’un expert ! Vous avez besoin de devis pour évaluer le montant des travaux à réaliser dans votre plan de financement.​

Prêt immobilier et travaux : quelle est la meilleure solution ?

Vous avez plusieurs solutions de prêts travaux pour financer la rénovation ou l’aménagement de votre futur logement :

  • Inclure le montant dans votre prêt immobilier d’achat : certains prêts aidés ne sont pas compatibles avec des travaux ;
  • Prendre un prêt travaux indépendant : entrant dans la catégorie des prêts à la consommation, ce peut être un prêt affecté aux travaux ou un prêt personnel plus libre dans la destination des fonds.

​N’hésitez pas à vous faire accompagner par un courtier pour élaborer le meilleur montage financier de l’achat du bien immobilier et des travaux, en fonction de votre situation personnelle.

Bon à savoir :

le coût des travaux varie en fonction de la surface, de la localisation du bien, de la qualité des matériaux, de la nature de travaux et des contraintes techniques. Réalisez plusieurs devis est indispensable ! On estime généralement les travaux de rénovation ou d’aménagement entre 500 et 1000 euros / M2.

Prendre en compte les travaux de copropriété

Dans un immeuble, les travaux de copropriété peuvent vite représenter des montants importants. N’oubliez pas d’examiner avant l’achat :

  • La date du dernier ravalement de façade ;
  • La dernière réfection de toiture ;
  • Les prochains travaux votés, évoqués ou repoussés.​

Obtenir des crédits d’impôt sur les travaux

Bonne nouvelle, vous pouvez obtenir un coup de pouce de l’état !
Des crédits d’impôt travaux sont possibles mais soumis à conditions. En particulier dans le domaine des économies d’énergie, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de diminuer la facture finale de 15 à 50% à condition de faire appel à une entreprise RGE (reconnue garant de l’environnement) et de prouver la réalisation des travaux.

A retenir : les points essentiels de l’achat dans l’ancien avec travaux

  • L’achat d’un bien dans l’ancien avec travaux impose des vérifications complémentaires sérieuses pour éviter les mauvaises surprises ;
  • Le financement des travaux doit être prévu dès le début du projet avec une marge d’erreur et peut conduire à des crédits d’impôts.
  • Plusieurs types de prêts travaux sont possibles.
  • Il ne faut pas oublier les travaux de copropriété !

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE