CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide du premier achat

Prêt immobilier et travaux

Vous avez eu un coup de coeur pour une maison qui nécessite des travaux d’amélioration ? Vous craquez pour un appartement bien situé à rénover entièrement ? Aménagement, décoration ou rénovation, quelles sont les solutions de financement pour tous les travaux ? Est-il préférable d’inclure le montant des travaux dans le crédit immobilier initial lors de l’achat dans l’ancien ?

Financer vos travaux avec le crédit immobilier d’acquisition du bien

C’est une solution simple. Lors des différentes visites du logement, vous allez estimer les travaux nécessaires et faire réaliser des devis par plusieurs entreprises. Vous pouvez alors décider d’emprunter une somme plus importante pour inclure les travaux. Cela présente plusieurs avantages :

  • vous avez un seul prêt à rembourser ;
  • vous profitez d’un taux plus bas qu’un prêt travaux relevant du crédit à la consommation ;
  • vous pouvez bénéficier d’aides comme le Prêt à taux zéro (PTZ). Soumis à plusieurs conditions de revenus et de localisation, le PTZ dans l’ancien exige que les travaux représentent 25% du coût total de l’opération.

Bon à savoir :

Si les travaux de rénovation prennent plusieurs semaines, vous pouvez négocier avec la banque de différer la première mensualité au moment de votre aménagement. Ainsi vous n’aurez pas à payer votre loyer et votre remboursement d’emprunt en même temps !

Financer vos travaux avec un prêt à la consommation

Vous ne voulez pas inclure le montant des travaux dans votre crédit immobilier ?
Plusieurs raisons sont possibles :

  • votre banque peut exiger que les travaux soient faits par des professionnels alors que vous voulez réaliser la plupart des travaux vous-même ;
  • votre dossier de financement est meilleur sans ajouter le montant des travaux ;
  • un prêt travaux est souvent accordé sans assurance décès invalidité. C’est une petite économie.

A noter

Vous pouvez demander un lissage de votre crédit immobilier avec votre prêt travaux. Ainsi, la mensualité du prêt immobilier sera plus faible tant que le prêt travaux est en cours et augmentera ensuite. Vous payez chaque mois le même montant global.

Le prêt travaux relève des prêts à la consommation et se divise en deux parties :

  • prêt affecté : l’argent accordé est exclusivement destiné aux travaux présentés et est versé directement au vendeur du produit ou service ;
  • ​​prêt personnel : vous disposez de l’argent comme bon vous semble pour décorer, aménager et réaliser les travaux.

Vous pouvez aussi bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour des travaux de rénovation énergétique (isolation, équipement d’énergie renouvelable) :​

  • d’un montant de 10 000 à 30 000 euros ;
  • d’une durée maximale de 15 ans ;
  • pour votre résidence principale ;

​Ces spécificités seront mises à jour lorsque le décret n°2019-839 du 19 août 2019 et un arrêté de la même date seront consultables.

Le saviez-vous ?

Jusqu’en 2016, le prêt travaux était soumis à des régimes différents en fonction de son montant : un prêt supérieur à 75.000 euros dépendait des crédits immobiliers, un prêt inférieur à 75.000 euros était un crédit à la consommation.

Depuis le 1er juillet 2016, la distinction de la nature du crédit se fait en fonction de la garantie retenue : seuls les prêts garantis par une hypothèque ou un cautionnement relèvent du crédit immobilier.

A retenir : les points essentiels du prêt travaux

  • les travaux peuvent être financés par votre épargne, par le crédit immobilier d’achat du logement ou par un prêt travaux ;
  • le prêt travaux relève du crédit à la consommation ;
  • les conseils d’un professionnel, comme un courtier immobilier, sont très utiles pour choisir le meilleur financement de vos travaux.

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE