CAFPI Courtier en crédit

L'éco PTZ

Vous avez acquis un logement ancien dont les performances énergétiques sont faibles.
L’éco-prêt à taux zéro vous permet d’assurer la rénovation énergétique de votre bien immobilier, en finançant les travaux réalisés par un professionnel. Il intervient donc après les
prêts immobiliers classiques.

Les grandes caractéristiques

  • L’éco-PTZ peut être demandé jusqu’au 31 décembre 2021 pour financer des travaux précis de rénovation et de performance énergétique.
  • Les travaux doivent être réalisés par une entreprise reconnue garant de l’environnement (RGE).
  • L’éco-PTZ vous permet d’obtenir entre 7 000 € et 30 000 € remboursable en 15 ans.
  • Il est destiné aux travaux réalisés dans votre résidence principale.

Fonctionnement

L’éco-PTZ est octroyé sans condition de ressources à toute personne (propriétaire occupant ou bailleur) pour réaliser un certain nombre de travaux dans sa résidence principale ou la résidence principale de son locataire, achevée depuis plus de 2 ans. Les travaux concernés sont limités. Ils concernent :

  • des travaux d’isolation thermique (sur l’ensemble de la toiture, sur les murs extérieurs, sur les fenêtres en remplacement du simple vitrage, sur les portes, sur les planchers, etc.).
  • des travaux d’équipement (remplacement de systèmes de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire, installation de chauffage ou de production d’eau chaude utilisant une source d'énergie renouvelable).
  • des travaux d’amélioration de la performance énergétique globale.
  • des travaux de réhabilitation de votre système d'assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d'énergie.

Bon à savoir

Dans un immeuble en copropriété, chaque copropriétaire peut également demander un éco-PTZ pour les travaux de rénovation énergétique correspondant à sa quote-part.

Montant et durées

Le montant maximal de l'éco-PTZ varie de 7 000 € (travaux sur des parois vitrées) à 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux ou plus. Il est remboursable sur 15 ans, durée pendant laquelle le bien ne peut être transformé en local commercial, en résidence secondaire ou en location saisonnière.

Bon à savoir

Vous avez 3 ans pour justifier de la fin et de la conformité des travaux réalisés auprès de la banque. Toute modification avec les travaux initialement prévus entraîne des déclarations complémentaires rectificatives.

Un éco-PTZ complémentaire peut être demandé dans les 5 ans après le premier prêt, si vous souhaitez réaliser de nouveaux travaux. La totalité des montants accordés doit rester inférieure au plafond de 30 000 €.

Avantages et Inconvénients

L’avantage principal est évidemment de pouvoir bénéficier d’un prêt à taux zéro. En contrepartie, le formalisme pour obtenir un eco-PTZ et l’obligation de faire appel à un professionnel RGE limitent les possibilités.

L'éco-PTZ peut se cumuler avec d’autres aides comme les aides de l’Anah (Agence nationale d), les aides des collectivités territoriales, les certificats d’économies d’énergie, le prêt à taux zéro d’accession à la propriété (PTZ) le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) ou MaPrimeRenov.

A retenir

  • L'éco-PTZ sert à financer des travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale de plus de 2 ans.
  • La liste des travaux est limitée et ils doivent être réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).
  • Vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro remboursable sur 15 ans d’un montant compris entre 7 000 et 30 000 euros en fonction de travaux envisagés.

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

  • 14094 avis clients certifiés
    4,6 clients sur 5 sont satisfaits
  • Plus de 200 banques
    comparées

  • Plus de 230 agences
    en France et DOM-TOM