CAFPI Courtier en crédit

Calcul du taux d'endettement :
simulateur en ligne 100 % gratuit

Mes revenus

Mes revenus professionnels
Salaire net
€/mois
Primes
€/an

Indiquez le montant de l'ensemble de vos primes annuelles. Si vous n'en avez pas, indiquez 0.

Revenus professionnels de mon co-emprunteur
Salaire net
€/mois
Primes
€/an

Indiquez le montant de l'ensemble des primes annuelles de votre co-emprunteur. S'il n'en a pas, indiquez 0.

Mes autres revenus
Loyers perçus
€/mois
Autres revenus
€/an
Mes revenus
J'emprunte .
Mes revenus et ceux de mon co-emprunteur sont de .

Mes dépenses
Loyer(s) mensuel(s) restant(s) 
Mensualité
€/mois

Indiquez le montant de votre loyer avec les charges incluses et les éventuelles annexes (Parking, Box, …). Si vous n'en avez pas, indiquez 0.

Remboursement crédit immobilier
Mensualité
€/mois

Indiquez le montant de la mensualité de votre crédit immobilier. Si vous n'en avez pas, indiquez 0. Si vous en avez plusieurs, indiquez le montant total de vos mensualités.

Remboursement crédit consommation
Mensualité
€/mois

Indiquez le montant de la mensualité de votre crédit consommation. Si vous n'en avez pas, indiquez 0. Si vous en avez plusieurs, indiquez le montant total de vos mensualités.

Remboursement autres charges
Mensualité
€/mois

Indiquez le montant de la mensualité de vos autres charges (exemple : pension alimentaire). Si vous n'en avez pas, indiquez 0. Si vous en avez plusieurs, indiquez le montant total de vos mensualités.

Mes revenus
J'emprunte .
Mes revenus et ceux de mon co-emprunteur sont de .

Mes dépenses
Mes dépenses mensuelles cumulées sont de .

De taux d'endettement
De reste à vivre
Détail au survol Touchez le graphique
Faire une simulation de rachat de crédits avec un conseiller

Dossier négocié pour obtenir le meilleur taux | Étude gratuite et sans engagement | Réponse sous 48h

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE

Le taux d'endettement : qu'est-ce que c'est ?

Le taux d’endettement détermine le montant qu’un emprunteur peut raisonnablement consacrer au remboursement d’un crédit tout en continuant à vivre correctement. Il est donc égal à une fraction des revenus nets mensuels.

C’est un indicateur déterminant pour les banques dans leur étude d’une demande de crédit. Dans le cadre d’une étude de faisabilité du prêt, les organismes vont affiner ce taux en fonction de leurs paramètres propres et de la situation de chaque emprunteur. Mais le taux d’endettement est une boussole dans la préparation d’une demande de crédit.
En particulier pour les crédits immobiliers, il permet de s’assurer que l’emprunteur pourra rembourser les mensualités même en cas d’évolution légère de sa situation et surtout, de maintenir un reste à vivre suffisant pendant de longues années.

Pourquoi calculer son taux d'endettement ?

Le taux d’endettement fait partie des données à étudier si vous souhaitez prendre un crédit. Sur la base de cet indicateur, les conditions d’octroi de votre prêt seront susceptibles d’évoluer.
C’est pour cela qu’il est important de faire une simulation de taux d’endettement avant de contracter un crédit à la consommation ou immobilier. Notre calculatrice de taux d’endettement vous apporte les informations dont vous avez besoin, en toute simplicité et sans engagement.

Le taux d’endettement permet de connaître la part de vos revenus mensuels allouée au paiement des échéances de vos différents emprunts.
Ce calcul du ratio d’endettement est donc indispensable si vous souhaitez financer un projet avec un emprunt. Il permet de vérifier que les nouvelles échéances de prêt sont compatibles avec votre situation financière globale.

Calculer son taux d’endettement permet également d’optimiser son crédit pour obtenir la durée de prêt la plus courte en augmentant au maximum la mensualité. Incidemment, plus la durée d'emprunt est courte, plus vous obtenez un meilleur taux. Et, au final, moins le coût global de l’emprunt, incluant assurance et garantie, vous coûtera cher !
C’est ce point d’équilibre optimal qu’il faut chercher à atteindre non seulement par rapport au taux maximal admis par la banque mais aussi en fonction de vos besoins et de votre train de vie personnel.

Comment calculer son taux d’endettement pour un prêt ?

La formule du taux d’endettement est simple :

Taux d’endettement = montant du ou des crédits et charges fixes x 100 / revenus (salaires nets + autres revenus financiers)

Exemple : le montant de la mensualité d’un emprunteur est de 500 €, tandis que son salaire net mensuel est de 1 800 €. Le calcul du taux d’endettement est le suivant : 500 x 100 / 1 800 = 27,7 %.Le taux d’endettement de cet emprunteur est de 27,7 %.

Quel est le taux d'endettement maximal autorisé ?

Aucun texte de loi ne définit de taux d’endettement maximum. Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) établit périodiquement des recommandations. Les dernières de décembre 2020 fixent un taux d’endettement maximum à 35 % des revenus de l’emprunteur. Un tiers des revenus consacré au remboursement des crédits semble raisonnable.
Au-delà de 35 %, on estime que l’emprunteur pourrait rencontrer des difficultés pour faire face à ses échéances de prêt.

Les banques suivent en général ces recommandations mais peuvent s’adapter à la situation de chacun. Le HSCF prévoit d’ailleurs que les banques puissent déroger à ses recommandations dans 20 % des dossiers de financement, soit un dossier sur 5 !

Il est donc tout à fait possible de signer un prêt avec un taux d’endettement supérieur à 35 % dès lors que le dossier de financement comporte des éléments cohérents. Chaque banque a ses propres ratios, critères et systèmes d’évaluation plus ou moins automatisés. De nombreuses données sont prises en considération dans l’appréciation globale de la demande de prêt : le montant de l’apport personnel, la capacité à épargner chaque mois, la gestion des comptes de manière raisonnable, les revenus, etc.

Il sera plus facile de déroger à la règle des 35 % dans les cas suivants notamment :

  • Les prêts avec une durée de remboursement courte : en cas de difficulté de remboursement, il est facile pour le prêteur d’allonger la durée du crédit tout en diminuant la mensualité de l’emprunteur.
  • Les revenus élevés : les établissements de prêt sont plus enclins à accorder une dérogation lorsque le reste à vivre est déjà important. Ainsi, au-delà du pourcentage, c’est le montant alloué à la vie de la famille selon sa composition qui est apprécié au cas par cas.
  • Les situations professionnelles stables comme les fonctionnaires : la sécurité de l’emploi constitue une garantie supplémentaire qui peut inciter les prêteurs à être plus flexibles quant au taux d’endettement maximum accepté.
  • L’âge de l’emprunteur : la jeunesse laisse espérer une augmentation de salaire dans les prochaines années.
  • Le saut de charge : c’est la différence éventuelle entre le montant du loyer payé jusque-là et le montant de la mensualité de crédit immobilier.
  • L’épargne : comme toujours, montrer une capacité d’épargne régulière rassure les banques !

Comment fonctionne notre simulateur de taux d’endettement ?

Si la formule de calcul du taux d’endettement est simple, son application grâce à un simulateur nécessite quelques explications pour bien comprendre les montants demandés.

Si vous souhaitez obtenir un crédit avec un co-emprunteur, pensez bien à lister les charges et revenus des deux cotitulaires de l’emprunt.

▶ Les revenus professionnels

Vous devez prendre en compte vos revenus nets avant impôts, ainsi que ceux de votre co-emprunteur :

  • votre salaire mensuel imposable : simple pour les revenus fixes de fonctionnaires ou de salariés (les salariés avec une rémunération fixe et variable peuvent faire une moyenne du salaire perçu durant les 3 ou les 6 derniers mois).
  • vos primes certaines annuelles comme un 13e mois (mais pas une prime exceptionnelle).
  • vos pensions de retraite.
  • les revenus de remplacement tels que allocations de retour à l’emploi (allocations chômage) ou allocation aux adultes handicapés.

Bon à savoir : toutes les banques n’ont pas la même définition des revenus dans le calcul du taux d’endettement. Par exemple, certains organismes de crédit incluent les allocations familiales alors que d’autres les excluent. De la même manière, les indemnités journalières maladie ne sont en général pas prises en compte.

Les entrepreneurs, quelle que soit leur activité (agricole, commerciale, artisanale ou libérale), doivent baser leur simulation de taux d’endettement sur leurs résultats annuels. Au moment de la constitution du dossier de financement, les banques exigeront les chiffres des 3 dernières années pour apprécier l’évolution de l’entreprise.

▶ Les autres revenus

D’autres revenus certains et récurrents peuvent entrer dans le calcul de l’endettement : les loyers perçus sur un bien donné en location, les rentes d’assurance-vie, les pensions alimentaires ou prestations compensatoires pérennes.

Certaines banques appliquent une décote, autour de 30 %, de ces revenus, jugés moins stables que les rémunérations professionnelles. Dans notre simulation en ligne, mettez le montant total des loyers et pensions perçus.

▶ Les dépenses

Attention, dans le taux d’endettement, il ne s’agit pas de prendre en compte toutes les dépenses du budget familial !
Un grand nombre de dépenses, considérées comme obligées, font partie du reste à vivre : dépenses d’énergie, de téléphonie, d’assurance, de nourriture, de transport, etc.

Seules certaines charges doivent figurer dans le simulateur de taux d’endettement :

  • Les loyers (si vous êtes locataire) charges comprises, y compris pour les annexes telles que le parking.
  • Les mensualités totales de vos crédits immobiliers ou de vos crédits à la consommation en cours de remboursement.
  • Certaines autres charges comme le paiement d’une pension alimentaire.

Quelle est la différence entre endettement et surendettement ?

L’endettement est un bon moyen de réaliser des projets, surtout lorsque les taux d’intérêt sont bas, comme c’est le cas actuellement pour les meilleurs taux immobiliers. Parfois, la multiplication des envies de consommation peut conduire à des situations compliquées lorsque les prêts s’accumulent.

C’est la raison d’être du taux d’endettement : déterminer un point d’équilibre général tout en laissant une marge d’appréciation aux banques. Ainsi, l’endettement est considéré comme non dangereux jusqu’à 35 %, et nous l’avons vu un peu plus dans certaines situations.

On commence à parler de surendettement lorsque le montant de toutes les mensualités d’emprunt atteint ou dépasse 50 % des revenus du foyer. C’est en général à ce moment-là que les premières difficultés de remboursement de crédit peuvent survenir. Pour autant, il est parfois possible de négocier avec sa banque des assouplissements dans le cas de crédit modulable ou de regrouper ses crédits en une seule mensualité pour retrouver un taux d’endettement correct.
Et, au-delà de l’endettement, le rachat de crédits peut permettre de trouver une gestion financière plus saine et plus simple.

Regrouper ses crédits pour diminuer son taux d’endettement

Une autre solution pour faire baisser son taux d’endettement consiste à regrouper ses crédits en un seul. Le rachat de crédits permet de diminuer le montant total des mensualités de tous les crédits en les fusionnant en une mensualité unique. Par conséquent, cela diminue le taux d’endettement de l’emprunteur ou du foyer.

La simulation du taux d’endettement dans un rachat de crédits est donc primordiale. Elle permet de visualiser la situation avant et après le regroupement pour parvenir à une solution viable avec un reste à vivre suffisant. Les simulateurs en ligne de rachat de crédits sont simples et intuitifs. Cependant, pour bénéficier d’une simulation au plus juste, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un courtier.

Très souvent, le crédit immobilier est négocié à un instant donné. Une baisse des revenus ou une augmentation des dépenses contraintes, le besoin d’un crédit à la consommation ou d’un prêt personnel peut remettre en cause le taux d’endettement calculé initialement. Pour autant, il ne faut pas renoncer car les perspectives offertes par un rachat de crédits peuvent apporter un rééquilibrage de l’endettement familial. Les organismes de crédit étudient minutieusement les demandes de regroupement de prêt et il est très utile d’engager cette démarche avec l’accompagnement d’un expert pour mettre toutes les chances de son côté.

C’est une solution à étudier dès les premières difficultés de fin de mois pour rééquilibrer le budget familial rapidement. Le rachat de crédits peut non seulement diminuer le taux d’endettement mais donner un nouveau souffle pour envisager de nouveaux projets. Un crédit immobilier engage pour de longues années pendant lesquelles la situation personnelle et professionnelle évolue. N’hésitez pas à faire le point périodiquement avec votre banque ou avec un courtier.

À retenir

  • Le taux d’endettement est un indicateur important dans une demande de crédit.
  • Il détermine la part allouée au remboursement des prêts par rapport aux revenus de l’emprunteur.
  • Le HCSF recommande de ne pas aller au-delà d’un taux d’endettement de 35 % mais les banques bénéficient d’une marge d’appréciation en fonction de leurs propres critères.
  • Pour calculer un taux d’endettement, notre simulateur en ligne prend en compte les revenus certains et pérennes auxquels il soustrait essentiellement les charges fixes et crédits en cours.
  • Lorsque le taux d’endettement dépasse 50 %, on peut se trouver en situation de surendettement. Il ne faut pas attendre d’en arriver là pour regrouper ses crédits et retrouver un équilibre budgétaire.
  • Les courtiers CAFPI accompagnent les emprunteurs dans la réalisation de tous leurs projets, grâce à leur indépendance et leur expertise.
Regroupez tous vos crédits en un seul !

Obtenez le meilleur taux | Réduisez vos mensualités | Recevez une étude personnalisée

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE