CAFPI Courtier en crédit

Rachat de crédit pour personne invalide ou en situation de handicap

Les accidents de la vie peuvent rendre chacun de nous invalide ou en situation de handicap du jour au lendemain. La vie ne doit pas s’arrêter pour autant. Au-delà de l’aspect moral ou physique, certaines nouvelles dépenses sont parfois nécessaires afin d’aménager le logement. Vous ressentez une inquiétude par rapport au remboursement de vos crédits en cours ? Vous voulez savoir comment mieux équilibrer votre budget ?
Avez-vous pensé au rachat de crédits ? Cela peut être une solution pour obtenir une meilleure visibilité lors d’un changement de situation. Nos courtiers en rachat de crédits vous accompagnent à tout moment de la vie, y compris dans les plus difficiles, pour vous conseiller sur les meilleures solutions !

Rachat de crédits et invalidité

Chaque année, des milliers de français ont un accident qui modifie complètement le cours de leur vie. Lorsque vous vous retrouvez en situation de handicap ou d’invalidité, les échéances de vos crédits en cours se poursuivent. La baisse de vos revenus, en raison d’un long arrêt de travail ou de l’impossibilité de poursuivre une carrière, peut alors compromettre votre équilibre budgétaire.

Souvenez-nous que vos crédits immobiliers, notamment, sont couverts par une assurance emprunteur. Cette assurance sert à couvrir les accidents de la vie et prend le relais en cas d’invalidité totale ou partielle, au-delà d’un certain seuil.

D’autres crédits immobiliers sont modulables : chaque année, vous modifiez la mensualité de l’emprunt à la hausse comme à la baisse pour prendre en compte les modifications de vos revenus. Enfin, le regroupement de crédits peut être une solution avantageuse pour gérer plus sereinement ses finances lorsqu’une personne se retrouve invalide ou handicapée :

  • Une seule mensualité plus faible (en contrepartie d’un allongement de la durée du crédit) en adéquation avec les nouveaux revenus ou la pension d’invalidité ;
  • Une seule banque créancière avec laquelle négocier un meilleur taux, surtout si vos crédits étaient relativement anciens ;
  • Une meilleure visibilité sur votre budget et votre équilibre financier. C’est l’assurance d’une sérénité dont vous avez besoin.

Bon à savoir

L’invalidité est divisée en 3 grandes sections :

  • Invalidité de 1ère catégorie : lorsque vous pouvez continuer à exercer une activité professionnelle ;
  • Invalidité de 2ème catégorie : lorsque votre mobilité est impactée à plus de 30 %. Vous bénéficiez alors d’une pension d’invalidité.
  • Invalidité de 3ème catégorie : lorsque les gestes du quotidien sont réalisés avec une aide externe.

Exemple de rachat de crédit

Situation de notre client

Charly et Lilou mariés, sans enfants à charge, sont propriétaires acquittés de leur résidence principale. Monsieur est salarié en CDI et Mme sans activité, elle touche une pension d’invalidité de catégorie 1. Ils ont 4 prêts en cours et un découvert bancaire. Ils ne souhaitent pas reprendre la LOA. Ils souhaitent

Regrouper leurs prêts consommation pour alléger leurs mensualités
Avoir une meilleure gestion financière

Solution proposée par CAFPI

Grâce à la solution CAFPI ils ont pu regrouper leurs 4 crédits conso et obtenir la mise en place d’un prêt de 32 000 € sur 180 mois à taux 3.75 %. Ils ont désormais plus qu’une seule mensualité pour leurs crédits conso, et bénéficient en plus d’une enveloppe de 3 000 € de trésorerie.

  • - 14 % sur le taux d’endettement
  • + 511 € de reste à vivre
  • + un budget maîtrisé
  • Avant

    Revenus du couple 3587  €
    Total mensualités rachetées 744  €
    Total mensualités conservées 482  €
    Revenu disponible 2361 €
    34%
    Détail au survol Touchez le graphique
    De taux
    d'endettement
  • Aprés

    Revenus du couple 3587  €
    Total mensualités rachetées 232,71 €
    Total mensualités conservées 482  €
    Revenu disponible 2873 €
    20%
    Détail au survol Touchez le graphique
    De taux
    d'endettement
DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE

Comment obtenir un rachat de crédits en situation de handicap ou d’invalidité ?

Vous pouvez négocier un rachat de crédits si vous êtes en situation d’invalidité de première catégorie. En effet, vous poursuivez une activité professionnelle et vos revenus sont pris en compte dans le calcul de votre taux d’endettement.

Les personnes en situation d’invalidité de deuxième catégorie touchent une pension d’invalidité dont le montant est pris également en compte par la banque.

Quelle que soit votre situation, un regroupement de crédits est toujours possible. En revanche, la banque peut demander une assurance emprunteur adaptée à votre handicap. C’est là le point le plus complexe : trouver la meilleure assurance emprunteur en cas d’invalidité et surtout au moindre coût. Le calcul du gain total d’un rachat de crédits devra s’apprécier en prenant en considération ce paramètre. En effet, le montant global de l’assurance risque d’être important.
S’il peut être compliqué de trouver une assurance adaptée en cas de handicap ou d’invalidité, sachez toutefois qu’ils existent des solutions sans assurance. Si vous optez pour une solution sans assurance, informez-vous au préalable des risques pris.

Consulter un expert CAFPI pour connaitre les possibilités les mieux adaptées à votre situation peut vous faire gagner un temps précieux.

Avec un dossier très complet et les conseils d’un courtier CAFPI, vous mettez toutes les chances de votre côté. Il connaît les assurances spécialisées et les mécanismes adaptés comme la convention AERAS (si vous avez moins de 70 ans et un emprunt total inférieur à 320 000 euros).

Bon à savoir

Si vous êtes propriétaire, utilisez votre bien immobilier pour garantir le rachat de crédits par le système de l’hypothèque ou de la caution ! Vous augmentez les chances de convaincre une banque d’accepter un regroupement de crédit en situation de handicap ou d’invalidité.

A retenir

  • Un rachat de crédit lorsqu’on est invalide ou en situation de handicap est toujours envisageable.
  • Vos rémunérations, si vous continuez une activité professionnelle, et votre pension d’invalidité sont prises en compte dans le calcul de votre taux d’endettement.
  • Il n’est pas facile de trouver une assurance à un coût correct. Toutefois des solutions existent (convention AERAS, assurances spécialisées, financement sans assurance).
  • L’accompagnement d’un expert du rachat de crédit, en situation de handicap ou d’invalidité, est alors très pertinent et vous permettra d’aborder sereinement l’ensemble des démarches associées.

Regroupez tous 
vos crédits en un seul !

  • Obtenez le meilleur taux
  • Réduisez vos mensualités
  • Recevez une étude personnalisée
  • 17370 avis clients certifiés
    4,7 clients sur 5 sont satisfaits
  • 1 seule mensualité
    pour tous vos crédits
  • Plus de 240 agences
    en France et DOM-TOM

Exemple réel de financement accepté par les clients. Pour des raisons de confidentialité les identités ont été modifiées. Avant l’opération de regroupement de crédits, le total des mensualités des crédits souscrits par Charly et Lilou s'élevait à 1226 €. L'opération de regroupement de crédits présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt fixe de 3,75 % sur une durée de 180 mois. Sont inclus tous les frais liés à l'opération y compris nos honoraires d’intermédiation et les frais de dossiers, hors assurance facultative. Conditions applicables aux crédits aux particuliers, en vigueur au 12/06/2018 (susceptibles d’évolution). L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant acceptation définitive de son crédit.