8 min

Guide du rachat de crédits

Guide du rachat de crédits Guide du rachat de crédits

Vous avez accumulé plusieurs crédits ou vous remboursez un seul crédit important ? Vous souhaitez disposer d’une trésorerie plus importante en fin de mois ? Le rachat de crédit peut être une opération intéressante dans votre situation. C’est une opération délicate destinée à réorganiser vos emprunts en fonction de votre budget et de vos projets. CAFPI vous donne les informations fiables pour tout comprendre sur le regroupement de crédits. Suivez notre guide !

Le rachat de crédits : qu’est-ce que c’est ?

Le rachat de crédits est une opération de regroupement de plusieurs prêts en un seul. Il permet à l’emprunteur de restructurer ses dettes, autour d’un prêt unique, remboursé à l’aide d’une mensualité unique.

Ce regroupement de crédits offre un prêt à taux moins élevé, assorti d’une durée de remboursement plus longue. Ainsi, la mensualité est allégée par rapport à la somme des mensualités précédentes. L’emprunteur augmente son “reste à vivre” et peut envisager le financement de nouveaux projets.

Avant de se lancer dans une opération de rachat de crédits, l’emprunteur doit maîtriser les règles, les risques et les avantages de ce dispositif. C’est la raison pour laquelle les conseils d’un courtier sont précieux afin de ne pas se sentir seul. Le rachat de crédits peut sembler complexe, en particulier dans le vocabulaire utilisé. N’hésitez pas à poser toutes vos questions à un courtier avant de vous engager. Le calcul de tous les frais annexes doit être réalisé (indemnités de remboursement anticipé, frais de dossier, assurance et garantie, etc.). 

Le rachat de crédits : comment ça fonctionne ?

Le rachat de crédits consiste à rembourser par anticipation tous vos crédits en cours. L’emprunteur les remplace par un nouveau crédit global. En général, le nouvel organisme de prêt gère le remboursement anticipé auprès des différents prêteurs.

Vous pouvez réaliser une demande de rachat de crédits en ligne gratuitement. Auparavant, exploitez nos simulations de rachat de crédits pour définir globalement votre situation financière. Ensuite, plusieurs étapes se mettent en place :

  1. vous déposez une demande en ligne de rachat de crédits ; 
  2. nous étudions votre dossier très rapidement ; 
  3. un de nos spécialistes du rachat de crédits vous contacte pour affiner le projet et monter un dossier de rachat de crédits complet avec toutes les pièces justificatives ; 
  4. si le regroupement est accordé, vous signez votre nouveau prêt et commencez à rembourser une mensualité unique.

Les différentes étapes d’un rachat de crédits interviennent rapidement. Si la demande de regroupement se fait en ligne, vous pouvez poser toutes les questions à un courtier CAFPI en parallèle.

Pour étudier votre dossier de rachat de crédits, vous devrez fournir plusieurs documents et justificatifs :

  • Votre identité et votre situation familiale : une pièce d’identité (carte d’identité, passeport, titre de séjour) avec votre livret de famille, et le jugement de divorce éventuel. 
  • Vos revenus : vos 3 derniers bulletins de paie si vous êtes salarié, vos 3 dernières liasses fiscales si vous êtes entrepreneur, votre dernier avis d’imposition, tout justificatif de versement de pension de retraite ou d’allocations, etc. 
  • Vos emprunts en cours : vos offres de prêts et vos tableaux d'amortissement, tous vos relevés de comptes bancaires sur les 3 derniers mois. 
  • Votre logement : votre titre de propriété, votre taxe foncière et taxe d'habitation, votre quittance de loyer, une évaluation de la valeur de votre bien immobilier.

Ces pièces justificatives peuvent légèrement varier en fonction de l’organisme de crédit. Renseignez-vous au préalable auprès de votre courtier CAFPI qui vous remet la liste de toutes les pièces justificatives nécessaires en fonction de votre situation spécifique. 

Pourquoi réaliser un rachat de crédits ?

Regrouper ses crédits permet tout d’abord d’avoir une meilleure visibilité sur sa situation financière et son budget. En étalant sa dette sur une durée de remboursement plus longue, la restructuration offre un nouvel équilibre budgétaire bienvenu.

Le rachat de crédits offre un nouveau taux d’intérêt et des mensualités plus faibles. L’emprunteur retrouve ainsi un peu de sérénité pour envisager de nouveaux projets ou en cas de coup dur. Il assume plus facilement ses charges mensuelles chaque mois (loyer, chauffage, impôts, abonnements, nourriture, habillement). Le regroupement de crédits offre une plus grande souplesse et un second souffle dans une gestion de budget familial parfois rigide.

Le rachat de crédits peut aussi tout simplement se réaliser pour profiter de meilleurs taux, lorsque l’emprunteur a souscrit un prêt depuis longtemps. Profiter des évolutions favorables du marché des taux peut constituer une opération intéressante.

Enfin, regrouper ses crédits facilite la vie quotidienne. C’est parfois l’argument de l’emprunteur. Si vous avez souscrit au fil des années un crédit immobilier, un crédit auto, un crédit travaux et un crédit à la consommation, pourquoi ne pas envisager un rachat de crédits ? Disposer d’un seul prêt auprès d’un seul établissement de crédit et rembourser une mensualité unique simplifie la vie ! 

A qui s'adresse le rachat de crédits ?

Dès lors que vous avez au minimum un emprunt en cours de remboursement, vous pouvez vous intéresser au rachat de crédit.

En général, la question d’un rachat de crédits se pose lors d’un changement de situation personnelle

  • en cas de divorce ou de séparation, 
  • avec l’arrivée d’un nouvel enfant ou la nécessité d’un déménagement, 
  • simplement pour alléger ses mensualités de crédit, 
  • lors d’une baisse prévisible des revenus (départ en retraite, perte d’emploi, baisse du chiffre d’affaires pour les chefs d'entreprise et les indépendants, etc.).

Le regroupement de crédits peut aussi s’envisager dans toutes les situations professionnelles : 

  • pour les fonctionnaires, 
  • pour les chefs d’entreprise, les entrepreneurs et les professions libérales, 
  • pour les salariés, 
  • pour les personnes sans emploi.

Quelle que soit votre situation financière, n’hésitez pas à contacter un courtier pour réaliser une étude de rachat de crédits. Même si vous avez besoin d’un rachat de crédits urgent, prenez le temps de réaliser une étude avec un courtier. Il vous indique très rapidement si vous êtes éligible à un regroupement de crédits et vous en présente les enjeux.

Bon à savoir

La véritable question est “quand faire un rachat de crédits” ? En effet, le rachat de crédits s’effectue en général pendant le premier tiers de la durée totale de remboursement des crédits. Par exemple, 7 ans pour un crédit immobilier sur 21 ans. C’est en effet les premières années que la modification du taux d’intérêt a le plus de répercussions. Pendant les premiers mois de remboursement de prêt, le capital restant dû diminue peu.

Quels sont les avantages du rachat de crédits ?

Le rachat de crédits offre de multiples avantages : 

  • la simplicité avec un seul organisme de crédit créancier et un interlocuteur unique ; 
  • la lisibilité de la situation financière grâce à une seule mensualité de crédit, prélevée chaque mois à date fixe ; 
  • un nouveau plan de financement avec des réductions de mensualités pouvant atteindre jusqu’à 60 % du montant actuel de l’ensemble des mensualités.

Le regroupement permet de diminuer son taux d’endettement et de pouvoir obtenir une trésorerie supplémentaire. En améliorant sa gestion quotidienne, l’emprunteur est en capacité de se projeter à nouveau. La durée totale du nouveau crédit se calcule en fonction du niveau d’endettement maximal possible. Cela tient compte de l’ensemble de vos revenus et prévisions de revenus pendant la durée du prêt.

En utilisant les services d’un courtier, l’emprunteur est accompagné dans ses démarches de regroupement de crédits. Il peut obtenir des réponses à toutes ses questions sur cette opération parfois complexe.

En contrepartie, l’inconvénient principal du rachat de crédits est l’allongement de la durée de remboursement et l’augmentation du coût total du crédit.

Bon à savoir

Le regroupement de vos crédits entraîne le remboursement par anticipation de vos anciens prêts. Cette démarche peut générer des indemnités de remboursement anticipé. Vous devez donc apprécier l’ensemble des frais générés par le regroupement avant de signer un nouveau contrat ou une nouvelle offre de prêt. Comme tout crédit, obtenir un meilleur taux n’est pas le seul objectif ! 

Quel est le coût d’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération aux multiples avantages, mais qui a un coût. 
En vous servant de notre calculette dédiée à la restructuration des dettes, vous pourrez avoir une première estimation du montant de votre nouvelle mensualité. Mais notre guide sur le rachat de crédit ne serait pas complet si nous ne faisions pas un tour d’horizon des frais liés au regroupement de dettes

▶ Les indemnités de remboursement anticipé (IRA) 

Les IRA sont une forme de compensation demandée par l’organisme prêteur initial. En effet, lorsque vous décidez de faire racheter vos dettes, cela représente un « manque à gagner » pour l’établissement bancaire, car vous n’aurez alors pas payé tous les intérêts qui auraient dû l’être suivant ce que stipulait le contrat de crédit. 

Sachez tout de même que le montant qui peut vous être demandé est encadré par la loi et répond à quelques conditions. 

Ainsi, quand le regroupement d’emprunts (et donc le remboursement anticipé) porte sur des crédits à la consommation, la banque ne peut pas appliquer de pénalités s’il s’agit d’ : 

  • un crédit qui n’est pas à taux fixe au moment du remboursement ; 
  • un crédit amortissable dont le montant à rembourser est inférieur à 10 000 € ; 
  • un découvert bancaire ; 
  • un crédit renouvelable ; 
  • un crédit à la consommation contracté avant le 30 avril 2011. 

Par contre, des indemnités de remboursement anticipé pourraient être demandées si le crédit à la consommation contracté est supérieur à 10 000 €. 

Notez que plus l’échéance est éloignée dans le temps, plus le montant des IRA sera élevé ; mais toujours en étant encadré : 

  • pas plus de 1 % de la somme à rembourser si la fin du crédit arrive dans plus d’un an ; 
  • pas plus de 0,5 % de la somme à rembourser si la fin du crédit arrive dans moins d’un an.
Bon à savoir

Le remboursement du capital restant dû pour un crédit à la consommation peut être effectué même si le contrat ne précise ni cette possibilité ni les conditions qui s’y rapportent.

Pour le remboursement d’un crédit immobilier, la banque ne pourra pas non plus dépasser un plafond pour les IRA. Elle devra choisir le montant le plus faible entre 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé et 3 % du capital restant dû.

Bon à savoir

Le montant des IRA pour le remboursement d’un crédit immobilier et les règles du paiement par anticipation doivent être précisés dans le contrat de crédit. N’hésitez pas à faire appel à CAFPI pour négocier ces termes afin qu’ils soient les plus avantageux possible.

▶ Les intérêts 

Lorsque les dettes à regrouper le seront au sein d’un nouvel organisme, vous aurez un seul et nouveau crédit au lieu de plusieurs. Et comme tout prêt, vous aurez à rembourser le capital emprunté et ses intérêts. 

▶ L’assurance emprunteur 

La souscription à une assurance emprunteur peut être demandée dans le cadre d’un rachat de crédits. Son montant variera en grande partie suivant le profil de l’emprunteur (âge, état de santé, situation professionnelle, etc.). Elle servira de garantie à la banque puisque l’assureur s’engage à payer à la place de l’emprunteur si ce dernier ne peut plus se charger du remboursement de ses mensualités. 

L’assurance interviendra donc suivant les garanties choisies. Il s’agit généralement d’une couverture en cas d(e)’ : 

  • décès ;
  • invalidité permanente totale ou partielle (IPT/IPP) ; 
  • incapacité temporaire totale (ITT) perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). 

La garantie perte d’emploi est le plus souvent facultative.

Bon à savoir
  • S’il est tout à fait faisable de négocier les primes et les cotisations d’assurance, lors des pourparlers faites aussi en sorte de vérifier les conditions d’exclusion de garanties. 
  • L’assurance emprunteur n’est pas légalement obligatoire, mais est souvent demandée par les établissements de crédit. 
  • Vous pouvez souscrire une assurance dans l’établissement de votre choix ; et ce, même s’il ne s’agit pas de l’organisme chargé de la restructuration de vos dettes.

▶ Les frais liés à la garantie 

La garantie est une sûreté supplémentaire que pourrait demander l’organisme de rachat de crédit. En effet, comme l’assurance emprunteur, la garantie permet à la banque qui regroupe vos dettes de s’assurer du paiement de votre nouvel emprunt même si vous faisiez face à des difficultés pour le remboursement. 

La garantie peut prendre plusieurs formes. Il pourra, entre autres, s’agir d’ : 

  • une hypothèque : qui engage un bien immobilier. Ainsi, en cas de défaut de paiement, la banque peut demander la saisie du bien hypothéqué et se rembourser sur le prix de sa vente. On parlera alors de rachat de crédit hypothécaire. À noter que la mise en hypothèque d’un bien doit se faire par l’intermédiaire d’un notaire. Son intervention engendre des frais en plus de ce que coûtera l’opération en elle-même (émoluments, taxe de publicité foncière, contribution de sécurité immobilière, TVA, droits d’enregistrement, etc.) ; 
  • une caution : un rôle que peut jouer l’un de vos proches (personne physique) ou un organisme de cautionnement (personne morale). Si la caution est une personne physique, vous n’aurez pas à payer de frais sauf si pour vous servir de garantie, elle propose d’hypothéquer un bien (cautionnement hypothécaire). Pour le cas d’un organisme spécialisé, vous aurez à vous acquitter d’une commission et d’une contribution à un fonds mutuel de garantie.
Bon à savoir

Pouvoir offrir une garantie à la banque est un réel atout pour votre dossier. Il peut même être indispensable si vous projetez de demander un regroupement d’emprunts immobiliers ou un rachat de crédits avec trésorerie pour financer un projet.

▶ Les frais de dossier 

Avant que votre demande de regroupement de crédit ne soit acceptée, la banque étudiera votre dossier. C’est après un avis favorable pour la restructuration de vos dettes que l’établissement financier vous demandera de vous acquitter de ces frais. De manière générale, les frais de banque tournent autour de 1 %. Le montant variera selon les tarifs appliqués par l’organisme financier, mais aussi suivant la qualité de votre dossier ; d’où l’importance de faire appel à l’expertise d’un courtier qui aura les compétences pour vous aider à constituer, dès le départ, un dossier complet et de qualité. 

▶ Les frais de mandat ou frais de courtage 

Le coût des services d’un courtier dépendra, lui aussi, de l’établissement que vous contactez. Il prendra en compte la nature des prestations et de la prise en charge. Malgré ces frais, votre investissement vous fera gagner du temps et vous assurera un accompagnement personnalisé pour des démarches exécutées correctement. Vous aurez, en plus, les réponses aux questions que vous pourriez vous poser sur les données déterminantes pour un rachat de crédits (taux d’endettement, capacité d'emprunt et de remboursement, etc.).

Quels types de crédits peuvent être regroupés ?

Tous les types de crédits peuvent faire l'objet d’un regroupement de prêts :

Le rachat de crédits s’envisage pour financer de nombreux projets : 

  • une nouvelle acquisition immobilière,
  • des travaux de décoration, d’aménagement ou de renouvellement de l’électroménager,
  • une nouvelle voiture ou une moto,
  • un rachat de soulte et ainsi sortir d’une indivision ou d’une séparation,

Vous pouvez donc aussi bien racheter un crédit immobilier avec des crédits conso qu’un prêt personnel avec crédits consommation. Vous pouvez également inclure des découverts bancaires. Une autre idée reçue fréquente sur le rachat de crédits : vous ne perdez pas le bénéfice de certains prêts aidés lors du regroupement de crédits.

Important

Le prêt à taux zéro (PTZ+) peut également entrer dans une opération de rachat de crédits ! 

Quelle est la différence entre rachat de crédits et renégociation de prêt ?

La renégociation de prêt consiste à rencontrer son banquier pour discuter des modalités d’un prêt en cours de remboursement. Depuis ces dernières années, la négociation de prêt porte en général sur un crédit immobilier relativement ancien. En effet, la baisse des taux d’intérêts incite à renégocier le taux de son crédit immobilier.

De nombreuses offres de prêts immobilier comportent également des clauses de modularité du crédit. En cas de difficulté passagère ou de changement de situation, vous pouvez périodiquement modifier le montant de votre mensualité.

La renégociation de prêt concerne votre banque, votre créancier actuel, pour un seul crédit à la fois. Si vous avez souscrit plusieurs crédits de différentes natures, cela implique de négocier auprès de chaque banque et pour chaque prêt. Le calcul des différents coûts, des frais, et des gains peut s'avérer compliqué.

Le rachat de crédits peut concerner l’ensemble de vos emprunts, même si ce n’est pas une obligation ! En les remboursant tous par anticipation, l’emprunteur reprend un seul crédit. Au-delà du meilleur taux, le rachat de crédits permet de retrouver une souplesse et de la simplicité dans la gestion de son budget.

Bon à savoir

L’assurance emprunteur peut également faire l’objet de modifications tout au long de l’emprunt ! Aujourd’hui, l’assurance de prêt représente une somme importante chaque mois. La délégation d’assurance et le changement d’assurance emprunteur sont des droits offerts aux particuliers.

À retenir
  • On parle de rachat de crédits pour désigner l’opération de regroupement de plusieurs prêts en un seul et même emprunt.
  • L’objectif du rachat de crédits est d’obtenir un crédit à un meilleur taux avec des mensualités moins importantes, en échange de l’allongement de la durée de remboursement.
  • Faites une simulation en ligne sur notre site avant de vous engager !
  • Le rachat de crédits permet de bénéficier d’un seul créancier et d’une seule mensualité. C’est l’assurance d’une meilleure visibilité et d’une meilleure gestion de son budget au quotidien.
  • Le rachat de crédits engendre des frais, composés notamment d’indemnités de remboursement anticipé (IRA), d’intérêts bancaires, des frais d’assurance emprunteur, des frais de garantie, des frais de dossier et des frais de courtage.
  • Le regroupement de crédits peut intéresser tout emprunteur qui fait face à un changement dans sa situation financière, familiale ou professionnelle. C’est également le cas lorsqu’il souhaite financer un nouveau projet et obtenir une trésorerie complémentaire. 
     
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 29/12/2020
Mis à jour le 07/11/2022
Regroupez tous vos crédits en un seul !
Démarrez une étude gratuite

Rachat de crédits

Réduisez jusqu'à 60%
vos mensualités(1) !
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 27 042 avis
230 Agences
1 Taux - 1 Crédit - 1 Mensualité