CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide du premier achat

L'achat dans l'ancien, spécificités

L’achat d’un bien dans l’ancien est un projet immobilier d’envergure. Quelques vérifications préalables s’imposent. Vous devez également maîtriser les spécificités d’un logement qui a déjà été habité.
Comment ne pas se tromper lors du choix d’une maison ou d’un appartement dans l’ancien ? Quelles sont les particularités de ce type de projet ?

Comment réussir un achat immobilier dans l’ancien ?

Un logement est considéré ancien lorsqu’il a déjà fait l’objet d’une mutation : une vente, une donation, un héritage. Il a donc déjà été habité au moins une fois avant vous. Peu importe l’âge du bâtiment : une maison récente de 6 ans est considérée comme un achat dans l’ancien au même titre qu’un appartement situé dans un immeuble du XIXème siècle.

Pour monter le dossier de financement, vous devez prendre en compte les coûts spécifiques d’un achat dans l’ancien :

  • Les frais d’acquisition ou frais de notaires sont plus élevés car ils comprennent des droits de mutation : prévoyez environ 7 à 8 % du prix de vente ;
  • Les aides sont moins nombreuses que pour l’achat dans le neuf. Toutefois, le prêt à taux zéro (PTZ) peut fonctionner dans certaines zones ;
  • Le montant des travaux doit être bien évalué et il est prudent de garder une réserve pour les mauvaises surprises lors de la réalisation des travaux ;
  • Les travaux dans l’immeuble si vous achetez un appartement en copropriété. Qui dit appartement ancien dit immeuble ancien. Les travaux de copropriété, comme un ravalement de façade ou une réfection de toiture, peuvent vite augmenter le budget.

A noter

Si vous choisissez de faire une acquisition dans l'ancien, votre courtier CAFPI optimisera votre plan de financement en fonction de votre projet et des spécificités du bien. Pour les frais de notaire, vous pouvez déjà faire une estimation en ligne grâce à notre simulateur de frais de notaire.

Habiter un logement ancien coûte aussi plus cher ! Les dépenses d’entretien et les dépenses d’énergie sont souvent plus élevées. Vous devez anticiper ces coûts lors du montage du plan de financement pour calculer un “reste à vivre” réaliste.

Quels sont les avantages de l’achat dans l’ancien ?

Ces éléments ne doivent pas vous rebuter. Bien au contraire, car l’achat d’un logement ancien vous offre aussi de multiples avantages :

  • Une meilleure localisation : les appartements anciens sont au cœur des centres des grandes villes. Situés à proximité des écoles, des transports et des commerces, la localisation est un critère majeur de choix et un argument positif lors de la revente.
  • Un choix plus important : 80% du parc immobilier français relève de l’ancien.
  • Un prix d’achat moins élevé : les prix dans l’ancien sont inférieurs de 20 à 30% aux prix du neuf à logements comparables ;
  • Une plus-value à la revente : si vous rénovez votre logement, vous avez une bonne chance de réaliser une belle plus-value lors de la revente du bien ;
  • Un logement de charme : en plus de l’aménager à votre goût, le logement ancien attire souvent par son charme (poutres apparentes, vieilles pierres, cheminées en marbre, etc.)

Bon à savoir :

Vous bénéficiez d’une TVA réduite à 10% sur les travaux confiés à une entreprise ou des artisans du BTP, voire 5.5% pour les travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique, de transformation, d'aménagement et d'entretien sur les logements d'habitation achevés depuis plus de 2 ans.

A retenir : les points essentiels de l’achat dans l’ancien

  • L’achat d’un bien immobilier dans l’ancien présente plusieurs spécificités : frais de notaires plus élevés, travaux à anticiper ;
  • Cet achat coup de cœur offre également de nombreux avantages : plus large choix d’offres, meilleure localisation, prix de vente moins élevé.

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE