1 min

La négociation du prix des logements fait son grand retour

 La négociation du prix des logements fait son grand retour  La négociation du prix des logements fait son grand retour

En ce début de 2ème trimestre 2022, faisons le point sur la santé du marché immobilier français et mettons en lumière le retour d’une tendance que l’on croyait disparue : la négociation du prix d’un logement !
C’est parti.

Le point sur la santé du marché immobilier entre guerre en Ukraine et inflation

Les dernières études le prouvent : les français sont pessimistes, presque autant qu’au moment du reconfinement de novembre 2020.
Depuis plusieurs semaines, c’est bien sûr la guerre en Ukraine qui inquiète français et européens.
Au niveau national, l’inflation galopante est également une grande source d’inquiétude, et le pouvoir d’achat est plus que jamais un enjeu crucial pour les ménages, avec côté immobilier des difficultés d’accès à la propriété.

Alors quelle est la santé du marché immobilier ?

  • Le prix moyen au m2 en France s’élève à 3 021 euros (+0,3% au 1er avril 2022).
  • A Paris, les prix continuent de baisser : 0,5% sur 1 mois, et -2,6% sur 1 an.
  • Citons également des délais de vente rallongés, et des biens à vendre de plus en plus nombreux.

Les villes moyennes toujours en plein essor

Hors de Paris, les villes moyennes sont toujours extrêmement attractives : Nantes, Lille, Le Havre, Angers, Tours, Nice… n’en finissent pas de séduire les ménages qui peuvent s’y installer plus facilement grâce au télétravail.

Dans le même temps, avec l’envol des prix, les ménages plus modestes se tournent vers des villes moyennes, où il est plus facile de se loger que dans les grands centres urbains.

Enfin, des villes plus petites mais proches de grandes villes attirent à leur tour : Tarbes près de Toulouse, Chalon-sur-Saône aux portes de Lyon ou même Montreuil, si proche de Paris.

Le retour des négociations des prix immobiliers

La conséquence majeure de ce bilan immobilier est sans doute le retour des négociations des prix des logements.
On constate que les acheteurs reprennent la main, tandis que les vendeurs ont du mal à revoir leurs attentes à la baisse.

Cela s’explique par les répercussions de la crise sanitaire, des confinements successifs et bien sûr des envies d’espace et d’extérieur qui poussent les français à investir dans des maisons avec jardin !

Maitane Beraza
Par Maitane Beraza le 08/04/2022
Mis à jour le 08/04/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 21 977 avis
230 Agences