CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide du premier achat

Frais de notaire

Sites de petites annonces entre particuliers, agences immobilières : vous avez rencontré de nombreux interlocuteurs au cours de la recherche du bien immobilier de vos rêves.
Pour acter votre achat, un nouvel acteur entre en jeu : le notaire.

Réduire les frais de notaire

Vous avez trouvé le bien immobilier que vous voulez acheter.
Outre le prix d’achat du bien, vous devez vous acquitter de différents frais, dont les frais d’agence, si vous en avez, et les frais de notaire.

Il existe plusieurs solutions pour réduire ces frais de notaire : payer les frais d’agence à part et en déduire le montant des équipements venant avec le bien.

Qui paye les frais de notaire ?

Les frais de notaire, aussi appelés émoluments, englobent l’accompagnement, les démarches entreprises et les documents préparés par le notaire.
Dans les faits, la facturation par le notaire correspond plutôt à des taxes et impôts à reverser à l’Etat.

Entre le vendeur et l’acheteur, c’est toujours à l’acheteur de payer les frais de notaire.
Les frais de notaire sont extrêmement réglementés selon que l’on achète dans le neuf, l’ancien,...
De son côté, le vendeur est redevable d’autres frais tels que l’acte de mainlevée ou l’impôt sur la plus-value.

Comment choisir son notaire ?

Si l’usage veut que le choix du notaire revienne à l’acheteur, il est cependant possible pour le vendeur de faire intervenir son notaire, et ainsi que deux notaires interviennent.

Pour trouver un notaire, plusieurs moyens existent : Chambre des Notaires du département, bouche-à-oreille, recherches sur Internet.

Enfin, pour être sûr de choisir le bon notaire, différents critères sont à prendre en compte :

  • Le notaire est-il proche géographiquement ?
  • De quel domaine est-il spécialiste ? Pour une transaction immobilière, privilégiez un notaire spécialiste en immobilier.
  • Est-il disponible, pédagogue et à l’écoute ?

​Les réponses à ces questions vous aideront à faire le bon choix.

Signature acte de vente

Document officiel certifiant le changement de propriétaire d’un bien, l’acte de vente est rédigé par le notaire.
La signature de l’acte de vente est une étape primordiale dans l’achat d’un bien immobilier, car une fois que le notaire enregistre la transaction, il envoie une demande de déblocage des fonds à la banque. Le notaire s’assure de l’intégralité du paiement du bien à la signature de l’acte, le transfert de propriété entraîne la remise des clés.

Lors de cette étape, le notaire permet d’officialiser la vente et il garantit à l’acheteur et au vendeur une sécurité juridique, en attestant de la régularité de l’acte.

A retenir :

  • Il est possible de réduire les frais de notaire, par exemple en payant à part les frais d’agence ou déduisant des frais annexes.
  • C’est à l’acquéreur que revient le règlement des frais de notaire.
  • Pour choisir un notaire, plusieurs critères sont à prendre en compte, tels que la disponibilité, l’expertise, la confiance et la proximité.
  • Etape clé, la signature de l’acte de vente officialise la vente. La présence du notaire permet de garantir au vendeur et à l’acquéreur une sécurité juridique.

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE