1 min

Financement fonds de commerce : tout ce qu’il faut savoir

Financement fonds de commerce : tout ce qu’il faut savoir Financement fonds de commerce : tout ce qu’il faut savoir

Le fonds de commerce comprend les éléments corporels et incorporels liés à une activité commerciale. En création d’entreprise, le fonds de commerce n’existe pas et se constitue au fur et à mesure. Il est aussi possible d’acquérir un fonds de commerce pour bénéficier notamment d’une clientèle et d’un bail commercial. Comment financer le fonds de commerce ? CAFPI vous explique tout.

Comment financer un fonds de commerce ? 

Il existe une multitude de mode de financement d’un fonds de commerce : 

  • L’épargne personnelle : c’est nécessaire pour convaincre les banques de suivre un projet d’entreprise. Un apport personnel de 30 % est en général sollicité. 
  • La love money : ce terme anglo-saxon désigne l’argent des proches, prêts à investir dans un projet entrepreneurial par don ou prêt, voire souscription au capital de votre société.
  • les business angels : faire appel à des investisseurs peut demander beaucoup d’énergie et de temps. 
  • le crowdfunding ou financement participatif : très en vogue, ce financement par les particuliers qui croient en votre projet est également un bon moyen de tester votre produit sur le marché. 
  • le prêt d’honneur : c’est un prêt sans intérêts ni garantie destiné à financer la création ou la reprise d’entreprise. La durée de remboursement s’échelonne entre 2 et 5 ans en général. Les banques l'assimilent souvent à un apport personnel.
  • Le prêt professionnel : il se rembourse en général entre 7 et 10 ans et sert à financer tout type d’investissement lié à l’activité de l’entreprise. 
Bon à savoir

Il existe de nombreuses aides publiques nationales ou régionales, sous différentes formes : exonération de CFE (cotisation foncière des entreprises), exonération de charges sociales, aides de Pôle Emploi, etc. Sans financer le fonds de commerce, ces aides viennent compléter le bon démarrage d’une activité de reprise d’un commerce.

Quelles garanties pour le financement d’un fonds de commerce ? 

Les banques peuvent accepter d’octroyer un prêt professionnel pour acquérir un fonds de commerce. Elles exigent alors une garantie, qui peut prendre plusieurs formes : 

  • garantie par un organisme : la BPI (banque publique d’investissement) prend en charge le risque de défaillance de l’entreprise. 
  • garantie réelle sur un bien immobilier (hypothèque) ou mobilier (nantissement du fonds de commerce ou de parts sociales). 
  • garantie personnelle sous forme de caution simple ou solidaire
  • caution fournie par des organismes.
Bon à savoir

Les banques exigent très souvent une assurance emprunteur couvrant les risques décès, invalidité permanente, voire perte d’emploi de l’emprunteur d’un prêt professionnel. Faites le point avec un expert CAFPI sur le crédit professionnel, les garanties et les assurances exigées.

Bon à savoir

Pour aller plus loin sur le sujet du financement de fonds de commerce, vous pouvez lire :

À retenir
  • Acquérir un fonds de commerce existant permet de lancer son entreprise avec une clientèle existante.
  • Le financement d’un fonds de commerce peut être assuré de diverses manières parmi lesquelles le crédit professionnel.
  • Des garanties sont alors exigées par les banques pour limiter leurs risques.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 29/03/2022
Mis à jour le 27/04/2022
Prêt à concrétiser votre projet professionnel ?
Obtenir mon avis de faisabilité

2 articles
pour approfondir

Prêt Professionnel

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement