CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Immobilier 

Les aides pour les personnes âgées

Lors de l’achat de votre logement, vous avez peut-être pensé à votre retraite en choisissant un lieu agréable et ensoleillé, près de vos enfants et de vos petits-enfants. Au moment de l’achat de la résidence principale, peu d’entre nous anticipent une éventuelle perte d’autonomie ou les risques liés au troisième âge.
Pourtant, près de 9 Français sur 10 souhaitent vieillir à leur domicile, d’après un sondage IFOP de mars 2017. Cela reste possible pour de très nombreuses personnes âgées grâce à plusieurs mesures qui visent à aménager le logement et à assurer la sécurité des seniors.

photo_interieure_aides_personnes_agees_cafpi_mag

Les aides pour aménager son logement

Avec le temps, nos os se fragilisent et le risque de chute devient un problème majeur. Chaque pièce de la maison ou de l’appartement peut être repensée :

  • dans la cuisine, évitez les plaques de cuisson à gaz, disposez de prises électriques à mi-hauteur pour ne pas avoir à vous baisser ;
  • dans la salle de bain, remplacez la baignoire par une douche avec barre d’appui et réhaussez les toilettes ;
  • dans la chambre, pensez à surélever le lit ou installer un téléphone ;
  • installez une chambre au rez-de-chaussée pour éviter les escaliers ou installez un monte-escalier électrique, etc.

L’ANAH (agence nationale de l’habitat) propose des aides financières pour accompagner les propriétaires âgés dans leurs travaux d’adaptation. Ces aides sont accordées sous condition de ressources dans les logements de plus de 15 ans et peut aller de 35 % à 50 % du montant des travaux.

Les collectivités territoriales, telles que les communes, les départements ou les régions, accordent également des aides. Plus particulièrement, l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) à domicile a été renforcée par la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

Les caisses de retraite peuvent vous faire bénéficier, en amont du versement d’aides financières, d’un diagnostic gratuit établi par un ergothérapeute. C’est le cas, par exemple, du dispositif “ Bien chez moi ” proposé par la caisse de retraite complémentaire AGIRC ARRCO.

Enfin, des aides fiscales sont possibles pour les travaux facilitant l’accueil de personnes âgées. Ainsi, un crédit d’impôt de 25 % des sommes payées est possible, plafonné à 5 000 euros pour une personne seule et 10 000 euros pour un couple, pour les travaux réalisés avant le 31 décembre 2020.

Bon à savoir

Il est possible d’obtenir des prêts conventionnés ou des prêts action logement pour réaliser les travaux d’accessibilité.

Garantir la sécurité des personnes âgées à domicile

En complément des travaux d’aménagement, il est essentiel de garantir la sécurité avec la téléassistance pour personnes âgées. Ces solutions sont efficaces 24h/24 et 7j/7 pour prévenir les secours en cas de chute ou de malaise. Des services complémentaires permettent également de maintenir un lien social et d’apporter un peu de convivialité pour rompre la solitude des seniors.

Avec des médaillons portés à toute heure du jour et de la nuit, avec des détecteurs de mouvement, vous êtes rassurés pour votre propre sécurité ou celle de vos proches. C’est important car l’âge diminue les réflexes, l’équilibre et les muscles et augmente ainsi le risque de chute. En cas de chute ou de malaise, le temps est un facteur clé du pronostic vital. Plus les secours sont informés rapidement, plus vous avez des chances de minimiser les conséquences à long terme et ainsi de conserver votre maintien à domicile.

Le vieillissement de la population exacerbe les questions d’adaptation du logement et de sécurité à domicile des personnes âgées. Le bon sens et l’innovation permettent d’apporter des solutions simples et pratiques.

Mis à jour le 20/07/2020
Rédigé par CAFPI le 15/04/2020
A lire sur le même sujet :