CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Immobilier 

Obtenir un crédit immobilier quand on est jeune: tout ce qu’il faut savoir

Être jeune et vouloir devenir propriétaire, voilà un beau projet ! La jeunesse n’est pas un frein à l’obtention d’un crédit immobilier, au contraire… Pour mettre toutes les chances de son côté, CAFPI vous offre tous ses conseils avisés.

actus-carre-immobilier-proprietaire-jeune

Comment obtenir un prêt immobilier en étant jeune ?

Les banques cherchent de jeunes clients. En vous accordant un prêt immobilier, elles espèrent vous fidéliser pour toute votre vie. Pour les convaincre, un sourire ou une promesse ne suffisent pas. Les banques apprécient :

  • un dossier de financement documenté et complet. Un jeune couple qui n’est pas à découvert chaque fin de mois ou qui parvient à épargner un peu, montre une rigueur dans la gestion qui séduira la banque. Une situation professionnelle stable, un CDI, augmentera vos chances de voir votre dossier accepté auprès des établissements bancaires.
  • un projet immobilier bien pensé et cohérent : c’est un premier achat immobilier, montrez que vous avez pensé à tout !
  • des perspectives sur le long terme : pour la banque, un jeune acheteur est un futur client multi-produits (prêt à la consommation, prêt auto ou moto, épargne, etc).

Un jeune peut facilement emprunter sur 20, 25 ans. Cela permet d’établir un bon plan de financement avec un taux d’endettement inférieur à 35 % des revenus. Pour calculer votre capacité d’endettement, utilisez les simulateurs CAFPI en ligne et gratuits.

Le saviez-vous ?

L’âge moyen d’un premier achat immobilier en France est 32 ans en 2019, d’après une étude Harris pour les notaires de France. 41 % des primo-accédants ont entre 25 et 30 ans. Ils sont motivés par la volonté de ne plus payer de loyer et l’impression de réaliser un placement sûr face à un avenir incertain.

Quels avantages à emprunter jeune ?

Souscrire un crédit immobilier quand on est jeune offre de multiples avantages :

  • L’assurance emprunteur coûte moins cher : en dehors des cas de risque de santé aggravé, l’assurance emprunteur augmente avec l’âge.
  • L'avenir est devant vous : aujourd’hui, votre apport personnel et vos revenus sont peut-être modérés. La durée d’emprunt est donc longue. Dans 5 ou 10 ans, vos revenus auront sans doute progressé et vous pourrez alors renégocier votre crédit immobilier ou procéder à un rachat de crédit immobilier.
  • Les aides destinées aux primo-accédants : PTZ+, prêt d’accession sociale, prêts spécifiques par les régions ou les villes, etc, les aides d’accès au logement pour les jeunes et primo-accédants sont nombreuses. Les courtiers immobiliers CAFPI peuvent vous conseiller sur les aides disponibles dans chaque situation.

Bon à savoir :

L’apport personnel fait souvent défaut lors d’un emprunt immobilier chez les jeunes. Il existe des solutions pour réunir un apport personnel minimum (10 % du montant total du projet immobilier, en général) : demander l’aide de ses proches, bénéficier d’une donation de sa famille en franchise de droits, emprunter à des amis, etc.

A retenir :

  • Obtenir un crédit immobilier quand on est jeune est possible et fréquent.
  • Les jeunes bénéficient de points forts pour convaincre les banques : un avenir prometteur, la perspective de souscrire d’autres produits bancaires, la possibilité d’emprunter sur une très longue période.
  • Les banques cherchent de nouveaux clients parmi les jeunes. Elles espèrent les fidéliser au-delà du crédit immobilier avec plusieurs produits d’épargne ou d’autres crédits personnels.
Mis à jour le 09/08/2021
Rédigé par CAFPI le 06/08/2021
A lire sur le même sujet :