1 min

Immobilier : qui sont les résidents des passoires thermiques ?

Immobilier : qui sont les résidents des passoires thermiques ? Immobilier : qui sont les résidents des passoires thermiques ?

Les passoires thermiques sont devenues une expression courante pour désigner les logements énergivores. Effy, spécialiste des travaux de rénovation, a enquêté pour mieux identifier les habitants des passoires thermiques. Son étude sur les propriétaires et locataires de logements avec une étiquette énergie F ou G révèle quelques surprises…

Quelques idées reçues sur les occupants de passoires thermiques

Sur les 4,8 millions de passoires énergétiques estimées en France, 17 % constituent des résidences principales. On a déjà parlé des soucis liés à la modification des règles relatives au calcul de l’étiquette énergie. Si la réalité ne correspond pas aux prévisions, la typologie des habitants surprendra ceux qui pensaient que le logement énergivore était plutôt petit et loué par des gens de condition modeste.

En effet, près de 6 logements énergivores sur 10 sont occupés par des ménages à revenus intermédiaires ou à hauts revenus. Ces personnes s’informent le moins sur les aides à la rénovation possibles comme l’éco-PTZ, pensant ne pas pouvoir y prétendre. Or, ce prêt à taux zéro est accordé sans conditions de ressources. Sa prolongation jusqu’au 31 décembre 2023 est complétée par un relèvement des plafonds de 30 000 à 50 000 euros et une durée de remboursement allongée à 20 ans, au lieu de 15 ans.

Les passoires thermiques sont en réalité majoritairement habitées par des propriétaires (58 %). Les locataires de logements sociaux ne représentent que 7 % du total. Par ailleurs, la répartition entre maisons (60 %) et appartements (40 %) favorise des superficies plutôt importantes, entre 60 et 100 mètres carrés.

Comment habiter mieux au sein d’un logement énergivore ?

Vivre dans une passoire thermique n’est pas une fatalité ! Pourtant, la lutte contre les logements énergivores engendre une croissance des mises en vente de logements.
Certains propriétaires ne veulent pas avoir à gérer des travaux de rénovation et d’économie d’énergie et préfèrent tout simplement se séparer de leur logement.

Certains acheteurs sont effrayés par les résultats des diagnostics techniques immobiliers et les futurs travaux. Ils privilégient alors un achat dans le neuf pour bénéficier d’une construction aux dernières normes écologiques.

Pour d’autres, cette réglementation contraignante recèle une formidable opportunité de devenir propriétaire dans l’ancien avec des travaux. Pour concrétiser ce projet immobilier, votre courtier CAFPI vous accompagne pour obtenir les prêts adéquats mais aussi vous informe sur les aides à la rénovation.

Maitane Beraza
Par Maitane Beraza le 11/03/2022
Mis à jour le 11/03/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 21 977 avis
230 Agences